Attention à la viande rouge !

Une étude menée par Harvard montre que réduire de moitié notre consommation de viande rouge permet de prévenir l'apparition de certaines maladies.

En général, tout le monde pense que manger de tout augmente l’espérance de vie, car nous supposons que notre corps n’a besoin que d’une seule chose, de se nourrir. Pourtant, nous faisons erreur en soutenant cette absurde théorie.

Notre organisme a besoin d’un apport équilibré de vitamines et de protéines ; choisir ses aliments à la légère, les préparer et les manger n’est qu’une solution facile pour satisfaire une nécessité biologique, la faim. Il est nécessaire de composer une diète équilibrée qui apporte à notre corps ce dont il a besoin, de sorte que les aliments que nous consommons chaque jour ne lui portent pas préjudice, et qu’au contraire, ils répondent tout simplement à ses besoins journaliers !

Une récente étude a confirmé que la viande traitée n’est pas la seule qui soit mauvaise pour la santé, car la viande rouge a, elle aussi, des contre-indications. Tous les amateurs de viande rouge devraient limiter leur consommation à 70 grammes par jour, car il est confirmé qu’elle diminue l’espérance de vie.

Viande rouge

Les graisses saturées, le sel et les calories excessives qu’elle concentre lors de son conditionnement pour la consommation sont nuisibles pour l’organisme si on en abuse, car ils peuvent augmenter de 13% la probabilité de décès.

La chaîne CNN a pointé du doigt les agents carcinogènes comme principaux responsables de maladies mortelles telles que le cancer, le diabète et d’autres maladies cardiovasculaires qui sont liées à une consommation excessive de graisses et de sucres simples. La chaîne a établi que sur une période de plus de 20 ans, l’espérance de vie de plus de 110 000 personnes n’avait pas augmenté en suivant une alimentation qui inclut toutes sortes d’aliments.

En général, les solutions envisagées pour faire face à ce difficile problème consistent à diminuer la consommation de viande rouge et à augmenter celle de fruits et de légumes ; mais si l’on veut vraiment changer son style de vie et améliorer ses habitudes alimentaires, il faut arrêter totalement de s’alimenter de viande rouge, même non traitée, et opter pour des produits plus sains comme source de protéines, comme le poulet.

Manger plus de fruits secs comme les amandes, les noix ou les cacahouètes permet également d’améliorer le transit intestinal qui d’ordinaire se fait lentement lorsque l’on consomme trop de viande.

Sources : Harvard School of Public Health – Red meat consumption linked to premature death (en anglais).

Catégories: Bonnes habitudes Étiquettes:
A découvrir aussi