Ciprofloxacine : mécanisme d’action et indications

27 juillet 2020
La ciprofloxacine est un antibiotique à large spectre utilisé principalement pour traiter les infections urinaires. Il doit son effet à sa capacité à inhiber la synthèse de l'ADN des bactéries.

La ciprofloxacine est un médicament aux propriétés antibiotiques qui appartient à la famille des fluoroquinolones. Il s’agit d’un médicament antibactérien à large spectre, autrement dit, qui est efficace contre les maladies causées par les bactéries gram+ et gram-.

Cette caractéristique le diffère des autres médicaments de la famille des quinolones car la majorité d’entre eux ne sont efficaces que face aux bactéries gram-.

Quant aux indications de la ciprofloxacine, elle est généralement prescrite pour le traitement des infections urinaires modérées, ainsi que le traitement des cystites aiguës. De même que des infections des voies respiratoires inférieures, des infections cutanées et des infections des os et des articulations.

Ciprofloxacine : un antibiotique à large spectre ?

Expérience sur des antibiotiques en laboratoire.

Les antibiotiques peuvent être à large spectre ou à spectre étroit. Les premiers sont ceux qui présentent une action face aux bactéries gram positives et gram négatives. Tandis que les antibiotiques à spectre étroit ne sont efficaces que contre un seul type de bactéries.

Cependant, les bactéries gram+ et gram- se distinguent par les caractéristiques de leurs membranes cellulaires. Les premières présentent une membrane cellulaire composée de peptidoglycane et une membrane cytoplasmique interne formée par une double couche de lipides.

D’autre part, les gram- disposent d’une autre double couche lipidique dans la membrane la plus externe, en plus de la membrane interne cytoplasmique. Il existe un espace entre les deux membranes que l’on appelle espace périplasmique.

Cet espace des bactéries gram- est formé par du peptidoglycane qui est beaucoup plus grand et large que dans les bactéries gram+. Comme nous pouvons l’observer, la membrane cellulaire des gram- est plus complexe que celle du signe opposé.

Pour savoir s’il s’agit d’un type ou d’un autre, il faut réaliser une série de tests en laboratoire qui permettent de classifier les bactéries. La technique la plus connue est la coloration de Gram.

Dans cet article, nous verrons également plus en détails les aspects suivants de la ciprofloxacine :

  • Pharmacocinétique
  • Mécanisme d’action
  • Réactions adverses

Lisez aussi : Les antibiotiques à large spectre : fonctions et résistance

Pharmacocinétique : quelles sont les étapes subies par le médicament dans l’organisme ?

La pharmacocinétique est un terme qui regroupe les processus d’absorption, de distribution, de métabolisme et d’élimination des médicaments. En ce sens, la ciprofloxacine est un médicament qui s’administre par voie orale. Il présente un taux d’absorption de 70 %.

Toutefois, il est important de savoir que les substances ioniques peuvent former des chélates avec le médicament. Ce qui réduit son absorption. En plus de l’administration orale, la ciprofloxacine peut également s’administrer par voie intraveineuse.

D’autre part, en ce qui concerne sa distribution, les fluoroquinolones présentent une grande diffusion, avec une liaison minimale aux protéines plasmatiques.

Quant au métabolisme, qui sont les réactions subies par le médicament dans l’organisme dans le but de le rendre plus soluble dans l’eau et de favoriser ainsi son élimination, il a lieu dans le foieIl a aussi été notifié que de petites concentrations de quatre métabolites étaient éliminées par voie rénale à travers l’urine :

  • Desethylen Ciprofloxacine
  • Sulfo-ciprofloxacine
  • Oxo-ciprofloxacine
  • Formil-ciprofloxacine

Mécanisme d’action : comment la ciprofloxacine fonctionne-t-elle dans l’organisme ?

Un cellule qui se décompose.

La ciprofloxacine doit son action antibactérienne au fait qu’elle inhibe la synthèse de l’ADN. Pour cela, elle se lie aux porines, qui sont des protéines faisant partie de la membrane et qui permettent le passage du médicament à l’intérieur de la cellule.

Une fois qu’il se trouve au sein de la cellule, il s’unit à l’ADN gyrase en diminuant son activité. L’ADN gyrase est une enzyme qui réduit la tension moléculaire et permet la réplication de l’ADN.

Par conséquent, en inhibant la réplication de l’ADN de la bactérie, il empêche sa prolifération et inverse ainsi l’infection. En outre, les cellules humaines et celles des mammifères contiennent une topoisomérase II qui, à fortes doses, peut être inhibée par le médicament et déclencher un effet antinéoplasique.

D’autre part, si la ciprofloxacine est administrée avec d’autres médicaments inhibant la synthèse des protéines, elle diminue leur action. En effet, toutes les structures sur lesquelles elle agit sont de caractère protéique.

Découvrez également : Métabolisme hépatique : antibiotiques et alcool

Réactions indésirables de la ciprofloxacine

Les effets indésirables les plus signalés sont les nausées et les diarrhées. Cependant, un certain nombre de réactions résultant des essais cliniques et de la surveillance post-commercialisation de la ciprofloxacine administrée par voie orale et intraveineuse sont :

  • Surinfections fongiques
  • Éosinophilie
  • Anorexie
  • Hyperactivité
  • Céphalées
  • Vertiges
  • Troubles du sommeil et du goût

Bien qu’elles paraissent nombreuses et très variées, ces réactions sont très rares. On peut donc dire qu’il s’agit d’un médicament sûr, présentant peu d’effets indésirables si les bonnes doses sont ingérées.

  • Suárez Olivares, A. T. ; (2011). Uso y abuso del ciprofloxacino. MEDISAN.
  • Araraquara, C., Meyagusku, V. M., Danhier, F., Ansorena, E., Silva, J. M., Coco, R., … Geckeler, K. E. (2014). Desenvolvimento E Caracterização De Ciprofloxacino Ciprofloxacino. Progress in Polymer Science (Oxford). https://doi.org/10.1016/j.progpolymsci.2011.01.001
  • Ramos, A., Ayudarte, F., De Miguel, I., Cuyás, J. M., & Cenjor, C. (2013). Utilización del ciprofloxacino tópico en la otitis media crónica supurada. Acta Otorrinolaringológica Española. https://doi.org/10.1016/s0001-6519(03)78439-8
  • Abel Tobías Suárez Olivares, M., Vivian Vera Vidal, M., & Bruno Zayas Alfonso, J. (2011). FARMACOLOGÍA CLÍNICA Uso y abuso del ciprofloxacino Ciprofloxacin use and overuse. MEDISAN.