5 conseils pour bien vous préparer avant de faire de l’exercice

· 26 janvier 2017
Si nous avons tous nos propres rituels avant nos entrainements, il y a certaines choses que nous devons éviter de faire avant de pratiquer des exercice physiques, si nous souhaitons qu'ils soient efficaces.
Savez-vous vraiment ce que vous devez faire avant un entraînement pour en tirer les meilleurs bienfaits possibles pour votre corps ?
Vous pouvez penser, de prime abord, que certains des conseils que nous allons vous donner ne sont pas bons, que si vous les mettez en œuvre avant de pratiquer un exercice physique, vous allez vous fatiguer plus vite et ne pas parvenir à atteindre vos objectifs.

Mais avant d’aller à la salle de sport ou de vous entraîner chez vous, prenez ces précautions pour ne pas vous blesser et pour profiter au maximum de votre potentiel.

Voici une liste des 5 choses que vous devez faire ou ne pas faire avant de vous mettre à faire du sport.

1. Dormir avant de faire de l’exercice

Il est normal que vous souhaitiez être bien reposé-e avant de vous lancer dans une activité physique. Pour autant, si vous dormez excessivement avant une phase d’entrainement, vous allez faire obstacle à votre bon développement physique.

En dormant plus de 30 minutes avant un effort, votre corps va rentrer dans un sommeil profond, comme il le fait lorsque vous vous couchez le soir.

Une sieste qui dure plus de 30 minutes va vous étourdir et vous fatiguera bien plus que vous ne pouvez le penser.

Si vous considérez que vous devez faire une sieste avant de faire du sport, mettez un réveil pour ne pas excéder 15 à 20 minutes de repos. Vous aurez le temps de fermer les yeux et de reposer votre corps, sans pour autant ankyloser votre esprit et lui faire croire qu’il est l’heure de dormir.

N’oubliez pas de lire : Conseils pour vous défaire des poches sous les yeux

2. Les étirements

etirements-500x333

Quand vous étiez encore à l’école, nous sommes certains que vos professeurs de sport vous disaient que vous deviez bien étirer vos muscles avant de faire toute activité demandant un effort physique.

Cependant, les experts nous disent désormais que réaliser des étirements avant de pratiquer un sport nous fait en réalité plus de mal que de bien.

L’étirement statique avant l’exercice diminue la force musculaire, mais augmente aussi le risque de forcer sur les muscles bien plus que nécessaire.

Cela augmente le risque de souffrir de déchirures et de lésions.

Au lieu d’utiliser des méthodes d’étirements statiques avant un entraînement, chauffez vos muscles en les bougeant d’une autre manière.

Vous pouvez courir, faire des petits sauts ou utiliser un vélo d’appartement pour que vos muscles montent en température petit à petit.

Réservez les étirements statiques pour la routine que vous allez effectuer après votre entraînement.

3. Les entraînements fractionnés

Ces entraînements alternent des efforts de haute intensité avec des coupures de plusieurs secondes. Ils interrompent la respiration naturelle du corps en exigeant de lui des baisses et des montées de puissance.

Mais ce n’est pas tout. Ils diminuent également notre résistance et notre force de manière très rapide, ce qui n’est pas notre objectif lorsque nous pratiquons un sport. Cette faiblesse généralisée peut se prolonger après l’entraînement.

Vous devez toujours commencer votre session de sport par des exercices cardiovasculaires. Vous n’avez pas besoin de courir immédiatement un sprint, pour ensuite vous reposer et recommencer.

Au lieu de réaliser des entraînements de haute intensité, faites plutôt des exercices cardiovasculaires stationnaires, qui ne font pas beaucoup varier la quantité d’énergie que vous devez fournir.

4. Trop boire ou trop manger

trop-manger-avant-de-dormir-500x334

Après avoir mangé, votre corps initie immédiatement le processus de digestion. Ce que nous ne prenons pas toujours en compte, c’est la quantité d’énergie dont celui-ci a besoin pour mettre en place ce processus.

Si nous considérons cet aspect, nous pouvons tout à fait valider la théorie selon laquelle nous ne devons pas tout de suite aller nager après voir mangé.

Si vous essayez de faire de l’exercice durant ce processus de digestion, vous allez mettre une trop grande pression sur votre corps. Cela peut vous provoquer des crampes d’estomac ainsi que des nausées.

De plus, si vous consommez des boissons à forte teneur en sucre, vous allez pousser votre corps au-delà de ses limites en très peu de temps. Il va vite se retrouver dans l’incapacité de compléter la session d’entraînement que vous tentez de lui imposer.

Essayez de maintenir un régime sain, notamment avant de faire de l’exercice, pour que votre corps dispose de suffisamment d’énergie pour réussir ce que vous exigez de lui.

Consommez des aliments adaptés à l’effort, comme les fruits, les céréales et le yaourt, et évitez à tout prix les sucreries.

Gardez à l’esprit que la plupart des boissons énergétiques contiennent une grande quantité de sucre. Vous devez faire attention aux étiquettes des produits que vous achetez pour savoir si votre boisson énergisante préférée vous aide, ou si au contraire elle est un poids pour votre corps.

Vous voulez en savoir plus ? Lisez : Comment éliminer les pesticides des fruits et légumes

5. Consommer des suppléments

attention-aux-supplements-de-fer-500x334

Si vous vous habituez à bien manger avant de faire l’exercice, vous allez obtenir toutes les vitamines et tous les minéraux dont vous aurez besoin, sans être dans l’obligation de consommer des suppléments.

Toutefois, si vous décidez d’en prendre tout de même, n’exagérez pas. Prendre trop de « produits » peut vous conduire à des arythmies cardiaques, à des nausées et à de l’anxiété.

Sur du long terme, les inconvénients de ces substances sont bien plus importants que leurs bénéfices, même s’ils peuvent vous donner une impulsion avant de commencer un entraînement.

Si vous décidez de consommer des suppléments, faites bien attention à leur étiquette. Vous devez savoir exactement ce que vous allez ingérer avant de les introduire dans votre organisme.

Savoir comment ils vont affecter votre organisme et connaître les contre-indications dont ils font l’objet, ainsi que leurs potentiels effets secondaires, vous aidera à prendre la bonne décision.

Vous pouvez en consommer avec modération pour améliorer votre résistance physique, mais n’en abusez surtout pas ou vous mettrez votre santé en danger.