Transpiration nocturne : 5 causes dont il faut tenir compte

· 2 novembre 2016
Même si cela ne correspond pas à une maladie grave, si nous transpirons trop souvent la nuit et sans raison, il est préférable de consulter un spécialiste pour faire des tests.

La transpiration nocturne est normale uniquement quand la température ou la pression atmosphérique sont élevées.

Si ces facteurs ne sont pas présents, il s’agit d’un symptôme étrange, qu’il faut découvrir.

Que vous le croyez ou pas, trop transpirer est une affection très commune. Parfois, il s’agit de la période d’incubation d’un rhume ou d’une petite infection.

Cela peut aussi être un effet très récurrent pendant la ménopause.

Cependant, quoi qu’il en soit, il est nécessaire d’en avoir un bon diagnostic. La Société Internationale d’Hyperhidrose a mené des études pour mieux connaître ce problème.

Même si toutes les personnes qui transpirent pendant la nuit ne souffrent pas d’hyperhidrose, c’est un problème très récurrent de consultations d’attention primaire.

Cela est souvent dû à l’insomnie ou même au stress, et à cette anxiété accumulée car on ne réussit pas à atteindre un sommeil réparateur.

Dans d’autres cas, il existe des maladies sous-jacentes, d’une gravité relative, mais qu’il faut traiter. Dans cet article, nous vous expliquons 5 causes de ce symptôme.

1. La transpiration nocturne et les effets secondaires de certains médicaments

L’excès de transpiration la nuit peut être parfaitement dû à l’effet secondaire de certains médicaments.

Découvrez quels sont les 9 meilleurs aliments pour éviter la fatigue et le mal de tête

Dans le Département de Psychiatrie de l’Université de Pennsylvanie (États-Unis), il a été démontré que de nombreux traitements pour l’anxiété et la dépression présentent une augmentation de la transpiration nocturne.

  • Cependant, cela n’arrive pas chez tous les patients. Seuls entre 14% et 20% montrent une augmentation excessive de la transpiration pendant la nuit (le pyjama et les draps finissent trempés).
  • De même, la consommation excessive de médicaments pour traiter la douleur ou l’inflammation peuvent aussi provoquer cet effet secondaire.

Alors, n’hésitez pas à consulter un médecin face à n’importe quel symptôme ou effet secondaire liés à des médicaments déterminés que vous devriez prendre pour votre maladie.

medicaments

2. L’hyperthyroïdie

C’est, sans aucun doute, la cause la plus commune de la transpiration nocturne.

Il est clair de l’hyperthyroïdie a d’autres symptômes évidents comme la fatigue, la prise de poids, la fragilité capillaire et ces troubles de la température si communs.

  • Il faut savoir que lorsque la glande thyroïde souffre d’une altération liée à l’hormone thyroxine, notre métabolisme en est affecté. L’une des principales conséquences est l’intolérance à la chaleur et l’excès de transpiration.
  • De même, nous remarquons aussi des palpitations quand nous sommes au lit, des bourdonnements dans les oreilles et des épisodes insomniaques.

3. Les lymphomes hodgkiniens et non hodgkiniens

Nous disions au début de cet article que la transpiration nocturne est un indicateur de certains types de maladies plus graves.

  • Les lymphomes hodgkiniens et non hodgkiniens en sont un exemple. Il s’agit d’un cancer qui débute dans les lymphocytes, qui sont une partie indispensable du système immunitaire. 
  • Le système lymphatique, formé du tissu lymphatique, des vaisseaux lymphatiques ou de la rate peuvent être affectés par ce type de maladie, où la transpiration nocturne est habituelle.
  • En général, le principal indicateur qu’expérimentent les patients atteints de lymphome hodgkinien ou non hodgkinien est l’inflammation d’un ganglion de l’aisselle ou de l’aine.

Cependant, il faut savoir que c’est un type de maladie cancéreuse qui répond bien au traitement et qui a une forte espérance de vie.

ganglions-500x333

4. L’hypoglycémie

La transpiration nocturne est aussi un symptôme habituel de l’hypoglycémie. 

Les patients atteints de diabète de type 1, par exemple, souffrent souvent d’épisodes de transpiration excessive la nuit car ils souffrent de déséquilibres de leurs niveaux de glucose.

Si cela arrive, c’est pour une raison bien précise : le pancréas ne secrète pas d’insuline et en conséquence, de la transpiration est créée pour équilibrer cette altération interne.

Découvrez aussi : 6 plantes à mettre dans votre chambre pour combattre l’insomnie

5. Le reflux gastrique ou une mauvaise digestion

Cela vous est sûrement déjà arrivé. Dîner à l’excès ou manger quelque chose qui nous rend mal et à un moment de la nuit, se réveiller avec un grand mal-être et complètement « trempé de sueur ».

  • C’est une manière qu’a notre corps de réagir face à un déséquilibre, une menace ou une altération intérieure.
  • De même, il faut savoir que la maladie du reflux gastrique est aussi liée à ce symptôme.
  • Notez aussi que l’épuisement, la douleur dans la poitrine et les problèmes pour respirer le sont. Si vous souffrez de cela régulièrement, consultez un spécialiste.
  • Une fois que la maladie est diagnostiquée, avec un bon traitement, vous gagnerez en qualité de vie.
insomnie-2-500x360

Pour conclure, ne « normalisez » jamais ce type de symptômes. Transpirer la nuit, s’il ne fait pas chaud, n’est pas normal.

Consultez votre médecin et expliquez-lui comment vous vous sentez et ce qui vous arrive.

Votre santé est toujours la priorité.