Choses étranges qui peuvent arriver après le sexe

19 août 2016
Notamment au début de notre vie sexuelle, nous pouvons vivre des sensations et des situations étonnantes après les relations sexuelles. Si avec le temps, celles-ci ne s'améliorent pas, mieux vaut consulter un spécialiste.

Avant d’avoir sa première relation sexuelle, nous en parlons beaucoup et nous avons hâte de savoir ce que l’on ressent.

On demande des conseils à ses proches et on vérifie pour savoir s’il s’agit bien de quelque chose d’agréable.

On s’imagine toujours que c’est quelque chose de magique et on ne pense jamais au fait que des choses étranges voire même douloureuses peuvent se passer après les relations sexuelles.

Dans certains films, on nous décrit tous les faits, avant, pendant et après d’une manière plutôt romantique.

Ce que l’on nous explique jamais, ce sont les situations qui provoquent des inquiétudes.

Quand nous le vivons, nous nous rendons compte rapidement que tout n’est pas rose après le sexe, puisque les sensations suivantes peuvent se faire sentir. 

Les brûlures et les démangeaisons au moment d’uriner

demangeaisons-vaginales-500x342

Après les relations sexuelles, beaucoup de femmes ressentent des démangeaisons et des brûlures lorsqu’elles urinent.

C’est d’ailleurs l’une des questions les plus courantes posées chez les gynécologues.

Les femmes qui débutent dans la sexualité sont inquiètes car elles pensent que cela peut être une maladie sexuellement transmissible ou une autre affection grave.

Souvenez-vous que l’anatomie des femmes consiste en un orifice vaginale et que quelques centimètres au-dessus, se trouve la sortie de l’urètre.

Cette zone peut s’irriter avec le frottement du préservatif ou du pénis pendant l’acte sexuel, ou à cause des crèmes lubrifiantes.

C’est pour cela que vous pouvez ressentir des brûlures ou des démangeaisons au moment d’uriner ou pendant les jours suivants.

Ce symptôme est quotidien et peut durer des heures voire même des jours. Il est souvent nécessaire de faire des tests d’urine pour écarter tout risque d’infection.

Lisez aussi : Envie fréquente d’uriner ? Découvrez les causes du syndrome mictional

Le besoin d’aller aux toilettes

Beaucoup de femmes ont honte de parler de cet aspect. Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas la seule qui ressent ce besoin après une relation sexuelle !

Saviez-vous que si vous avez envie d’uriner pendant les relations sexuelles, c’est que vous êtes sur le point d’atteindre l’un des meilleurs orgasmes ?

Pendant la pénétration vaginale, le pénis peut toucher et stimuler le point G. Cela provoque une envie de faire pipi mais qui ne vous inquiétez pas, vous ne le ferez pas pendant l’acte.

Parfois, vous devrez y aller juste après la relation sexuelle, tout simplement.

Cela dépendra également des positions sexuelles que vous faites avec votre partenaire et il est bon de s’adapter aux sensations que les femmes ressentent à l’intérieur.

Il est important d’avoir suffisamment confiance en son partenaire pour jouir d’une excellente communication et qu’aucun des deux ne se sente mal à l’aide avec ce genre de choses, qui sont tout à fait normales.

Les petites taches de sang après les relations sexuelles

L'orgasme-vaginal-500x359

Environ une femme sur 10 présente un léger saignement vaginal après les relations sexuelles, qui cesse le jour même ou le lendemain.

Vous savez sûrement que cela peut arriver la première fois, mais lors des relations postérieures également.

Les relations très intenses, l’excès de friction ou le manque de lubrification sont les causes les plus courantes et ne présentent pas de risque grave pour la santé.

Cependant, il existe d’autres raisons pour lesquelles elles peuvent être dangereuses et demander une attention et un traitement médical particuliers.

En général, ces saignements proviennent du col de l’utérus, l’extrémité inférieure la plus étroite de l’utérus, surtout chez les femmes qui sont à un âge fertile.

Même si le col de l’utérus est en très bonne santé, une friction intense pendant l’acte sexuel peut provoquer un léger dommage.

Ne vous inquiétez pas si les saignements sont minimes et que vous ressentez une légère douleur.

La solution la plus rapide est de se reposer un peu et d’y aller plus doucement lors de la prochaine pénétration.

Vous devrez vous préoccuper si les saignements ne cessent pas au bout d’une journée après la relation sexuelle.

La douleur dans le bas ventre

Une autre des choses bizarres qui arrivent après le sexe est la douleur dans le bas ventre.

Cette gêne est due à plusieurs causes et si elle est persistante, elle devra être traitée par un médecin. 

La douleur liée aux relations sexuelles est un symptôme qui n’est pas pathologique.

Au contraire, elle est due au fait que pendant la rencontre amoureuse, on ne perçoit pas les gênes à cause du rythme excessif et du plaisir ressenti.

Après le rapport, une gêne pelvienne prend place, qui peut être due au fait que le côlon provoque une pression après avoir été molesté par les vibrations des mouvements.

L’activité exagérée peut provoquer une légère tension musculaire dans le bassin qui, au moment de l’excitation, se contracte et produit une douleur lors de l’effort.

La gêne peut également être due aux a-coups donnés pendant le rapport contre les parois vaginales qui ne sont pas assez lubrifiées.

Consultez aussi cet article : Comment traiter le manque de libido chez les femmes ?

Ce qui semble bizarre au début devient normal avec le temps

Apres-le-sexe-500x330

Au fur et à mesure que l’on avance dans la vie sexuelle, nous nous habituons petit à petit aux bizarreries qui surviennent à la suite d’une relation sexuelle.

Vous remarquerez sûrement qu’elles arrivent souvent, et parfois même plusieurs à la fois.

Il faut savoir que dans certains cas, les inhibitions des femmes mènent aussi à ces symptômes. Cela apparaît souvent lorsque l’excitation n’est pas très élevée et que la lubrification n’est pas optimale.

Si vous avez du mal à atteindre le niveau de lubrification nécessaire, vous pouvez essayer les lubrifiants de bonne qualité.

L’avantage, c’est que ces altérations physiologiques ne sont pas permanentes, fort heureusement !

Cependant, si elles durent trop, longtemps, le mieux est tout de même de consulter un spécialiste pour retrouver une vie sexuelle épanouie.

A découvrir aussi