Comment les ronflements affectent-ils votre santé ?

Les ronflements sont plus qu’une simple gêne nocturne qui nous empêche de trouver le sommeil.

Si votre partenaire ronfle, il est possible que vous ne sachiez pas quoi faire, quel remède mettre en place, ni comment aborder le sujet avec votre conjoint pour qu’il suive des méthodes afin d’arrêter d’émettre ces bruits, qui vous empêchent de trouver le sommeil.

Les hommes sont souvent pointés du doigt lorsque l’on parle de ronflements, mais sachez que les femmes sont celles qui souffrent le plus régulièrement d’apnée du sommeil.

Il s’agit d’une réalité à la fois très fréquente, et très dangereuse qu’il ne faut surtout pas négliger.

De nombreuses personnes vont se coucher pleines d’angoisse, en ayant peur que leur conjoint ronfle.

Mais pour la personne qui les émet, les ronflements sont aussi synonymes d’un sommeil non réparateur, d’une certaine irritabilité au réveil, et de maux de tête matinaux.

Dans la suite de cet article, nous vous donnerons des solutions pour vous aider à vous débarrasser de ce problème.

Les ronflements dans la vie quotidienne

Au moins 20% de la population ronfle durant la nuit.

Bien souvent, c’est l’une des causes principales de disputes au sein des couples, surtout si l’un des deux nie l’évidence, ou ne donne pas d’importance au problème, pensant qu’il s’agit d’un trouble très mineur.

La personne qui ronfle de manière sonore chaque nuit se lève fatiguée, souffre de maux de tête, d’un certain mal-être physique, d’irritabilité, de stress, d’une augmentation de la pression artérielle, etc.

Peu à peu, ces situations peuvent engendrer de graves maladies si elles ne sont pas prises au sérieux.

Ne pensez surtout pas que ronfler est quelque chose de normal, que tout le monde fait durant la nuit.

Quelles sont les origines des ronflements ?

apnée

  • Ronfler est le signe d’un dysfonctionnement de l’organisme. Les ronflements entraînent une perte d’énergie qui se répercute directement sur la vie quotidienne.
    En effet, de nombreux spécialistes surnomment les ronflements « la fièvre interne », car ils donnent de nombreuses indications sur l’état de santé.
  • Les ronflements se produisent à cause d’un rétrécissement des voies respiratoires, jusqu’aux poumons. Une quantité insuffisante d’air pénètre dans l’organisme, et ce phénomène est appelée hypoxie.
    Comme l’oxygène est trop faible dans l’organisme, une vibration se produit dans les voies respiratoires, ce qui engendre ce bruit si dérangeant.
    Si d’un seul coup l’air pénètre de nouveau en quantité suffisante, la personne va arrêter de respirer durant un bref instant : c’est l’apnée du sommeil.
  • Généralement, les causes du ronflement sont à rechercher du côté du trouble de l’apnée du sommeil.
    Cependant, les ronflements peuvent également être causés par la présence de polypes, par l’anatomie de la cloison nasale ou du palais, voire à cause d’allergies.
    Si les ronflements sont constants, il est important de consulter un médecin pour établir un diagnostic adéquat.
  • L’apnée du sommeil est un trouble à prendre au sérieux. Nous devons prendre en compte que nos poumons cessent de recevoir de l’oxygène, et que notre cerveau doit ordonner aux muscles respiratoires de faire un effort pour obtenir de l’air.
    Pour cette raison, les sons deviennent plus sonores et plus soudains.
    À long terme, si le problème devient chronique, l’apnée du sommeil peut entraîner de nombreux troubles comme de l’hypertension artérielle, de l’insuffisance cardiaque, du diabète de type 2, voire des infarctus cérébraux et des ictus.
    N’oubliez pas que notre corps, notre cerveau et notre cœur doivent recevoir de l’oxygène très régulièrement.

Des conseils pour réduire les ronflements nocturnes

Apnée_femme

En premier lieu, nous devons préciser à nouveau que ronfler est le symptôme que quelque chose ne fonctionne pas bien dans votre corps.

Si vous ronflez de temps à autre à cause d’un rhume ou d’allergies, ce n’est pas la même chose que de ronfler systématiquement à chaque temps de repos, qu’il s’agisse d’une sieste ou d’une véritable nuit.

Consultez votre médecin si votre conjoint, ou vous-même, ronflez depuis un moment. Si une apnée du sommeil est diagnostiquée, suivez tous les conseils que les professionnels de santé vous donnent.

Si vos ronflements sont légers et occasionnels, mettez en pratique ces quelques conseils de base :

  • Contrôlez en permanence votre poids, car l’obésité est responsable de nombreux cas de ronflements.
  • Si vous fumez, arrêtez dès aujourd’hui. L’obstruction des voies respiratoires peut être la conséquence du tabac, ce qui engendre de la toux, des ronflements et un certain mal-être.
  • Dormez toujours sur un côté. Cette technique simple peut être optimisée en plaçant une balle de tennis sous votre pyjama, au niveau de votre dos.
    De cette manière, dès que vous aurez tendance à vous mettre sur le dos, vous sentirez une gêne qui vous fera vous tourner immédiatement.
  • Mangez et allez vous coucher à des heures fixes, afin de mettre en place une routine, excellente pour notre organisme.
  • Hydratez-vous bien tout au long de la journée. Buvez de l’eau abondamment, et utilisez des sérums physiologiques pour décongestionner votre nez. Vos narines seront bien hydratées, et vous ronflerez moins.
  • Changez régulièrement votre coussin. Parfois, l’accumulation d’acariens peut occasionner des allergies, et assécher vos voies respiratoires.
Catégories: Soins Étiquettes:
A découvrir aussi