3 conseils pour surmonter le syndrome de fatigue chronique

23 mai 2019
L'adoption d'habitudes saines peut favoriser le traitement du syndrome de fatigue chronique. Voici 3 recommandations détaillées qui sont essentielles pour y faire face.

Le syndrome de fatigue chronique est une maladie qui se caractérise par une grande variété de symptômes. Cependant, le plus courant est l’épuisement intense et prolongé qui affecte grandement la qualité de vie de la personne qui en souffre.

Il n’y a pas de remède unique. Cependant, il existe des options de traitement qui aident à soulager les symptômes. C’est pourquoi, dans cet article, nous nous concentrons sur quelques conseils efficaces pour vous aider à y faire face.

Syndrome de fatigue chronique : causes et symptômes

Tout d’abord, le syndrome de fatigue chronique n’a pas de cause connue. Cependant, elle est liée à d’éventuelles infections virales ou à des périodes prolongées de grand stress psychologique.

Ce que l’on connait, ce sont ses symptômes, qui sont très variés et peuvent affecter chaque personne très différemment. Les plus fréquents sont les suivants :

  • Fatigue et épuisement intense et constant, surtout après tout effort physique ou mental
  • Douleurs musculaires ou articulaires, et autres douleurs telles que maux de tête ou maux de gorge
  • Problèmes de mémoire et de concentration
  • Mal de gorge
  • Ganglions lymphatiques hypertrophiés
  • Difficulté à se reposer la nuit
  • Étourdissements
  • Baisse de l’humeur
  • Troubles gastro-intestinaux

Lisez aussi : 9 symptômes de la fatigue chronique

3 conseils pour surmonter le syndrome de fatigue chronique

1. Améliorer l’alimentation

alimentation adaptée pour lutter contre le syndrome de la fatigue chronique

Premièrement, nous pouvons nous concentrer sur l’alimentation pour améliorer l’état de santé des personnes souffrant de SFC. Une alimentation complète et équilibrée peut aider à surmonter certaines carences nutritionnelles courantes dans cette maladie, ce qui conduirait à une amélioration des symptômes.

De plus, des études montrent qu’une bonne alimentation entraîne une amélioration du microbiote intestinal. Et cela aurait un impact positif sur l’inflammation, la fonction neuro-cognitive et l’anxiété. Pour cela, une bonne option est la consommation de produits fermentés (kéfir, kombucha, choucroute, etc.).

En outre, la consommation d’aliments riches en antioxydants, comme le cacao et le pollen, est bénéfique. D’autre part, d’autres aliments qui pourraient être nocifs, comme l’alcool, la caféine, certains types de matières grasses, les produits laitiers ou le gluten, devraient être supprimés. Le médecin se chargera de détecter d’éventuelles intolérances alimentaires.

2. Mettre en place des thérapies de soutien

Il existe différents types de thérapies qui peuvent être un excellent soutien physique et émotionnel pour faire face au syndrome de fatigue chronique. Par exemple, la thérapie cognitivo-comportementale ou la thérapie par l’exercice graduel.

Les thérapies couvrent trois domaines :

  • Cognitif : Propose des stratégies pour faire face aux symptômes du syndrome
  • Physique : Un kynésithérapeute peut aider à augmenter l’activité physique d’une manière personnalisée et graduelle
  • Psychologique : Fournit un soutien émotionnel pour combattre l’anxiété et la dépression

Lisez aussi : 7 raisons de consulter un psychologue

3. Opter pour des compléments nutritionnels

compléments alimentaires pour lutter contre le syndrome de fatigue chronique

Enfin, certains compléments nutritionnels se sont avérés efficaces pour soulager les symptômes du syndrome de fatigue chronique. Ils aident à contrecarrer certaines déficiences courantes chez les personnes atteintes de cette maladie.

Il est préférable d’aller chez le médecin pour des tests de routine. De cette façon, nous pouvons voir quels nutriments nous manquent, ce qui pourrait nous aider à définir un traitement complémentaire personnalisé.

Les compléments les plus appropriés pour le syndrome de fatigue chronique sont les suivants :

  • Acétyl-L-carnitine : Cet acide aminé peut améliorer l’état cognitif et les fonctions physiques
  • Acides gras essentiels : Peut être bénéfique pour soulager certains symptômes tels que la fatigue, les douleurs musculaires, le manque de concentration et la dépression
    Magnésium : Ce minéral est un complément efficace pour les troubles multiples et peut améliorer la douleur, la santé musculaire et le système nerveux
    Vitamine B12 : Cette vitamine peut être utile en cas de fatigue chronique, mais nécessite une analyse préalable. Sa carence est liée à la fatigue, aux changements neurologiques et aux troubles gastro-intestinaux, entre autres
    Antioxydants : Par exemple, l’acide lipoïque, la vitamine C et la vitamine E, qui aident à protéger les cellules du stress oxydatif et à améliorer la fonction mitochondriale.
    Coenzyme Q10 : Les personnes souffrant de fatigue chronique présentent souvent des carences en ce nutriment.

En conclusion….

Ces 3 conseils sont des stratégies qui peuvent être très utiles dans le traitement du syndrome de fatigue chronique. Avec un suivi médical approprié, nous pouvons voir comment l’alimentation, la thérapie et les compléments alimentaires peuvent aider à soulager les symptômes.

 

  • Castro-Marrero, J., Sáez-Francàs, N., Santillo, D., & Alegre, J. (2017). Treatment and management of chronic fatigue syndrome/myalgic encephalomyelitis: all roads lead to Rome. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5301046/
  • Campagnolo, N., Johnston, S., Collatz, A., Staines, D., & Marshall-Gradisnik, S. (2017). Dietary and nutrition interventions for the therapeutic treatment of chronic fatigue syndrome/myalgic encephalomyelitis: a systematic review. Journal of Human Nutrition and Dietetics. https://doi.org/10.1111/jhn.12435
  • Jones, K., & Probst, Y. (2017). Role of dietary modification in alleviating chronic fatigue syndrome symptoms: a systematic review. Australian and New Zealand Journal of Public Health. https://doi.org/10.1111/1753-6405.12670