6 bonnes habitudes qui permettent de réduire le risque de démence

· 7 mai 2017
Savez-vous que les relations interpersonnelles sont indispensables pour prévenir la démence et ses effets néfastes ? Essayez de maintenir un réseau d'amis stable et n'hésitez pas à pratiquer des activités physiques ensemble.

La démence est une maladie progressive qui, malheureusement, provoque une détérioration significative des fonctions cérébrales.

Son apparition interfère grandement avec la capacité de notre mémoire, de nos pensées et de toutes nos facultés qui sont régulées par l’action de notre cerveau.

Dans bien des cas, les facteurs génétiques et les changements dus à l’âge sont responsables de son déclenchement, même si elle peut intervenir à la suite de certaines pathologies.

Si la médecine moderne a développé diverses techniques pour la combattre, il s’agit tout de même de l’un des syndromes qui provoquent le plus de dépendance chez les personnes âgées.

A cause de l’importance de ce phénomène, les professionnel-le-s de santé recommandent certaines pratiques qui, grâce à leurs effets sur notre cerveau, permettent de réduire le risque de souffrir de cette pathologie.

Dans la suite de cet article, nous allons partager avec vous les 6 exercices les plus efficaces, pour que vous puissiez les mettre en pratique au quotidien.

1. Pratiquer une activité physique

Vous voulez en savoir plus ? : Les 5 meilleurs exercices aérobics pour brûler des graisses sans aller à la salle de sport

L’exercice physique est l’une des meilleures habitudes qui soient pour lutter contre la démence et contre tous les problèmes cognitifs qui apparaissent à cause de l’âge.

Cette pratique nous apporte des bienfaits circulatoires et cardiovasculaires qui permettent à notre cerveau de fonctionner de manière optimale.

Suggestions

  • Faites au moins 30 minutes d’exercices par jour.
  • Concevez un plan d’entraînement qui associe des exercices cardiovasculaires à des activités de force.

2. Arrêter de fumer

Les personnes qui fument, ou celles qui sont constamment exposées à la fumée de cigarettes, courent un risque élevé de développer la maladie d’Alzheimer, ou tout autre type de démence.

Évitez donc de fumer et désintoxiquez le plus rapidement possible votre corps, pour éviter des complications très graves.

Suggestions

  • Si votre groupe d’ami-e-s est majoritairement fumeur, essayez d’adopter des stratégies qui vont vous permettre d’être moins exposé-e à cette mauvaise habitude qui peut avoir des conséquences néfastes sur votre santé.
  • Pour éviter de fumer, consommez des infusions pour réduire votre anxiété et occupez votre esprit en faisant des activités régulières.

3. Lire quotidiennement

Lire régulièrement est l’une des meilleures manières d’entraîner et de fortifier notre cerveau, dans le but de prévenir l’apparition et le développement de maladies neurodégénératives.

En lisant, diverses fonctions de notre cerveau s’activent. Cela nous permet de renforcer notre mémoire, notre créativité et nos capacités cognitives d’un point de vue plus général.

Suggestions

  • Lisez des articles qui vous intéressent pendant votre temps libre.
  • Commencez dès aujourd’hui un livre qui attire votre attention.
  • Lisez tous les soirs avant d’aller vous coucher.

4. Pratiquer des activités qui stimulent le cerveau

Les activités qui mettent notre cerveau au défi sont excellentes pour fortifier notre mémoire, nos pensées et toutes les autres fonctions de cet organe vital.

Résoudre des problèmes mathématiques, jouer avec un casse-tête ou faire toute autre activité qui implique de réfléchir intensément permet de diminuer le risque de perdre la mémoire durant l’âge adulte.

Suggestions

  • Faites des mots-croisés, des sudokus ou n’importe quel autre jeu de stratégie.
  • Résolvez des opérations mathématiques.
  • Apprenez une langue nouvelle.
  • Écrivez sans lever votre stylo de la feuille.

5. Adopter une alimentation saine

L’alimentation joue un rôle clé dans la santé de notre cerveau. Si bien des personnes l’ignorent, les nutriments que nous ingérons au quotidien sont déterminants pour le fonctionnement de cet organe.

Consommer des aliments sains, riches en antioxydants et en nutriments essentiels nous permet de maintenir une bonne oxygénation de nos cellules. Par conséquent, nous assurons ainsi une régénération continue de notre organisme.

A l’inverse, les aliments riches en graisses saturées, en sucre et en additifs industriels nocifs peuvent accélérer l’usure de nos fonctions cognitives.

Suggestions

  • Concevez un plan alimentaire en contrôlant les calories que vous ingérez. Incluez des fruits et légumes de manière abondante.
  • Augmentez votre consommation quotidienne d’eau et de boissons saines.
  • N’oubliez pas d’augmenter vos sources saines d’acides aminés essentiels et de glucides complexes.
  • Consommez des aliments riches en acides gras oméga-3.
  • Évitez les nourritures industrielles et riches en sel.

Lire également : 7 aliments sains que vous pouvez consommer tous les jours

6. Entretenir une activité sociale soutenue

Les relations sociales stimulent de manière constante l’activité de notre cerveau et produisent en nous un grand bien-être. C’est un facteur déterminant pour éviter de souffrir de démence à l’âge adulte.

Maintenir un réseau familial et amical dense permet de nous aider à travailler notre mémoire. De plus, de cette manière, nous évitons de nous retrouver isolés et de souffrir de dépression.

Suggestions

  • Passez une partie de votre temps libre avec vos proches.
  • Réalisez des activités amusantes avec vos amis et votre famille.
  • Ayez des conversations avec vos proches lorsque vous vous sentez triste ou déprimé.

Toutes les habitudes que nous venons de mentionner sont idéales pour garder un cerveau actif et fort, malgré le passage des années.

Essayez de les incorporer petit à petit à votre quotidien pour entretenir vos fonctions cognitives.