Les changements du corps de la femme tous les dix ans

2 septembre 2020
Les changements que subit le corps de la femme tout au long de sa vie ne sont pas seulement extérieurs. Les plus importants sont ceux qui s'opèrent à l'intérieur.

Le corps de la femme a toujours été étudié et analysé avec une véhémence infatigable. Les changements que subit l’organisme de la puberté au troisième âge sont dignes d’admiration.

Il ne faut donc pas laisser notre âge déterminer comme nous nous sentons. Toutes les femmes passent par les mêmes changements : plutôt que de s’effondrer, il faut les accepter positivement.

Tout comme nous gagnons en maturité et en sagesse au fil des années, nous devons comprendre que le corps ne peut pas rester le même toute la vie. Il est important qu’il change pour pouvoir évoluer et vivre tout ce qu’il a à vivre, des premières règles à la ménopause.

Qu’arrive-t-il à l’organisme tous les dix ans

Notre physionomie interne et externe vont lentement subir des changements. Très souvent il se prépare pour ce qui approche et c’est pour cela qu’il faut l’accepter. Cependant, ça ne veut pas dire qu’il faut cesser de prendre soin de soi ou de vouloir s’améliorer.

Faites très attention aux changements que subit le corps de la femme décennie après décennie.

De 20 à 30 ans

Deux amies qui discutent

A cette étape les deux mots clés sont sexualité et courbes. La nature prépare la femme à être mère, et pour cela, il est très probable que son appétit sexuel soit (presque) insatiable et que ses menstruations se régularisent.

Par ailleurs, les courbes commencent à se dessiner en raison de la stabilisation hormonale. La graisse commence à s’accumuler dans les cuisses, les hanches et la poitrine, donnant ainsi forme à une silhouette typiquement féminine.

Il est également probable qu’à cet âge les femmes aient plein d’énergie. Il convient d’en profiter et de prendre au sérieux les bienfaits de l’exercice physique. Plus tôt le corps s’habituera à faire de l’exercice physique, plus simples et bénéfiques seront ces exercices à long terme.

Vous voulez en savoir plus ? Lisez : 7 symptômes dangereux qui doivent alerter les femmes

Les changements corporels de 30 à 40 ans

Femme qui fait un footing

Selon cette étude réalisée par le Dr Christin Collier, 35,2 % des femmes qui ont dépassé leur troisième décennie souffre d’acné, un pourcentage beaucoup plus élevé que les hommes du même âge

A quoi est-ce dû ? La science ignore quelles sont les causes exactes, mais la pollution environnementale, le stress et une mauvaise routine d’hygiène sont des facteurs de risque. C’est pourquoi il est recommandé de suivre une bonne routine de soins pour le visage avant l’âge de 30 ans, tout comme pour l’exercice physique.

Par ailleurs, les seins commencent à tomber, que vous soyez mère ou non, même si la grossesse et l’allaitement ont beaucoup à voir. Une autre des raisons pour lesquelles les seins ne sont plus aussi ronds qu’à 20 ans est la perte ou la prise de poids.

Deux amies qui rigolent

Il n’est plus aussi facile qu’avant de perdre du poids. La graisse commence à s’accumuler sur le ventre, les cuisses et les bras. Mais, heureusement, avec une bonne routine sportive, il est possible d’éviter ce problème.

Les changements corporels de 40 à 50 ans

De 40 à 50 ans

La ménopause est le maître mot de cette décennie. L’idée d’être mère est pratiquement inconcevable. S’il est vrai que de nombreuses femmes ont des enfants après 40 ans, ce n’est pas recommandé, car cela peut être dangereux autant pour la femme que pour l’enfant.

La raison est que les ovules ne sont plus d’aussi bonne qualité, raison pour laquelle il est aussi plus difficile de tomber enceinte.

Par ailleurs, les premiers symptômes de la pré-ménopause apparaissent, tels que les crampes, les dérèglements hormonaux ou encore la transpiration excessive.

Néanmoins, cela ne doit pas vous accabler. Cela ne fait qu’indiquer qu’une étape se termine et qu’une nouvelle va commencer avec son lot de nouveautés.

De 50 à 60 ans

Mère et fille

La fragilité osseuse et les kilos en trop sont typiques de cette décennie. Cela s’explique par la baisse d’œstrogènes maintenant que la ménopause est terminée.

Aussi, l’ostéoporose est une maladie fréquente pendant cette étape, comme le montre cette étude réalisée par l’équipe du Policlínico Docente 26 de julio de Cuba. Il est donc important de maintenir une alimentation équilibrée et riche en calcium et en acides gras oméga-3, tout comme de maintenir une routine sportive adaptée aux changements.

Par ailleurs, le tissu adipeux mou devient la principale source d’hormones, car les ovaires ne produisent plus d’œstrogènes. L’apathie sexuelle, les sautes d’humeur et les insomnies sont d’autres changements pouvant survenir. Quant à la peau, elle s’affine et perd sa fermeté en raison de la production moindre de collagène.

Lisez aussi : Facteurs de risque d’ostéoporose

Trois amies

Et à partir de 60 ans ?

Le corps se stabilise, les follicules pileux diminuent en taille (plus d’épilation) et les changements sont davantage externes qu’internes.

Pendant cette étape, la retraite approche et les femmes ont alors plus de temps à consacrer à leurs passe-temps ou aux voyages. Si autrefois cette étape était généralement marquée par la tristesse, ce n’est plus le cas aujourd’hui : c’est l’une des étapes les plus fructueuses pour les femmes. Les enfants sont devenus des adultes, les préoccupations de la société disparaissent et elles ont tout le temps du monde pour se consacrer à elles-mêmes et à leurs proches.

Chaque étape a son lot de moments précieux

Comme vous avez pu le constater, chaque étape a ses avantages et ses inconvénients. Dans tous les cas, elles font toutes partie de la vie et il convient d’accepter ces changements. Quoi qu’il en soit, le corps d’une femme est toujours merveilleux.

En présence d’un quelconque problème de santé, notamment à partir de 50 ans, il faut consulter un médecin. Le nombre d’années ne détermine pas l’âge, mais l’attitude face à la vie et une bonne santé si.

  • VV.AA. (2007).The prevalence of acne in adults 20 years and older. https://www.jaad.org/article/S0190-9622(07)01081-X/abstract
  • Lugones Botell, Miguel. (2001). Osteoporosis en la menopausia. Prevención y estrategias terapéuticas actuales. http://scielo.sld.cu/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S0138-600X2001000300004