5 remèdes maison qui vous aident à contrôler l’excès de flux vaginal

17 octobre 2017

Afin d’obtenir les meilleurs résultats au moment de réguler les problèmes de flux, il est bon de combiner les traitements locaux aux traitements oraux et, face au moindre doute, de consulter votre gynécologue.

Le flux vaginal joue un rôle prépondérant dans la santé intime de la femme car, en plus d’être un lubrifiant naturel, il contient des bactéries saines qui aident à éviter l’attaque d’agents infectieux.

A son état naturel, il a une couleur transparente ou blanchâtre, ne génère pas de mauvaises odeurs et est produit en petites quantités.

Cela signifie que le pH de la zone est stable et qu’elle est donc protégée des bactéries et des levures.

Toutefois, il peut arriver que sa couleur, son odeur ou sa texture soit altérées, ce qui indique la présence de microorganismes nocifs.

En conséquences des symptômes gênants se développent comme les mauvaises odeurs, les démangeaisons et la production excessive de fluides, ce qui provoque une insécurité et des gênes dans les relations sexuelles.

Heureusement il existe de nombreux remèdes naturels qui, grâce à leurs propriétés, régulent le pH vaginal pour accélérer le soulagement de ces problèmes.

Ci-dessous nous souhaitons vous partager les 5 meilleurs afin que vous les appliquiez si cela vous arrive.

  1. Calendula

infusion de calendula

Autant l’infusion que l’huile de calendula sont des solutions naturelles qui vous aident à diminuer l’excès de flux vaginal ainsi que l’irritation et les mauvaises odeurs.

Leurs composés antibiotiques et antiinflammatoires protègent la flore microbienne de la zone, en inhibant le développement des mycoses, des bactéries et des virus.

Ingrédients

  • 2 cuillères à soupe de fleurs de calendula (20 g)
  • 2 tasses d’eau (500 ml)

Préparation

  • Incorporez les fleurs de calendula dans l’eau bouillante et laissez reposer entre 15 et 20 minutes.
  • Lorsqu’elle est tiède et concentrée, filtrez-la et appliquez-la.

Méthode d’utilisation

  • Réalisez des bains de siège avec l’infusion et rincez les zones externes du vagin.
  • Répétez son utilisation tous les jours jusqu’à rétablir le pH.

Vous souhaitez en savoir plus ? Lisez : La calendula et ses bienfaits pour la santé

2. Vinaigre de pomme bio

Le vinaigre de pomme bio contient des acides naturels qui aident à contrôler la croissance des mycose et des bactéries de la zone vaginale.

Ses propriétés antimicrobiennes et anti-mycotiques évitent la prolifération d’agents infectieux tout en protégeant les bactéries saines de la flore.

Ingrédients

  • 6 cuillères à soupe de vinaigre de pomme (60 ml)
  • 2 tasses d’eau (500 ml)

Préparation

  • Incorporez le vinaigre de pomme dans l’eau tiède et mélangez pour bien le diluer.

Méthode d’utilisation

  • Rincez les zones externes des parties intimes avec la solution.
  • Répétez l’opération 2 fois par jour, tous les jours.

3. Aloe vera

plante gel aloe vera

L’application directe d’aloe vera sur la zone vaginale peut contrôler la croissance de microorganismes qui provoquent des altérations du flux.

Il est meilleur que les lubrifiants naturels et alimente les bactéries saines qui freinent l’action des agents nocifs.

Ingrédients

  • 3 cuillères à soupe d’aloe vera (45 g)
  • 2 gouttes d’huile d’arbre à thé

Préparation

  • Combinez le gel d’aloe vera avec quelques gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé.

Méthode d’utilisation

  • Frottez le gel sur les parties externes du vagin et laissez-le agir 30 minutes.
  • Rincez à l’eau tiède et répétez son utilisation 2 fois par jour.
  • Faites le même traitement jusqu’à contrôler l’infection et l’excès de flux.

4. Coriandre

La consommation d’infusion de coriandre est l’un des remèdes qui peuvent réduire l’excès de flux vaginal de manière interne.

Ses propriétés antibactériennes et antiinflammatoires freinent l’action des agents infectieux tout en rétablissant le pH altéré.

Ingrédients

  • 1 cuillère à café de graines de coriandre (5 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

  • Incorporez les graines de coriandre dans une tasse d’eau bouillante et laissez-la reposer 20 minutes.

Méthode d’utilisation

  • Filtrez l’infusion et consommez-la à jeun, pendant au moins 7 jours.

Visitez cet article : A quoi sert la coriandre ? Découvrez toutes ses incroyables propriétés !

5. Fenugrec

infusion de fenugrec

Les graines de fenugrec aident à contrôler l’activité hormonale pour diminuer les fluides vaginaux excessifs et les mauvaises odeurs.

On leur attribue des effets similaires à ceux que provoquent les œstrogènes, ce qui est déterminant pour le cycle menstruel et la santé reproductrice.

Ingrédients

  • 1 cuillère à soupe de graines de fenugrec (10 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

  • Immergez une cuillère à soupe de graines de fenugrec dans une tasse d’eau et laissez-les reposer toute la nuit.

Méthode d’utilisation

  • Filtrez le liquide et consommez-le à jeun, pendant 7 à 10 jours.

Vous avez remarqué des altérations dans votre flux vaginal ? Si c’est le cas, essayez l’un des remèdes mentionnés précédemment et contrôlez ces altérations avant que de plus grands problèmes surviennent.

 

A découvrir aussi