8 raisons pour lesquelles vous accumulez de la graisse abdominale

· 23 juillet 2015
La consommation excessive de boissons alcoolisées peut influer sur la prise de poids. En effet, elles contiennent des calories liquides et favorisent ainsi la graisse abdominale. 

La plupart des gens doivent lutter constamment contre la graisse abdominale. En effet, celle-ci a tendance à s’accumuler facilement et il est très difficile de l’éliminer.

Le ventre est l’une des zones de notre corps qui a le plus tendance à s’étendre. Cela affecte ainsi la silhouette et donc la santé.

Plusieurs recherches ont mis en avant le fait que la graisse abdominale n’est pas seulement un problème esthétique. Elle  peut également entraîner la réduction de la densité osseuse. Cela provoque alors plus grands risques de souffrir d’ostéoporose, en plus d’augmenter les probabilités de souffrir d’asthme.

C’est pour cela qu’il est important de connaître les causes de l’accumulation de la graisse abdominale, de manière à trouver la solution adaptée.

La génétique

Génétique

Des chercheurs de l’Institut Sanford Burnham (Etats-Unis) ont déterminé que la graisse corporelle varie génétiquement dans les différentes parties du corps.

Ainsi, dans d’autres études, il a été démontré que la génétique joue un rôle très important concernant la relation qu’a chaque individu avec la satiété.

Les personnes qui, à cause de leur terrain génétique, ont tendance à manger davantage, ont également tendance à accumuler plus de graisse abdominale.

En effet, si dans votre famille, plusieurs personnes ont de la graisse au niveau du ventre, il est possible que vous souffriez également de cette tendance.

Ne pas dormir suffisamment

Les personnes qui ne dorment pas suffisamment ont tendance à consommer plus de calories et à stocker plus de graisse abdominale.

Le manque de sommeil réduit le niveau de l’hormone leptine et augmente l’hormone greline. Cette dernière est celle qui génère la prise de poids.

En accord avec ces études, les personnes qui dorment seulement 6 heures par jour ont jusqu’à 27% plus de risque de souffrir d’obésité que les personnes qui dorment autour de 7-9 heures par jour.

Le stress

De la même façon que la qualité du sommeil diminue, le stress peut aussi produire des changements hormonaux qui peuvent provoquer une prise de poids.

Selon la nutritionniste Patricia Ramírez, pendant les situations de stress, les glandes surrénales sont stimulées pour libérer des hormones comme l’adrénaline ou le cortisol.

Quand les niveaux de cortisol augmentent, cela favorise la formation de graisse dans l’organisme, surtout celle qui s’accumule dans l’abdomen.

Le manque d’exercices

Manque d'exercices et graisse abdominale

L’exercice est l’une des meilleurs manières de maintenir le métabolisme actif et de brûler des graisses.

Des chercheurs de l’Université de Johns Hopkins de Baltimore (Etats-Unis) ont déterminé que le fait de faire des exercices était clé pour atteindre le poids idéal. En effet, ce n’est pas seulement un problème esthétique mais également un problème de santé.

Faire des exercices aide à brûler des graisses et c’est la meilleure manière de jouir d’une bonne santé cardiovasculaire.

Lisez également :

8 manières de se débarrasser des ballonnements abdominaux sans aucun exercices 

Une mauvaise alimentation

L’alimentation riche en hydrates de carbone est une autre des causes principales de l’accumulation de graisse abdominale.

Le marché est plein de produits peu sains et, en tant que consommateurs, il faut savoir les identifier. Parmi les aliments qui peuvent générer de l’obésité, nous trouvons :

  • Les aliments transformés
  • La charcuterie
  • Les farines et les gâteaux 
  • Les aliments frits 
  • Les boîtes de conserve
  • Les sodas

Ainsi, il est important de se planifier une bonne alimentation qui comporte des fruits, des légumes, des céréales complètes, des viandes maigres et de l’eau.

Consommer des boissons alcoolisées à l’excès

La consommation excessive de boissons alcoolisées peut influer sur la prise de poids. En effet, elles contiennent des calories liquides et favorisent ainsi la graisse abdominale.

Dans une étude publié dans la revue European Journal of Clinical Nutrition, il a été révélé que la consommation excessive d’alcool est un facteur hautement prédisposant (50%) à générer de la graisse abdominale.

Les médicaments

Médicament pour lutter contre la graisse abdominale

Certaines médicaments peuvent provoquer une prise de poids quand ils sont consommés pendant longtemps.

Parmi ces médicaments, nous trouvons ceux qui sont prescrit pour le diabète, les convulsions, les troubles du moral, les migraines, l’hypertension. On trouve aussi les stéroïdes, la pilule contraceptive et la thérapie hormonale de remplacement (durant la ménopause notamment).

Il faut souligner que ces médicaments ne provoquent pas toujours de la prise de poids. En effet, leurs effets varient en fonction de l’organisme de chaque personne.

Lisez également :

Aliments et médicaments qui ne doivent jamais être consommés ensemble 

Grignoter entre les repas

Bien qu’il soit recommandé de manger plusieurs fois par jour pour contrôler le poids et activer le métabolisme, le grignotage entre les repas avec des snacks peu sains peut provoquer tout le contraire.

Le fait de grignoter entre les repas des aliments comme les chips, les petits gâteaux ou les bonbons, augmente l’ingestion calorique. Et donc avec elle, la graisse abdominale. 

Que faire pour cela ?

Smoothies

Indépendamment de la cause de l’accumulation de la graisse abdominale, il est très importante de lutter contre pour prévenir les problèmes de santé.

Les habitudes qui agissent contre la graisse abdominale sont les suivantes :

  • Alimentation adaptée
  • Pratique d’exercices cardiovasculaires et exercices localisés
  • Dormir au moins 8 heures par jour
  • Boire de l’eau
  • Désintoxiquer l’organisme
  • Eviter la consommation de boissons alcoolisées
  • Bien mâcher les aliments
  • Lloret-Linares, C., & Oppert, J. M. (2009). La mesure de la composition corporelle: Nouveaux aspects. Sang Thrombose Vaisseaux. https://doi.org/10.1684/stv.2009.0394
  • Closs, F., Kantelip, B., Sail, R., Viennet, G., Wazières, B. De, Vuitton, D., … Dupond, J. (1993). Diagnostic de l’amylose du sujet âgé: intérêt de l’aspiration de la graisse sous-cutanée abdominale. Étude prospective à propos de 100 cas. La Revue de Medecine Interne. https://doi.org/10.1016/S0248-8663(05)80088-8
  • Arrivé, L. (2012). Chapitre 9 - Lomboradiculalgies. IRM Pratique. https://doi.org/10.1016/B978-2-294-71371-2.00009-2