Savez-vous de quoi sont faits les hamburgers des fast food ?

13 avril 2015
Bien que les grandes chaînes nous assurent que leurs produits sont 100 % sains, des expériences ont démontré le contraire. Par exemple, un hamburger ne changera pas d'aspect après des mois même si nous le laissons à l'air libre.

Il y a des nombreuses rumeurs autour de la matière première que l’on utilise pour faire la fameuse « malbouffe ». C’est pour cela que différentes recherches ont été réalisées pour savoir de quoi il s’agit en réalité.

Lisez cet article pour lever le voile sur ce mystère et découvrez de quoi sont faits les hamburgers des fast food.

La malbouffe, de plus en plus présente dans notre régime alimentaire

La malbouffe, aussi appelée fast food ou junk food, apporte de nombreuses conséquences négatives pour notre organisme.

Si à cela nous ajoutons le fait que le sédentarisme est quelque chose de très fréquent dans la société, il n’est pas illogique de penser qu’elle n’est pas bonne dans notre alimentation et dans nos habitudes.

Mais en plus de tout cela, la nourriture que nous avons à notre disposition dans de nombreux restaurants n’est pas la plus saine qui existe, bien au contraire.

Dans de nombreux pays, il est plus accessible financièrement de manger un hamburger qu’une salade.

Si nous consommons ce type de nourriture de temps en temps pour nous faire plaisir, pour célébrer quelque chose ou parce que pour une fois, nous souhaitons manger quelque chose de différent, il n’y a aucun problème.

L’inconvénient réside dans le fait que beaucoup de personnes mangent au fast food plus de deux fois par semaine.

Les hamburgers, un des exemples de malbouffe, apportent une quantité de protéine d’origine animale, des additifs, des conservateurs, des colorants, des exhausteurs de goût, du sucre, des graisses saturées, du sodium et de nombreuses autres calories.

De plus, ils ne nous apportent rien en fibres ni en vitamines. Les ingrédients des fast food sont addictifs, et même si cela paraît exagéré, ils nous font consommer toujours plus.

C’est pour cela que les enfants qui fréquentent régulièrement ces lieux, ne veulent plus manger de légumes ni d’autres plats que leurs parents leur préparent.

Et chez les adultes, il se produit la même chose,du fait  de la rapidité avec laquelle on mange son repas dans les fast food et la facilité de n’avoir rien à préparer.

Si nous mangeons fréquemment ce type d’aliments, les niveaux de cholestérol augmentent, nous souffrons de problèmes osseux (à cause du faible apport en calcium), de maladies cardiovasculaires, de surpoids, de constipation, de caries, d’une détérioration générale de la santé, de digestions lourdes et lentes, d’une altération du goût des autres plats et de changements chimiques au niveau cérébral (comme si c’était une drogue).

Quelles sont les raisons de ne pas manger des hamburgers de fast food?

Si, en plus de vouloir bien manger, vous êtes intéressé par l’environnement et l’écologie, vous avez encore plus de raisons d’arrêter de consommer les menus rapides proposés dans les restaurants les plus célèbres.

Entre les chimiques vénéneux (qui provoquent des cancers et des maladies chroniques) et les conséquences sur la planète, vous avez suffisamment d’arguments pour dire stop !

Malbouffe

L’hydroxyde de carbone est l’un des ingrédients utilisé pour les hamburgers car il a la capacité de tuer les bactéries. Il est de couleur rose et permet de traiter les déchets de différentes viandes afin de les rendre comestibles.

Dans un menu ou un « combo », il y a énormément d’additifs dangereux pour la santé que nous ne pourrions pas énumérer ici. C’est l’une des raisons des ravages dans notre organisme, outre le nombre de calories et de graisses qu’ils contiennent.

Dans l’émission télévisée de cuisine du chef Jamie Oliver, il a été démontré ce que l’on faisait avec cette fameuse « bave rose » qui servait à fabriquer les nuggets de poulet ou les saucisses.

Ensuite, on s’est demandé comment on fabriquait les hamburgers.

Les chaînes de nourriture rapide élèvent des animaux dans des conditions artificielles, pour qu’ils ne puissent pas bouger et qu’ils ne fassent que manger et grossir. Les méthodes de mise à mort sont généralement lentes et douloureuses.

Les poulets sont suralimentés, les oeufs sont fabriquées par des poules entassées dans de petites cages et les vaches sont dans des espaces réduits, mangeant du maïs ou du soja (on leur fait une opération pour leur enlever l’estomac) afin qu’elles grossissent plus rapidement.

Fotograf’a de Alimentos

Pour pouvoir approvisionner la forte demande en viande, les entreprises dévastent de grandes superficies de forêt et de jungle. Ainsi, ils cultivent du soja qui est utilisé pour le bétail.

De plus, pour les barquettes de hamburgers et de frites, ils coupent des millions d’arbres d’eucalyptus. Les excréments des animaux comme les vaches ou les boeufs émettent du gaz méthane, responsable du réchauffement climatique.

Et pour couronner le tout, les emballages sont fabriqués avec des matériaux qui ne sont pas biodégradables et génèrent une grande quantité de poubelles.

D’autres part, les hamburgers sont composés de presque 50% d’eau, et sont également faits de tendons, de langues, de gencives, de museaux, de paupières, de queues, d’intestins et de sang.

De quoi sont composés les hamburgers?

Les personnes qui ont travaillé dans les fast food racontent leurs expériences et expliquent que ce sont les menus les plus consommés du monde.

Tout cela a pu être mis à jour grâce à une étude du réseau social appelé Reddit, qui a réuni de nombreux ex-employés pour qu’ils leur révèlent les secrets de la malbouffe.

Ils ont raconté, par exemple, que l’aspect qu’ont les steaks au moment où on les reçoit dans le restaurant (crus) ne ressemblent pas du tout à des steaks de viande, et encore moins aux photos que l’on voit dans les publicités.

C’est pour cela qu’on les fait cuire le plus possible et qu’on y ajoute de nombreuses sauces.

Malbouffe-500x262

D’autre part, ils disent que si les conditions de nettoyage sont très stricts dans ce type de lieux, les employés, à cause d’un manque de temps et parce qu’ils ne veulent pas servir les clients trop tard, utilisent la même huile pour faire frire tous les ingrédients.

Selon un communiqué officiel de la chaîne de hamburgers la plus connue du monde, on assure qu’aucun conservateur n’est ajouté. Cependant, on peut trouver des éléments aussi difficiles à écrire que le trichloroéthane, la dieldrine, l’éthylbenzène, entre autres.

C’est la raison pour laquelle il est possible de laisser un hamburger à l’air libre pendant très longtemps sans qu’il ne pourrisse.

A découvrir aussi