Gardez votre jeunesse en jeûnant une fois par semaine

20 septembre 2015

Si vous voulez vivre le plus longtemps possible, tout en vous sentant bien, sachez qu’il est recommandé, par des études récentes, de ne pas manger une fois par semaine.

Il s’agit d’une méthode sûre pour gagner cette bataille contre l’âge qui vous préoccupe tant. Les crèmes et les traitements externes ne seront jamais suffisants pour y parvenir.

Maintenez la jeunesse de votre corps en jeûnant une fois par semaine, et vous vous sentirez mieux que jamais.

Comment savoir que le jeûne est bon pour la santé ? Est-il possible de ne pas manger pendant une journée ?

La faim et les douleurs d’estomac générées par le jeûne sont-elles supportables ? Vous trouverez la réponse à toutes vos questions dans cet article !

Pourquoi le jeûne est-il bon pour la santé ?

Notre système digestif est toujours actif, même lorsque nous sommes en train de dormir.

Les maladies dont nous souffrons au quotidien sont dues, en grande partie, aux toxines qui s’accumulent dans notre corps, et qui proviennent des aliments que nous mangeons.

Si nous admettons tous que dormir est excellent pour notre corps, pourquoi ne pas appliquer la même chose à certains de nos organes en leur accordant le même repos?

Le Mahatma Gandhi était un grand défenseur du jeûne, et il l’a pratiqué à de nombreuses reprises.

Selon les chercheurs, cette pratique permet à l’homme de vivre d’une manière plus lucide, et plus active. Cela permet au corps de mieux supporter le poids des années.

Cependant, le jeûne n’est pas recommandé à tout le monde. Certaines personnes vont trop loin, et s’arrêtent de manger pendant plusieurs jours simplement pour maigrir.

Un jeûne de 3 semaines peut provoquer une perte de masse musculaire et affecte directement la santé cardiaque.

courir-à-jeun-est-sain-500x333

Le corps humain a la capacité de vivre dix jours sans manger, sans souffrir d’aucune séquelle.

L’idéal est de maintenir un jeûne durant trois jours d’affilée, ou de le faire une fois par semaine, pour obtenir des résultats optimaux.

Parmi les principaux bienfaits du jeûne, on trouve la régénération des organes, qui permet de paraître plus jeune et de se sentir parfaitement sain.

Le jeûne procure également un meilleur état d’esprit, et permet de fortifier le système immunitaire ainsi que d’être plus productif au travail.

Certains affirment même que le jeûne permet de guérir des maladies chroniques comme l’asthme, l’arthrite, l’hypertension artérielle ou les allergies.

Les avantages ne sont pas que physiques, mais également spirituels et émotionnels.

Le jeûne génère une plus grande paix de l’esprit, produit de la joie, et permet de voir la vie d’une autre manière.

Il nous fait comprendre que l’alimentation n’est faite que pour se nourrir, et pas pour se faire du mal.

Comment débuter son jeûne ?

Il existe différents types de jeûne, mais pour des débuts, il est recommandé de se passer d’aliments solides durant toute une journée.

Il ne faut pas attendre nerveusement qu’il soit minuit pour ensuite se jeter sur un buffet.

Le conseil que nous pouvons vous donner est d’ingérer des liquides et des jus quotidiennement, et de ne pas dépasser les 300 calories.

A-jeun-500x333

Ne débutez pas votre jeûne du jour au lendemain, car vous devez préparer votre corps.

La veille, ne mangez que des fruits et légumes (vous pouvez également boire de l’eau et des infusions de plantes).

Si vous souhaitez réaliser un jeûne sans aliments solides pendant semaine, mangez normalement durant 4 jours, puis modifiez votre alimentation, en suivant trois étapes: pré-jeûne, jeûne, post-jeûne.

Ces trois étapes sont importantes et requièrent une certaine préparation.

Le premier jour, ou pré-jeûne

Si vous avez prévu de jeûner le samedi, ne mangez que des fruits et des légumes frais, et crus, le vendredi, dans la quantité que vous souhaitez.

Il est possible que vous ayez faim, mais ne mangez rien en dehors de ce régime précis.

Rappelez-vous que vous pouvez boire des jus de fruits, des smoothies, des infusions ou des bouillons, mais uniquement s’ils sont d’origine naturelle.

Terminez votre journée par un dîner très léger, et couchez-vous tôt.

Le deuxième jour, ou jeûne

Après avoir dormi durant 8 heures d’affilée, commencez votre jeûne en buvant beaucoup d’eau.

Il est conseillé de rester chez soi (et donc de pratiquer ce jeûne durant le week-end), ainsi que de ne pas faire d’activités qui demandent un effort physique important.

Profitez-en pour lire, méditer, coudre, arroser les plantes, autrement dit des passe-temps non gourmands en énergie.

Buvez seulement de l’eau pure, ou de l’eau de fruits (prunes, pommes, oranges), sans jamais manger le fruit.

Certains optent pour la consommation de jus naturels et de bouillons de légumes.

Cependant, tout dépend de vos caractéristiques, et de ce que vous incluez dans ces préparations.

Si vous ne buvez que le jus de l’orange, c’est parfait. Mais n’ajoutez pas la pulpe du fruit.

Faites la même chose pour le bouillon. Filtrez-le, mais ne mangez jamais les légumes que vous avez utilisés pour le réaliser.

L’idée du jeûne liquide est de ne pas se déshydrater, tout en ne donnant pas de travail à son estomac. Mais ne noyez pas non plus votre estomac lorsque vous avez faim.

Le troisième jour, ou post-jeûne

jeûne1-500x375

Comme nous vous l’avons déjà dit, le jeûne liquide ne consiste pas à attendre toute la journée sans manger, pour se ruer vers le frigo une fois la nuit tombée.

Le troisième jour de la semaine (le dimanche dans notre exemple), vous devez vous priver de tous les aliments qui vous font du mal : farines blanches, sucres raffinés, fast food, aliments gras ou frits, viandes et laitages.

A l’inverse, vous pouvez manger des fruits et des légumes (crus de préférence), des fruits secs, des légumes secs et des farines complètes. Mangez peu, et ne faites pas trop d’exercices physiques.

A découvrir aussi