5 remèdes maison qui vous aident à contrôler l'excès de flux vaginal

A son état naturel, le flux vaginal a une couleur transparente ou blanchâtre. Il ne génère donc pas de mauvaises odeurs et est produit en petites quantités.
5 remèdes maison qui vous aident à contrôler l'excès de flux vaginal

Dernière mise à jour : 16 novembre, 2020

Le flux vaginal joue un rôle prépondérant dans la santé intime de la femme. Car, en plus d’être un lubrifiant naturel, il contient des bactéries saines qui aident à éviter l’attaque d’agents infectieux. Toutefois, l’excès de flux vaginal peut être désagréable.

Dans leur état naturel, les sécrétions vaginales sont transparents ou blanchâtres, ne sentent pas mauvais et sont peu abondantes. Cela indique que le pH de la zone est stable et que le vagin est donc protégé des agents pathogènes comme les bactéries et les levures.

Toutefois, il peut arriver que sa couleur, son odeur ou bien sa texture soit altérées, ce qui indique la présence de microorganismes nocifs.

En conséquences des symptômes gênants se développent comme les mauvaises odeurs, les démangeaisons et la production excessive de fluides. Cela qui provoque alors une insécurité et des gênes dans les relations sexuelles.

Contrôler l’excès de flux vaginal

Face à un excès et en cas de désagréments, la première chose à faire est de consulter un gynécologue. Seul ce dernier sera en mesure de prescrire un traitement adéquat après avoir établi un diagnostic. En parallèle, il est important de maintenir de bonnes habitudes de vie, comme boire suffisamment d’eau.

Heureusement, bien s’hydrater n’est pas la seule façon de soulager les désagréments vaginaux. Il existe de nombreux remèdes naturels qui, grâce à leurs propriétés, aident à hydrater le corps et à réguler le pH vaginal.

Des remèdes pour contrôler l’excès de flux vaginal

1. Calendula

L'infusion de calendula aide à contrôler l'excès de flux vaginal.

Autant l’infusion que l’huile de calendula sont des solutions naturelles qui vous aident à diminuer l’excès de flux vaginal ainsi que l’irritation et les mauvaises odeurs.

Leurs composés antibiotiques et antiinflammatoires protègent la flore microbienne de la zone, en inhibant le développement des mycoses, des bactéries et des virus. C’est ce que signale cette étude publiée sur Journal of Advanced Pharmaceutical Technology & Research.

Ingrédients

  • 2 cuillères à soupe de fleurs de calendula (20 g)
  • 2 tasses d’eau (500 ml)

Préparation

  • Versez les fleurs de calendula dans l’eau bouillante puis laissez reposer entre 15 et 20 minutes.
  • Lorsqu’elle est tiède et concentrée, filtrez-la puis appliquez-la.

Méthode d’utilisation

  • Réalisez des bains de siège avec l’infusion et rincez les zones externes du vagin.
  • Répétez son utilisation tous les jours jusqu’à rétablir le pH.

Vous souhaitez en savoir plus ? Lisez aussi : La calendula et ses bienfaits pour la santé

2. Vinaigre de pomme bio

Le vinaigre de pomme bio contient des acides naturels qui aident à contrôler la croissance des mycose et des bactéries de la zone vaginale.

Ses propriétés antimicrobiennes et anti-mycotiques évitent la prolifération d’agents infectieux tout en protégeant les bactéries saines de la flore. C’est ce que révèle cette recherche publiée sur Scientific Reports.

Ingrédients

  • 6 cuillères à soupe de vinaigre de pomme (60 ml)
  • 2 tasses d’eau (500 ml)

Préparation

  • Versez le vinaigre de pomme dans l’eau tiède puis mélangez pour bien le diluer.

3. Aloe vera

L'Aloe vera aide à contrôler l'excès de flux vaginal.

L’application directe d’aloe vera sur la zone vaginale peut contrôler la croissance de microorganismes qui provoquent des altérations du flux.

Il est meilleur que les lubrifiants naturels et alimente aussi les bactéries saines qui freinent l’action des agents nocifs. C’est ce que montre cette publication du Journal of Traditional and Complementary Medicine.

Ingrédients

  • 3 cuillères à soupe d’aloe vera (45 g)
  • 2 gouttes d’huile d’arbre à thé

Préparation

  • Combinez le gel d’aloe vera avec quelques gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé.

Méthode d’utilisation

  • Frottez le gel sur les parties externes du vagin puis laissez-le agir 30 minutes.
  • Rincez à l’eau tiède et répétez son utilisation 2 fois par jour.
  • Ensuite, refaites le même traitement jusqu’à contrôler l’infection et l’excès de flux.

4. Coriandre

La consommation d’infusion de coriandre est l’un des remèdes qui peuvent réduire l’excès de flux vaginal de manière interne.

Ses propriétés antibactériennes et antiinflammatoires freinent l’action des agents infectieux tout en rétablissant le pH altéré, comme le signale cette étude réalisée par des chercheurs de l’Université autonome du Mexique.

Ingrédients

  • 1 cuillère à café de graines de coriandre (5 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

  • Incorporez les graines de coriandre dans une tasse d’eau bouillante et laissez-la reposer 20 minutes.

Méthode d’utilisation

  • Filtrez l’infusion puis consommez-la à jeun, pendant au moins 7 jours.

5. Fenugrec contre l’excès de flux vaginal

Les graines de fenugrec aident à contrôler l'excès de flux vaginal.

Les graines de fenugrec aident à contrôler l’activité hormonale pour diminuer les fluides vaginaux excessifs et les mauvaises odeurs.

On leur attribue des effets similaires à ceux que provoquent les œstrogènes, ce qui est donc déterminant pour le cycle menstruel et la santé reproductrice. Pour le moment, aucune étude scientifique ne le démontre.

Ingrédients

  • 1 cuillère à soupe de graines de fenugrec (10 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

  • Immergez une cuillère à soupe de graines de fenugrec dans une tasse d’eau et laissez-les reposer toute la nuit.

Méthode d’utilisation

  • Filtrez le liquide et consommez-le à jeun, pendant 7 à 10 jours.

Trop de flux vaginal ? Consultez votre gynécologue !

Vous avez remarqué des altérations dans votre flux vaginal ? Si c’est le cas, consultez votre gynécologue et, s’il vous l’autorise, testez l’un des remèdes cités.

Gardez à l’esprit que pour observer une nette amélioration, en plus de suivre les indications de votre médecin, vous devez toujours maintenir de bonnes habitudes de vie. Mangez sainement, hydratez-vous bien, évitez les douches vaginales. En somme, prenez soin de vous !

Cela pourrait vous intéresser ...
Ce que votre flux vaginal peut révéler sur votre santé
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Ce que votre flux vaginal peut révéler sur votre santé

Le flux vaginal, également appelé sécrétions vaginales, fait partie de l'intimité féminine. Il a pourtant des fonctions importantes.



  • Pazhohideh, Z., Mohammadi, S., Bahrami, N., Mojab, F., Abedi, P., & Maraghi, E. (2018). The effect of Calendula officinalis versus metronidazole on bacterial vaginosis in women: A double-blind randomized controlled trial. Journal of advanced pharmaceutical technology & research, 9(1), 15. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5801581/
  • Yagnik, D., Serafin, V., & Shah, A. J. (2018). Antimicrobial activity of apple cider vinegar against Escherichia coli, Staphylococcus aureus and Candida albicans; downregulating cytokine and microbial protein expression. Scientific reports, 8(1), 1-12. https://www.nature.com/articles/s41598-017-18618-x#citeas
  • Radha, M. H., & Laxmipriya, N. P. (2015). Evaluation of biological properties and clinical effectiveness of Aloe vera: A systematic review. Journal of traditional and complementary medicine, 5(1), 21-26. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4488101/
  • Marin Mendoza, P. M. El extracto de cilantro (Corandrum sativum) y su efecto antioxidante. http://ri.uaemex.mx/handle/20.500.11799/99244