« Sisu », la fabuleuse stratégie finlandaise pour les moments difficiles

· 5 mai 2017
Pendant la Seconde Guerre Mondiale, les Finlandais, qui étaient moins nombreux que les Russes, ont résisté de manière stoïque et ont porté le terme

 

La vie peut nous frapper d’infinies manières, à partir de différents flancs et avec des méthodes variées.

Cependant, ce qui peut nous distinguer les un-e-s des autres est la manière dont nous affrontons ces charges et ces coups durs du destin.

Nous savons tou-te-s qu’aucun-e d’entre nous n’est immunisé-e face à l’adversité. Même si personne n’y est préparé, nous sommes génétiquement et biologiquement prêt-e-s à l’affronter.

L’être humain est arrivé là où nous sommes aujourd’hui grâce à trois dimensions « magiques » : la persévérance, la résilience et le courage.

Chacun-e d’entre nous avons atteint le moment présent en résolvant plus d’une difficulté, plus d’une perte et des centaines de problèmes.

Ainsi, tout effort et chaque pierre surmontée est, sans aucun doute, une réussite dont nous nous sentons fier-ère-s.

Malgré toutes les techniques pour affronter l’adversité que nous possédons tou-te-s, il n’est jamais de trop de découvrir ce que font d’autres pays et d’autres cultures.

Aujourd’hui, dans cet article, nous voulons vous parler des Finlandais. Ce peuple aux latitudes froides cache en réalité un cœur très chaud et un esprit fort et combatif.

À tel point que cet esprit aguerri est représenté par un fantastique mot : « sisu ». Nous allons vous expliquer ce qu’il signifie.

Aux moments difficiles, les esprits courageux

Aujourd’hui, il suffit de dire « Finlande » pour visualiser un pays idéal, grâce à ses grandes et inspiratrices politiques sociales et son faible taux de corruption.

L’économie finlandaise est, de plus, l’une des plus avancées et c’est un état hautement démocratique.

À présent, derrière son modèle social inspirateur, se trouve son caractère courageux, celui auquel l’histoire doit une fière chandelle quand en novembre 1939, la Russie a déclaré la guerre à la Finlande.

Découvrez : Le bonheur ne se nourrit pas de rêves, mais de réalités

800.000 soldats finlandais face à 2,5 millions de soldats russes

L’affrontement entre la Finlande et la Russie est, sans aucun doute, l’un des plus admirables.

Les premiers comptaient un peu plus de 800.000 soldats dans leurs rangs alors que les deuxièmes, deux millions de soldats que l’armée russe avait envoyé jusqu’à ces terres qui, au vu de leur climat froid et désertique, n’étaient pas tellement différente de celles de la Russie toute-puissante.

Cependant, les Finlandais ont résisté stoïquement. À tel point qu’après une année de combats de fer, la paix a été signée, laissant alors à l’histoire un terme, un mot qui est surgi de ce contexte : « Sisu ».

Sisu, le potentiel que vous avez en vous

Sisu fait référence à cette force qu’a l’être humain et qui est presque toujours endormie.

Parfois seulement, il suffit que l’adversité surgisse pour que nous nous obligions à la faire sortir, à l’utiliser pour persister, résister et vaincre.

Et c’est ce qu’a fait le peuple finlandais lors de la Seconde Guerre Mondiale.

C’est pour cela qu’aujourd’hui, leur cri pour la vie et le tatouage qui est resté gravé dans leurs cœurs sont toujours là, dans leur culture. Ils ont appris à ne jamais se rendre, quelles que soient les difficultés qui surgissent à l’horizon.

Lisez aussi : Prendre soin de l’amour à sa racine pour qu’il fleurisse chaque jour

Les 5 clés des Finlandais pour faire face à l’adversité

1. Contrôlez le stress, ne laissez pas la peur vous dominer

Lors des moments difficiles, il est nécessaire de gérer efficacement son anxiété et son stress.

  • Si les émotions négatives nous paralysent, nous nous laissons vaincre, nous devenons une branche stérile que le vent peut attaquer et qui finit par casser.

Nous devons être capable de contrôler nos peurs, de rationaliser la panique et de gérer ces émotions stressantes.

2. Soyez persévérant-e

La persévérance est une valeur en voie de disparition dans la population actuelle. Car nous sommes impatient-e-s, car nous voulons tout tout de suite et le plus tôt possible.

Cependant, les personnes qui jouissent du sisu sont patientes. Elles acceptent la frustration, elles sont créatives, elles attendent les bons moments et avancent petit à petit, sans se rendre, sans jamais boiter.

3. Pratiquez l’honnêteté

Le respect pour soi-même et pour les autres est essentiel pour le peuple finlandais.

Tout le monde s’inquiète des autres car chacun comprend que les alliances permettent la survie. Car s’occuper des autres et se respecter les uns les autres, c’est gagner en qualité de vie.

N’oubliez pas de lire : Quand une faible estime de vous-même devient votre pire ennemi

4. Apprenez à résoudre les petits conflits et vous parviendrez à résoudre les grands

Les personnes qui ont le sisu ne fuient pas les problèmes, mais leur font face pour trouver des solutions.

Le conflit fait partie de la vie, et apprendre dès tout petits à résoudre les problèmes les plus élémentaires aide sans aucun doute à affronter les adversités les plus complexes que le destin peut nous apporter.

Soyez résilient-e aujourd’hui, demain et toujours

La résilience est le reflet de l’âme courageuse et sage qui a appris à affronter les adversités de la vie pour se transformer en quelqu’un de différent : quelqu’un de plus fort et de plus courageux.

  • Sisu contient beaucoup de résilience. À tel point que pour beaucoup, ce terme aurait la même signification. C’est le reflet de quelque chose qui, tôt ou tard, va nous apprendre la vie et que nous devrons mettre en pratique.

Pour conclure, comme nous l’avons vu, les éléments qui forment la manière dont les Finlandais abordent les problèmes ne nous sont pas totalement inconnus.

Nous apprenons d’eux, ils doivent être notre inspiration quotidienne. Faisons nôtres ces stratégies pour conquérir nos îles de tristesse et en faire des territoires de bonheur.