Restez-vous avec votre partenaire par chagrin, par culpabilité ou par peur ?

· 14 décembre 2017
Si vous restez avec votre partenaire par chagrin, vous devriez peut-être vous demander si c'est la meilleure chose faire pour les deux, ou si vous devriez mettre fin à la relation.

Si vous restez avec votre partenaire par chagrin, par culpabilité ou par peur, il est temps pour vous de vous demander ce que tout cela vous apporte.

Vous n’êtes très probablement pas heureux si votre relation n’est pas basée sur l’amour, quand cela devrait être le cas.

Parfois, les relations de couple provoquent de la douleur et la culpabilité.

Nous pouvons nous sentir coupables de nombreuses choses car si notre partenaire est une très bonne personne et nous aime beaucoup, il est difficile de mettre fin à la relation et de lui faire du mal.

D’un autre côté, la peur est un autre facteur. Dans ce cas, il s’agit de situations d’abus ou même de certaines craintes qui nous incitent à poursuivre cette relation.

Par exemple, si nous souffrons de dépendance émotionnelle.

Rester avec son partenaire par chagrin et culpabilité

rester avec son partenaire par chagrin et culpabilité

Si vous restez avec votre partenaire parce que vous ressentez du chagrin et de la culpabilité à mettre fin à la relation, vous devez savoir que même si vous n’en êtes pas conscient, vous lui faites beaucoup plus de mal.

Cette personne ne mérite pas d’être avec quelqu’un qui n’est pas totalement honnête avec elle. Parce que vous ne l’aimez plus, vous voulez la quitter, mais la culpabilité et le chagrin vous empêchent de le faire.

Les êtres humains ont le grand pouvoir d’être empathique, ce qui peut jouer en notre faveur, mais aussi en notre défaveur. Si on veut rompre avec notre partenaire, il est possible que ses pleurs et sa tristesse nous rendent mal à l’aise.

C’est quelque chose que tout le monde veut éviter, cependant, cela est normal et ne devrait pas être un obstacle pour prendre une décision qui, en réalité, sera bénéfique à tous les deux.

Découvrez également : 5 questions que vous devez vous poser avant de mettre fin à une relation

  • D’une part, vous arrêterez d’être avec quelqu’un par tristesse et vous cesserez de poursuivre une relation basée sur la culpabilité, et non sur l’amour.
  • D’un autre côté, vous permettrez à cette personne d’être libre de vivre un véritable amour.

Bien que l’on puisse penser que dans les ruptures, on perd toujours, c’est souvent le contraire.

Rester avec son partenaire par peur

rester avec son partenaire par peur

Il est très différent de poursuivre une relation avec son partenaire par tristesse plutôt que par peur.

En effet, quelle est l’origine de cette peur ? Peut-être avez-vous annoncé votre intention de vous séparer et reçu des menaces ? Vous avez peur d’être frappé car vous subissez cela habituellement ?

Face à ces situations, la peur peut vous paralyser. Cependant, il est très important de réunir tout votre courage pour mettre fin à cette situation.

 

Lisez également : Reconnaître et éviter la manipulation émotionnelle dans le couple

Si ce n’est pas la peur qui vous pousse à rester avec votre conjoint, mais le fait de rester seul et de ne pas trouver d’autre partenaire, alors nous pouvons parler de dépendance affective.

C’est un problème qui affecte une grande partie de cette société et pour lequel une aide professionnelle est nécessaire. Vous découvrirez comment, en réalité, vous n’avez besoin de personne pour être heureux et comment vous pouvez mettre fin à cette relation sans avoir peur de quoi que ce soit.

Mettre fin à une relation

mettre fin à une relation

Si vous restez avec votre partenaire par chagrin, par culpabilité ou par peur, il est important que vous sachiez que vous devez mettre fin à la relation. En fait, c’est la seule issue qui peut être bénéfique.

Ces 3 sentiments réunis provoqueront non seulement plus de problèmes avec votre partenaire, mais aussi que la relation devienne très toxique.

Tout cela parce que nous évitons de mettre fin à une relation.

Nous devons être clairs sur le fait qu’il est naturel de ressentir du chagrin, de la culpabilité ou de la peur, mais toutes ces émotions ne peuvent pas nous accompagner si nous ne le leur permettons pas.

C’est notre devoir de les affronter, car c’est seulement de cette manière que nous cesserons d’être dans une relation qui n’a aucun sens. Nous ne permettons ni à notre partenaire, ni à nous-même d’être heureux.

Avant de partir, ne manquez pas : Laisser partir, ce n’est pas s’avouer vaincu, mais accepter ce qui ne peut être

Si vous restez avec votre partenaire par chagrin, par culpabilité ou par peur, dites-vous que cette situation ne bénéficie à aucun des deux membres du couple et vous verrez qu’en réalité, cela vous fait beaucoup plus de mal.

Lisez aussi cet article : 5 choses que vous ne devez pas permettre dans votre relation de couple