Si je change, tout change : 5 étapes pour programmer votre subconscient

18 août 2017
Même si nous ne pouvons pas contrôler le subconscient nous pouvons essayer de le modeler pour qu’il nous guide à travers les intuitions et de cette manière pouvoir vivre un présent plus serein.

Lorsque nous nommons le mot « subconscient » nous vient à l’esprit immédiatement les théories classiques de la psychanalyse.

Cet éternel intérêt caractérisant la plupart d’entre nous est également interpelé par tout ce qui est en relation avec les niveaux de consciences.

Cependant, une chose à prendre en compte au quotidien est précisément que cette partie de notre esprit est celle qui joue un rôle de moteur de nombreux de nos actes, réactions et la façon d’interagir avec tout ce qui nous entoure.

  • Lorsqu’on nous présente une personne, par exemple, nous portons assez rapidement un jugement si celle-ci nous plait ou bien tout le contraire.
  • Quand nous descendons les escaliers et que nous trébuchons, nous réagissons normalement en quelques secondes pour ne pas perdre l’équilibre.

Nous réalisons énormément de choses automatiquement, énormément de réponses que nous donnons sans quelles passent par le filtre d’une analyse consciencieuse logique et rationnelle et les infinis comportements qui dirigent cette structure subconsciente.

Toutefois… et si nous vous disions qu’il existe une façon de nous introduire dans ce tiroir privé de notre cerveau pour le connaître plus profondément et le contrôler ?.

Y parvenir serait une façon extraordinaire de beaucoup mieux réagir, de laisser de côté les peurs qui nous terrorisent souvent pour renaitre en tant que personne plus libre, pleine et heureuse.

Dans cet article nous allons vous en parler.

Le subconscient est le pilote automatique de notre esprit

Rien de ce qui réside dans l’inconscient n’est fortuit ou arbitraire. L’inconscient héberge l’essence de tout le vécu, vu et ressenti.

C’est une espèce de « tiroir en désordre » où se trouve la boussole de notre être y tout ce qui s’est passé.

En même temps, tout le vécu laisse en nous une trace émotionnelle en fonction de la façon où nous l’avons digérée.

Devinettes basées sur des faits prouvés :

  • « Les personnes qui regardent dans les yeux sont fiables car ma mère me regardait de cette manière », « Les hommes qui fuient du regard quand on leur parle sont dangereux, car mon premier fiancé réagissait ainsi et il me fit énormément de mal ».

Chaque acte par lequel nous sommes passés laisse par conséquent une marque dans notre inconscient.

D’ailleurs il est fréquent que nous interprétions notre réalité en fonction de cette information gardée.

D’autre part, l’inconscient nous permet de donner des réponses rapides lorsqu’on n’a pas trop le temps d’analyser profondément les choses.

Par exemple : « Dois-je dire oui à cette offre de travail ? », « Est-il recommandable de donner mon téléphone à cette nouvelle amie ? », « Quel chemin prendre, celui de gauche ou de droite ? »

Lisez également : Ce que vous faites n’est pas suffisant pour de nombreuses personnes, et alors ?

À quoi peut nous servir de « programmer » le subconscient ?

  • Mieux se connaître mieux soi-même
  • Corriger de mauvaises habitudes (arrêter de fumer, être un peu plus courageux, arrêter d’avoir peur, ne pas être tant influencé-e-s par les opinions des autres…)
  • Créer une réalité plus adaptée à nos désirs.

Programmer le subconscient peut nous aider à devenir la personne que nous souhaitons réellement être.

Avant de programmer votre subconscient vous devez savoir ce qu’il renferme

L’idée est simple : personne ne peut changer la décoration d’une maison s’il ne sait pas d’abord ce qu’il y a dans le foyer.

Il est souvent très habituel qu’il existe des chambres obscures qui n’ont pas été éclairées depuis longtemps, où se cachent nos peurs et pensées limitées, celles qui nous empêchent d’être heureux.

Pour cette raison, il est vital qu’avant d’orienter notre subconscient vers le bien-être et notre capacité de réalisation, nous connaissions quelles zones problématiques se cachent à l’intérieur pour les soulager.

Pour y parvenir, il est indispensable de réaliser la chose suivante. Cela vous servira énormément.

Apprendre à se connecter à son subconscient

  • Écoutez vos intuitions. Les coups de cœur, en réalité, sont des messages envoyés par le subconscient à l’esprit conscient.

Par conséquent, ce sont des informations qui nous donnent une piste sur ce qu’il y a dans le subconscient, sur ce qu’il veut nous dire.

  • Rédigez un journal où vous noterez les rêves que vous avez eu. Placez ce journal sur votre table de nuit et écrivez tous les rêves dont vous vous souvenez. Faites-le en vous réveillant, avant de les oublier.

Plus tard, analysez-les et demandez-vous ce qu’ils peuvent vouloir dire.

  • Pratiquez la méditation. Cherchez un moment de calme dans votre journée pour vous dédier à cet exercice sain, environ une demi-heure, pour connecter avec vous-même.
  • Dessinez des mandalas. C’est une façon de nous centrer dans le moment présent, ici et maintenant, pour connecter aussi avec nous-mêmes.
  • Écrivez, rédigez un journal personnel. Notez-y vos pensées, vos souvenirs, vos émotions… C’est une façon idéale de créer une architecture littéraire où vous refléterez votre essence et en même temps, qui surgira de votre monde subconscient.

Lisez également : L’instabilité émotionnelle ou pourquoi tous les jours ne se ressemblent pas

5 étapes pour programmer votre subconscient

Il est important qu’avant de passer à cette phase de programmation, nous ayons bien travaillé l’étape antérieure : L’auto-connaissance.

Dès lors que nous aurons trouvé nos faiblesses, nous pourrons commencer ce processus intérieur de changement, d’abordage direct vers la programmation du subconscient.

En même temps, il est nécessaire de se souvenir d’un aspect primordial : nous devons être constants. Ces exercices doivent se pratiquer quotidiennement, alors il faudra de la patience. Les changements n’arrivent pas d’une semaine à l’autre.

Notez bien désormais quelles sont les tâches que nous devrons mener à bien.

1. Visualisez

Nous pratiquerons tous les jours la visualisation. Imaginez-vous à l’intérieur d’une voiture. Vous avez le contrôle, vous maintenez le volant et savez très bien où vous voulez aller.

  • Puis soudain, vous sentez un vent agréable vous frôler le visage et, à l’horizon, un merveilleux lever de soleil vous rempli de bonheur et d’espoir.
  • Vous apercevez dans ce point d’horizon vos objectifs et vous vous dirigez vers eux avec sécurité et sans peurs. Rien ne vous y empêche.

2. Utilisez les suggestions positives qui vous donnent du pouvoir

Créez des phrases qui vous soient utiles telles que: « Je mérite d’être heureux-se et rien ne va m’en empêcher. Les pires ennemis sont dans mon esprit et je les ai vaincu ».

Répétez ces affirmations régulièrement, en particulier, avant de vous coucher.

3. Vivez « ici et maintenant »

Vous devez être connecté-e avec ce qui ce passe dans le moment présent.

Si vous centrez votre attention dans le passé ou dans le futur, votre subconscient vous traira, car c’est seulement dans le « ici et maintenant » que s’ouvrent les opportunités.

4. Réalisez une chose à la fois

Évitez avant tout les tâches multiples. Le stress de faire mille chose en même temps est un ennemi vorace de notre paix intérieure.

Nous devons centrer nos énergies en apprenant à lâcher prise grâce à tout ce que nous faisons dans le moment présent.

Ne manquez pas de lire : Comment détecter la dépression chez un être cher

5. Cessez les pensées errantes

Vous avez un objectif en tête : être heureux-se, être vous-même, devenir une personne que vous souhaitez réellement.

Savez-vous qui vous en empêche ? Vous-même avec vos pensées errantes, comme celles-ci: « je ne peux pas car j’ai échoué dans le passé », « je n’ose pas car je décevrai certainement quelqu’un ».

Évitez l’esprit errant et laissez que votre subconscient, plus sûre et plus fort, vous dirige vers où vous voulez aller, un palais de calme et de bonheur absolu.

Image principale de © wikiHow.com

 

A découvrir aussi