Comment éviter l’excès de transpiration ?

· 30 septembre 2018
L'utilisation d'anti-transpirant, d'iontophorèse et de toxine botulique est l'une des solutions de rechange recommandées pour traiter la transpiration excessive.

L’excès de transpiration est un véritable casse-tête pour beaucoup de gens. La bonne nouvelle est que la transpiration excessive a une solution. Ici, nous verrons ce qu’il est possible de faire pour combattre ce problème ennuyant.

Transpiration excessive, un problème avec une solution

L’hyperhidrose ou la transpiration excessive est l’une des façons dont le corps élimine les toxines et stabilise la température du corps. Cette transpiration excessive se produit généralement lorsqu’un sport ou un exercice est pratiqué. Ou bien lorsque la température et l’humidité augmentent considérablement.

Pourquoi la transpiration se produit-elle ? La raison fondamentale  pour laquelle la transpiration se produit est de réguler la température du corps. En d’autres termes, c’est la manière de refroidir et de protéger les organes en les gardant à une température stable.

Tous les êtres humains transpirent 24 heures par jour. Le principal problème est lorsque cette transpiration devient hyperhidrose et affecte négativement la personne qui en souffre.

Les principaux problèmes auxquels la personne souffrant d’hyperhidrose est habituellement confrontée sont : des taches sur les vêtements dues à la transpiration des aisselles, une gêne lors de la poignée de mains due à la sudation palmaire ou même une mauvaise odeur sur les pieds due à une transpiration plantaire excessive.

Lisez donc cet article : 5 remèdes maison pour éliminer l’odeur des pieds

Sans aucun doute, les répercussions sociales sont importantes et la sécurité de l’individu est sérieusement affectée.

Types de transpiration

différents types de transpiration

Pour combattre l’hyperhidrose, il faut d’abord savoir de quel type il s’agit. En ce sens, nous trouvons deux types de transpiration : primaire et secondaire. La primaire découle généralement de situations de stress ou de honte, bien qu’il ne soit pas certain quels sont les facteurs qui le déclenchent.

D’autre part, le secondaire, est la transpiration excessive qui est habituellement liée à une altération organique. Comme le diabète, la fièvre, l’hyperactivité thyroïdienne ou un traitement spécifique avec des médicaments.

Avez-vous lu cet article ? 11 complications du diabète

La vérité est qu’au-delà de sa catégorisation, la transpiration est également classée en plusieurs niveaux. Où le plus bas est presque imperceptible et le plus élevé est celui qui génère un problème dans la vie des personnes touchées.

Comment combattre la sueur en excès ?

Les spécialistes expliquent que de nos jours, il y a plusieurs options pour faire face à ce problème inconfortable. Analysons ce que certaines d’entre eux consistent en :

L’utilisation d’anti-transpirant

déodorant contre la transpiration

L’utilisation d’un déodorant est bien connue et peut être une solution pour ceux qui souffrent d’un degré moindre de transpiration excessive. Sur le marché, il existe de nombreuses marques, dont les composants peuvent varier dans une mesure plus ou moins grande. Il est question d’en essayer jusqu’à ce que vous trouviez celui avec le meilleur résultat.

La toxine botulique pour prévenir la transpiration excessive

Ces dernières années, la toxine botulique a connu un grand essor en tant que l’un des traitements phares pour lutter contre la transpiration excessive.

En quoi cela consiste ? La toxine est injectée dans les zones les plus touchées telles que les aisselles, les pieds ou la paume des mains. Elle agit en paralysant les glandes sudoripares pendant une période de temps comprise entre trois et six mois. C’est un traitement très efficace et immédiat, son inconvénient est qu’il n’est pas permanent.

Iontophorèse

 

L’iontophorèse est un nouveau traitement qui peut être une option pour faire face à ce problème. Il consiste à appliquer de légers courants électriques pendant un bain humide.

En conséquence, l’hyperhidrose peut être contrôlée pendant une courte période, qui peut varier de quelques heures à un maximum de trois jours. Un des problèmes de ce traitement est que chez certaines personnes cela ne fonctionne pas. Et s’il fonctionne, c’est pour une très courte période.

Chirurgie

Enfin, la transpiration excessive peut être combattue par la chirurgie. C’est, sans aucun doute, l’option la plus radicale. Cette intervention doit être réalisée par un professionnel et consiste en une intervention laparoscopique où les nodules des glandes sudoripares sont obstrués.

C’est l’option la plus couteuse et, dans certains cas, des sueurs compensatoires apparaissent dans d’autres parties du corps telles que les jambes ou même le dos.

Indépendamment de l’option que l’on choisit, l’essentiel est qu’il y ait une bonne information sur ce sujet et que vous vous adressiez à un spécialiste, qui est celui qui peut le mieux vous guider autour de ce processus.

La bonne nouvelle est que la transpiration excessive est un problème qui a déjà une solution, cela dépendra uniquement de l’option choisie par le patient et le médecin de confiance.