Qu’y-a-t-il derrière les amours impossibles ?

17 juillet 2015

 

Qu’y-a-t-il derrière les amours impossibles ? De l’admiration, du besoin, de la douleur, de l’amour, de la tendresse, de la compassion pour l’autre, de la dépendance émotionnelle?

Il existe une quantité infinie de possibilités qui peuvent répondre à cette question. 

Depuis la nuit des temps, les histoires d’amours impossibles ont nourri notre quotidien, nos étagères et nos murs.

Les grands succès littéraires et artistiques succombent à la douleur des amours impossibles, ceux qui échouent ou qui, tout simplement, n’auront jamais lieu, sauf dans notre imagination.

Roméo et Juliette, La Célestine, La princesse Bride, Don Juan Tenorio, ou Les souffrances du jeune Werther, sont quelques uns des grands succès littéraires dont nous nous rappelons tous, qui fondent leur histoire sur l’amour et le désamour de jeunes prédestinés à ne pas être ensemble.

Les contes de fée, les films de Disney avec leurs amours éternels, et les feuilletons à l’eau de rose avec des centaines de rebondissements mais qui finissent toujours bien, nous ont poussé à croire que l’amour est tout-puissant, et que tout finit toujours bien. 

qualites-500x308

Pourtant, rien n’est plus éloigné de la réalité, car tous les amours ne sont pas possibles.

Il faut en laisser passer certains, qui ne font pas hommage à ce beau sentiment qu’est l’amour. C’est pour cela que parfois, il est préférable de laisser tomber quelque chose qui est inaccessible.

Cependant, cet ingrédient littéraire et artistique est la garantie du succès car il bénéficie d’un grand avantage : nous nous identifions tous à ces amours impossibles. Mais, pourquoi ? 

Pourquoi nous tombons amoureux de personnes que nous ne pouvons atteindre?

Un amour impossible est vraiment épuisant, perturbant et destructeur.

Mais, malheureusement, il apparaît que notre éducation émotionnelle n’a pas été suffisante pour éviter que nous souffrions de ce type de calvaire et que nous nous enfermions dans une routine de disputes, qui ne nous feront que du mal.

Peut-être que c’est à cause du romantisme que nous avons à l’intérieur que nous voulons prendre ce chemin même si cela nous fait du mal au plus profond de notre coeur.

Dans cet article, nous allons vous présenter quelques unes des raisons qui nous empêchent de stopper cette impulsion et cette attraction fatale. 

1. A cause de l’anxiété affective

Parfois, nous voulons et nous avons besoin d’avoir quelqu’un près de nous, qui nous accompagne et nous aide à nous réaffirmer.

Ce besoin génère une grande anxiété qui se calme uniquement lorsque cette personne, objet de désir, se trouve proche de nous physiquement.

Si cette personne n’est pas présente dans les environs, l’anxiété augmente, ce qui amène la personne qui en souffre à chercher en permanence « l’être aimé », afin de se calmer.

Comme l’expliquent les psychologues Cindy Hazan et Phillip R. Shaver, cela peut devenir vraiment maladif.

2. A cause de cet idéal de romantisme : lutter contre vents et marées

Comme nous le disions précédemment, on nous a expliqué que dans l’amour, tout était à prendre et rien n’était à laisser.

Mais devons-nous tout avaler et continuer quoi qu’il arrive ? Si nous le faisons, ce n’est certainement pas par goût, mais parce que nous y sommes obligé à cause de nos croyances (fausses et nocives).

3. On nous apporte de l’attention

Même s’il est difficile d’y croire, parfois nous tombons amoureux de quelqu’un de façon perfide, uniquement car il nous apporte de l’attention. Cela fait écho à une multitude de carences émotionnelles et au besoin de se sentir accepté. 

4. Pour aimer sans aimer

Aussi étrange que cela puisse paraître, certaines personnes tombent amoureuses de personnes inatteignables pour éviter l’intimité amoureuse.

Ces personnes ont tendance à vivre dans des fictions qui sont maintenues dans l’idéalisation en permanence.

Comme l’indique la psychologue Linda Hatch : “Elles recherchent des relations dans lesquelles l’autre personne les rejettera ou les abandonnera. Cela est une manière de se sentir ‘sûr’ face aux vulnérabilités de l’intimité réelle », car “la proximité avec l’autre personne devient alors quelque chose qui est perçu comme dangereux ». 

5. Les personnes inatteignables ont une plus grande valeur

C’est l’idéal de l’amour platonique, qui est un amour impossible. Comme l’affirme Hector G. Barnès, la logique est assez simple : “les ressources limitées relèvent son prix alors que les ressources abondantes le font baisser ».  

De la même manière qu’un produit se transforme en un produit de luxe lorsqu’on ne peut pas y accéder, les personnes inatteignables sont revalorisées jusqu’à ces limites insoupçonnées.

Qu’est-ce qui est plus exclusif qu’une personne qui n’abandonnera jamais sa relation, et plus appétissant qu’une personne que tout le monde aime (par exemple un acteur ou « le plus beau de la classe ») ?

6. Par admiration

Evidemment, dans l’amour, il doit y avoir une admiration mutuelle. Cependant, il y a des amours dans lesquels l’admiration n’existe que d’une manière unilatérale. Dans ces cas, c’est cette raison qui entretient le désir.

N’importe quelle relation de couple qui débute exclusivement à cause de ce motif, est vouée à l’échec et à la souffrance de la personne qui admire et qui, donc, se soumettra aux qualités de l’autre.

papillon-354x252

Est-ce vraiment de l’amour ?

Comme nous l’avons vu, un amour impossible peut répondre à une infinité de questions. Chaque cas particulier obéit à ses raisons et à ses émotions. Cependant, il est évident c’est que ce n’est pas un type d’amour sain.

L’amour n’est pas composé seulement de bonheur, mais de possibilités. Parfois, la seule chose qui nous attache à ce sentiment est cette montée d’adrénaline que provoquent les défis et le fait d’avoir une raison de continuer à vivre.

Comment dépasser un amour impossible ?

La première étape est de reconnaître que, même si la personne nous attire, elle est peut-être la personne avec qui nous n’allons pas vivre une relation saine, constructive et satisfaisante.

L’idéalisation est une étape naturelle dans le processus d’amour, mais petit à petit, elle s’épuise.

Il est important de savoir que les personnes ne répondent pas à des prototypes ni à des idéaux d’amour parfait.

Ainsi, le choix de son conjoint doit partir de quelque chose de réel et non pas de quelque chose d’idéal.

Cela ne signifie pas que nous ne pouvons pas être romantique ou que ces idéaux ne peuvent pas s’accomplir dans notre couple et dans notre relation.

Il est possible et désirable que cela arrive, mais il y a des principes non négociables sur ce que nous devons accepter ou non.

A découvrir aussi