7 mythes sur le cholestérol

Saviez-vous que même le cerveau a du cholestérol ? L'excès de cholestérol est mauvais, mais son absence également, car il s'agit d'une substance qui nous aide à former des cellules et des glandules.

Il existe beaucoup de désinformation concernant le cholestérol, un mot que vous avez assurément déjà entendu plus d’une fois, surtout dans la bouche de votre médecin qui vous a dit que vos niveaux de cette substance étaient trop élevés. Vous pensez que le LDL est le méchant de l’histoire, mais la réalité n’est pas forcément aussi tranchée. Découvrez dans cet article la vérité sur différents mythes liés au cholestérol.

Qu’est-ce que le cholestérol ?

Le manque d’information, ou les mots attrapés au vol dans un article ou dans une conversation avec un ami, peuvent brouiller votre esprit. Cela ne s’applique pas qu’au cholestérol mais à toutes les questions difficiles en lien avec la santé.
Pour cela, nous avons consulté de nombreux experts pour connaître les mythes les plus répandus sur le cholestérol, l’un des ennemis publics les plus importants du monde. Pour commencer, un petit rappel sur ce qu’est le cholestérol.

cholestérol-produits-herboristerie-1-390x243

Le cholestérol est un composant vital au fonctionnement de nos cellules, lorsqu’il est présent dans notre corps à des niveaux optimaux. Il est présent chez l’être humain, mais également chez la majorité des êtres vivants. Les végétaux contiennent eux aussi du cholestérol, mais dans des proportions moindres que les viandes rouges par exemple. Le cholestérol favorise la formation de structures et de glandes dans notre corps. 10 à 20% de notre cerveau est composé de cholestérol, et le lait maternel en contient une forte dose. Voici quelques-unes des tâches principales du cholestérol :

  • Stabiliser et protéger les membranes cellulaires.
  • Défendre la structure du système nerveux.
  • Métaboliser les graisses alimentaires et réguler l’excès de cholestérol organique.
  • Favoriser la formation des hormones sexuelles, comme les œstrogènes.
  • Apporter les substances nécessaires à la production d’autres hormones. 
  • Protéger la peau et prévenir sa déshydratation.
  • Intervenir dans la formation de vitamine D
  • Améliorer le système immunitaire.
  • Protéger des dommages rénaux (notamment chez les diabétiques). 
  • Apporter de l’élasticité aux globules rouges.
  • Développer le cerveau des nouveaux-nés. 
  • Empêcher les malformations chez l’embryon.

Comme vous pouvez le remarquer, le cholestérol a de nombreuses et de très importantes fonctions. Quel est donc le problème si les taux de cholestérol sont élevés ? Comme dans beaucoup de domaine, les excès sont toujours mauvais, même lorsqu’il s’agit d’une substance aussi bénéfique pour notre organisme.

Femmes-cholestérol

Les mythes sur le cholestérol

Les fruits de mer contiennent beaucoup de cholestérol

Ce n’est pas une vérité absolue. Des études indiquent que les fruits de mer contiennent de nombreux stérols (et notamment du cholestérol), mais pas autant que ce qui se pensait il y a quelques temps. De plus, les fruits de mer apportent des oméga 3 qui réduisent le mauvais cholestérol. Manger des huîtres ou des amandes dans le cadre d’un régime équilibré permet de jouir d’une bonne qualité de vie.

Le cholestérol n’est qu’une mode

Il est sûr qu’il y a quelques années, de nombreuses personnes ne savaient pas que le cholestérol existait. Mais ses méfaits sur notre santé sont bien réels. Les conséquences de l’absence de contrôle des taux de cholestérol sont graves, et cela n’est pas une simple « tendance ». Ce qui est vrai, c’est que les gens sont plus concernés par ce sujet, que les médecins prescrivent davantage d’examens sanguins, et qu’il existe beaucoup de nouveaux médicaments et de nouvelles méthodes naturelles pour le traiter. .

Cholestérol1

Il est bon de baisser tout son cholestérol

Cette affirmation est un mensonge total car le cholestérol remplit de nombreuses tâches essentielles dans notre corps. Il doit être réduit à des niveaux normaux, mais l’éradiquer totalement de notre alimentation et de notre organisme est totalement contre productif. C’est-à-dire qu’avoir un taux de cholestérol élevé est mauvais, mais en avoir un trop faible n’est pas bon non plus. Certaines études indiquent qu’un niveau de cholestérol trop faible entraîne des maladies comme la fatigue chronique ou la dépression.

Certains aliments ne contiennent pas du tout de cholestérol

C’est un autre mythe, que nous avons indirectement évoqué auparavant. Chez tous les êtres vivants, qu’ils soient animaux, végétaux ou bactéries, il y a du cholestérol car c’est un élément nécessaire à la vie. Certaines espèces en ont de plus faibles quantités que d’autres, mais il n’existe aucun aliment qui ne contienne pas de cholestérol. Ce qui augmente le cholestérol d’un produit est également la manière de le cuisiner. Si vous consommez un morceau de viande frit, ce ne sera pas du tout la même chose que si vous l’aviez cuisiné à la plancha.

Les noix augmentent les niveaux de cholestérol

Ce mythe se base sur le fait que les noix contiennent une grande quantité de graisses. Mais, il faut faire une distinction, car ces graisses sont excellentes pour tout notre corps, et surtout pour notre cerveau. Si vous mangez une poignée de noix (mélangée avec d’autres fruits secs), vous ne serez affecté par aucune mauvaise graisse, et vous éviterez de manger des aliments qui, eux, en contiennent. Comme les frites par exemple.

Cholestérol

L’unique cause d’un infarctus est le cholestérol

C’est en partie vrai, mais il existe de nombreux autres facteurs qui peuvent entraîner et augmenter les possibilités de souffrir d’un infarctus du myocarde ou d’un arrêt cardiaque. Il est vrai que l’excès de cholestérol se traduit par des artères bouchées, mais cela est également causé par le sel, le stress et une trop forte sédentarisation. Tout ce qui se passe dans notre cœur n’est pas de la faute du cholestérol, même s’il est vrai qu’il a une grande responsabilité dans ce type de troubles.

Il est nécessaire de prendre des médicaments pour réduire son cholestérol

Cela dépend de plusieurs facteurs. Par exemple, certaines personnes, qui ont des niveaux trop élevés de cholestérol, doivent prendre des médicaments et ne peuvent pas attendre que les remèdes naturels fassent effet. Mais, si les recettes maison sont meilleures parce qu’elles ne contiennent aucun produit chimique, chaque traitement doit se faire en fonction du patient. Dans le cas de personnes qui souffrent de niveaux de cholestérol légèrement élevés, il n’est pas nécessaire de suivre un traitement médicamenteux. Il faut simplement qu’elles modifient leur alimentation, qu’elles mangent plus de fruits, de légumes et de céréales complètes notamment.

Catégories: Soins Étiquettes:
A découvrir aussi