Les antibiotiques à large spectre : fonctions et résistance

24 juin 2019
Les antibiotiques à large spectre sont d'excellents outils pour le traitement de diverses maladies bactériennes. Cependant, ils présentent un grand inconvénient : la génération de résistances.

Les antibiotiques à large spectre sont efficaces pour détruire un grand nombre de bactéries. Découvrez ce qu’ils sont, comment ils fonctionnent et quelles sont les conséquences de leurs abus.

Les antibiotiques à large spectre

Les antibiotiques à large spectre sont ceux capables de réduire considérablement la charge bactérienne et de détruire un grand nombre de micro-organismes de différents types. A l’inverse, les antibiotiques à spectre étroit sont spécifiques à un type bactérien spécifique.

Ils sont généralement bactériostatiques. En d’autres termes, ils ne détruisent pas complètement les bactéries. Toutefois, ils empêchent leur croissance et leur reproduction. En conséquence, la population bactérienne finit par disparaître. Leur mécanisme d’action consiste à inhiber la synthèse des protéines dans la bactérie afin d’entraver sa croissance.

Leur efficacité n’est pas sans effets secondaires. Le principal écueil réside dans le fait qu’ils peuvent éliminer, en plus des bactéries pathogènes, d’autres qui sont bénéfiques pour notre flore endogène.

Il y a un grand nombre d’antibiotiques. Ceci s’explique par le développement de nouveaux antibiotiques pour remplacer les précédents, rendus inefficaces en raison du problème de la résistance à ces médicaments.

Lire également : Savez-vous quels sont les meilleurs antibiotiques naturels ?

Amoxicilline et acide clavulanique (AMC)

antibiotiques à large spectre

Ce type d’antibiotique a un mécanisme d’action particulier. Il s’agit d’une association entre deux composés. D’une part, l’amoxicilline empêche la synthèse de la paroi bactérienne, tandis que l’acide clavulanique préserve la fonction de l’amoxicilline en l’améliorant.

C’est l’un des antibiotiques les plus utilisés en Europe. Il est couramment utilisé pour traiter les infections respiratoires. En raison de cette utilisation répandue et peu rigoureuse, l’AMC génère une grande résistance et cause un problème de santé mondial.

Tétracyclines

Les tétracyclines comprennent une série de composés ayant une structure chimique et un mécanisme d’action communs. Tous visent à inhiber la synthèse des protéines dans les bactéries.

Leur utilisation en médecine est assez limitée. Ceci est dû à leurs effets toxiques possibles sur l’organisme. Ils sont généralement administrés pour combattre la chlamydia, la brucellose ou les mycoplasmes.

Chloramphénicol

Le chloramphénicol agit également en inhibant la synthèse des protéines bactériennes. Il est utilisé pour traiter les infections à Salmonella et certaines méningites et pneumonies. Cet antibiotique interfère avec le fonctionnement enzymatique du foie, son administration s’évalue donc soigneusement.

Macrolides

Ces types d’antibiotiques sont également considérés comme à large spectre, bien qu’ils soient plus étroits que tous les autres. Le prototype des antibiotiques macrolides est l’érythromycine. Comme les précédents, leur mécanisme d’action est d’inhiber la synthèse protéique.

On considère l’érythromycine comme l’un des antibiotiques les moins toxiques. On l’utilise pour le traitement de certaines pneumonies causées par Mycoplasma pneumonia ou Legionella pneumophila.

Ne manquez pas : Que sont réellement les cellules souches et à quoi servent-elles ?

Le problème de la résistance

résistance aux antibiotiques

Les antibiotiques à large spectre peuvent être une excellente option pour le traitement de certaines infections, mais leur utilisation excessive génère un problème de santé majeur dû à la résistance.

Tout antibiotique est capable de générer une résistance. Les souches bactériennes attaquées peuvent muter et évoluer rapidement, de sorte que certaines deviennent résistantes au composé.

Le problème se propage lorsque ces souches résistantes continuent d’infecter la population et qu’il n’existe aucun antibiotique efficace contre elles. Pour cette raison, de nouveaux antibiotiques (de deuxième et de troisième génération) ont été conçus. Cependant, le problème persiste et de nouvelles résistances continuent d’apparaître.

L’utilisation abusive d’antibiotiques à large spectre devient particulièrement problématique. En affectant un grand nombre de microorganismes, elle peut générer des multi-résistances dans chacun d’eux.

Il y a aussi le problème de la résistance croisée. Cela se produit lorsque, en raison d’un antibiotique à large spectre, un type bactérien devient résistant, en plus, à d’autres de spectre réduit.

Il est donc essentiel de sensibiliser le public au danger d’une mauvaise utilisation des antibiotiques. La résistance affecte déjà la santé mondiale et conduit à l’émergence d’infections qui, jusqu’à présent, étaient considérées comme contrôlées.

 

  • Neu HC. The crisis in antibiotic resistance.  Science.1992;257:1064-1073.
  • Kaur, S. P., Rao, R., & Nanda, S. (2011). Amoxicillin: A broad spectrum antibiotic. International Journal of Pharmacy and Pharmaceutical Sciences.
  • Levy SB. Confronting multidrug resistance: a role of each of us.  JAMA.1993;269:1840-1842.
  • Schrag S, Perrot V. Reducing antibiotic resistance.  Nature.1996;381:120-121.
  • Kenyon, S. L., Taylor, D. J., & Tarnow-Mordi, W. (2001). Broad-spectrum antibiotics for preterm, prelabour rupture of fetal membranes: The ORACLE I randomised trial. Lancet. https://doi.org/10.1016/S0140-6736(00)04233-1