Pourquoi la betterave rouge doit-elle faire partie de votre alimentation ?

Ce tubercule à la saveur sucrée cache de nombreuses propriétés pour notre santé.

Parmi elles, on peut retrouver une faculté exceptionnelle à purifier le foie, un pouvoir pour réduire l’hypertension artérielle, une arme contre la constipation, et un véritable concentré d’énergie.

Découvrez, dans la suite de cet article, pourquoi il est essentiel de consommer de la betterave rouge tous les jours, et comment varier les recettes, tout en se faisant plaisir.

La betterave rouge

La betterave rouge est un légume, dont on ne consomme généralement que la racine, alors que ses tiges et ses feuilles sont également comestibles.

Elle contient une forte quantité de vitamines B et C, ainsi que des minéraux comme le potassium, le sodium, le magnésium et des fibres. 

Ses bienfaits pour la santé

  • Elle aide à combattre l’anémie, les états de fatigue et l’épuisement grâce à sa teneur en magnésium et en fer. Elle est idéale pour les personnes en phase de récupération et de convalescence.
  • Elle réduit naturellement l’hypertension artérielle.
  • Elle a des propriétés anti-inflammatoires.
  • C’est un aliment très purifiant, qui nous aide à nettoyer le sang et le foie. La betterave rouge favorise l’élimination des toxines qui pénètrent dans notre corps à cause de la pollution, et qui peuvent endommager lourdement notre foie.
  • Elle réduit le risque de souffrir de maladies cardiovasculaires.
  • C’est un aliment anti-cancer, comme la plupart des aliments de couleur violette.
  • Sa forte teneur en fibres favorise le transit intestinal de manière naturelle.

Comment manger de la betterave rouge ?

  • En ragoût : si vous n’aimez pas la saveur sucrée de la betterave rouge, nous vous recommandons de l’ajouter, coupée en petits morceaux, dans tous vos ragoûts de légumes, de légumineuses et de viande.
    De cette manière, sa saveur sera masquée par les autres aliments, et vous bénéficierez de ses incroyables propriétés.
  • Cuite : pour cuire la betterave rouge, vous devez bien la laver, de manière à ne pas devoir l’éplucher une fois qu’elle sera cuite. Gardez également un morceau de la tige.
    Si vous suivez ces deux conseils, vous bénéficierez de tous les nutriments et de toute la saveur de ce fabuleux légume. La cuisson doit se faire pendant au moins 1 heure pour obtenir une chair bien tendre.
  • Crue : les amoureux de la betterave rouge peuvent la consommer crue, dans des salades ou en guise de garniture.
    Comme elle est assez dure, l’idéal est de la râper, pour donner de la saveur et de la couleur à tous vos plats. Vous pouvez également l’ajouter dans vos desserts, comme dans des gâteaux ou des yaourts.
  • En jus ou en smoothie : une recette délicieuse et originale, que vous pouvez faire à la maison, consiste à inclure la betterave rouge dans toutes sortes de smoothies et de jus.
    De cette manière, vous bénéficierez pleinement de ses nutriments, sans avoir à la mâcher.
    Vous pouvez l’associer avec de la pomme, de la banane, des fruits rouges, des fraises, etc.
betterave-rouge-Larry-500x333

Ne jetez pas ses feuilles

Si vous achetez des betteraves rouges bio, il est possible qu’elles vous soient vendues directement avec leurs feuilles.

Pour profiter au mieux de tous les bienfaits des betteraves rouges, vous pouvez utiliser ses feuilles, qui étaient d’ailleurs l’unique partie consommée de ce légume par le passé.

Vous n’avez simplement qu’à bien les laver, et vous pourrez les ajouter dans tous vos jus, smoothies, ragoûts, omelettes ou salades.

Les feuilles de betterave rouge sont riches en vitamines A, C et K, ainsi qu’en minéraux comme le calcium et le fer. 

feuilles-vertes-betteraves-rouges-net-efekt-500x334

Une cure pour la femme

Le jus de betterave rouge est un régime millénaire contre les irrégularités menstruelles et les ménopauses prématurées.

Dans les deux cas, il est recommandé de boire un verre de jus de betterave par jour, à jeun, durant toute la période de survenance du trouble.

La soupe russe

Les russes disposent d’une recette traditionnelle à base de betterave rouge, pour combattre les hivers rudes que peut connaître ce pays : la soupe Bortsch.

  • Faites revenir à la poêle de l’oignon et de la betterave rouge, coupés en petits morceaux.
  • Lorsqu’ils sont tendres, après environ 7 minutes, ajoutez un bouillon de légumes.
  • Faites cuire à feu doux pendant 15 minutes.
  • Ajoutez du chou frais, coupé en morceaux très fins, du persil, du vinaigre de Xérès, du sel et du poivre.
  • Selon la recette traditionnelle, vous pouvez ajouter un peu de crème fraîche si vous le désirez.

Un colorant naturel et végétal

C’est de la betterave rouge qu’est issu un colorant grenat que l’on retrouve dans de nombreux aliments.

Il est également connu sous le nom d’additif E-162, ou bétanine, et n’est en aucun cas dangereux pour la santé.

À l’inverse, un autre colorant rouge foncé utilisé dans l’alimentation, connu sous le nom d’E-120, est extrait d’un insecte, la cochenille, et peut causer de nombreuses réactions allergiques.

Images de Skånska Matupplevelser, Larry et net_efekt.

Catégories: Bonnes habitudes Étiquettes:
A découvrir aussi