Utilisez ces remèdes naturels efficaces contre la chlamydia

20 juillet 2018
Bien que la chlamydia ne présente en général aucun symptôme clair, si nous remarquons l'un des signes que nous allons vous présenter ci-dessous, nous devrons consulter notre gynécologue et idéalement combiner le traitement médical aux remèdes mentionnés.

Le principal problème lorsqu’il nous faut combattre la chlamydia c’est que cette maladie sexuellement transmissible ne provoque aucun symptôme.

C’est pourquoi il est difficile d’aller consulter un médecin, sauf si nous percevons l’une des caractéristiques de ce trouble, telles que des gênes ou des douleurs au niveau des organes génitaux.

Dans cet article nous allons vous donner les meilleurs remèdes naturels pour combattre efficacement la chlamydia. En outre, nous vous informerons également des signes qui devraient nous préoccuper si nous pensons souffrir de cette maladie.

Qu’est-ce que la chlamydia ?

Remèdes naturels contre la chlamydia

La chlamydia est l’une des maladies sexuellement transmissibles les plus fréquentes dans les pays industrialisés. Elle doit son nom et son origine à la bactérie Chlamydia trachomatis, qui peut aussi bien toucher les hommes que les femmes.

Il est fondamental de combattre la chlamydia à temps, afin d’éviter qu’elle provoque d’autres infections plus graves ou l’infertilité. Avec le traitement adapté nous pourrons soigner ce trouble silencieux.

Toutefois, il est important d’en connaître les symptômes :

  • Douleur en urinant ou pendant les relations sexuelles
  • Douleur dans le bas ventre, dans l’anus ou les testicules
  • Changements du flux vaginal, qui peut être plus sombre ou sentir plus fort
  • Sécrétions du pénis et du rectum
  • Saignements en dehors des menstruations
  • Infections des yeux
  • Maux de gorge
  • Fièvre

5 remèdes pour combattre la chlamydia

  1. Huile essentielle d’origan

Huile essentielle d'origan contre la chlamydia

L’huile essentielle d’origan se démarque par ses propriétés antibactériennes qui peuvent combattre la chlamydia de manière efficace depuis l’intérieur.

Cette huile, extraite de la distillation des feuilles de cette plante aromatique, est un antibiotique que nous pouvons prendre en capsules ou en gouttes, mélangées à du miel ou à de l’huile d’olive ou de coco.

Cette huile possède également des propriétés antivirales, antifongiques et antiparasitaires. De plus, ses vertus analgésiques nous aideront à calmer les douleurs.

Dans ce sens, il s’agit d’un remède très efficace pour prévenir et traiter tout type d’infections par des éléments pathogènes.

Lisez également : Protégez votre système respiratoire grâce à ce remède à l’huile d’origan et d’olive

2. Huile essentielle d’arbre à thé

Une autre huile essentielle très puissante qui peut nous être d’une grande aide est celle de l’arbre à thé. Toutefois, on l’utilise en application sur la peau et il s’agit donc du complément idéal à l’huile d’origan. Ainsi, nous pourrons combiner les traitements locaux et oraux.

L’huile essentielle d’arbre à thé est antibactérienne et antifongique. De plus, elle absorbe les mauvaises odeurs, réduit l’inflammation et favorise la régénération des cellules.

C’est pourquoi il s’agit d’un remède très adapté pour combattre la chlamydia.

3. Propolis

La propolis contre la chlamydia

L’un des meilleurs antibiotiques naturels que nous pouvons prendre est la propolis, utilisée pour traiter les infections causées par des bactéries, des virus ou des champignons. En plus de les combattre, elle peut également aider à réduire l’inflammation et la douleur.

Nous pouvons prendre 5 gouttes de propolis, de 3 à 5 fois par jour, jusqu’à voir une amélioration. Cependant, si nous voulons renforcer le traitement, nous devrions également l’utiliser directement (mais sans base alcoolisée).

  • Vous devez la diluer dans un peu d’eau pour faire des lavements des parties génitales touchées).

4. Echinacea

L’echinacea est une plante très puissante pour renforcer le système immunitaire face à tout type d’infections. Toutefois, nous ne pouvons en consommer de manière continue pendant trop longtemps.

  • Nous vous recommandons d’en prendre pendant trois mois, faire une pause de 15 jours et de refaire une cure d’un mois.

La dose idéale est la suivante :

  • Au départ ou si l’infection empire : 7,5 g ou 10 g par jour
  • Entretien : 2,5 g ou 5 g par jour
  • Il faut éviter de prendre de la caféine pendant le traitement
  • Elle interagit avec les immunodépresseurs

Voir également : Maladies sexuellement transmissibles pendant la grossesse

5. Ail

Le dernier des remèdes que nous proposons est à prendre à la maison : l’ail. Ce puissant antibiotique naturel est très efficace si nous le prenons cru tous les jours. Si nous le digérons mal, nous pouvons le trouver en capsules ou en huile.

  • Si vous souffrez d’une infection vaginale par la chlamydia, nous pouvons avoir recours à l’insertion d’une demi gousse d’ail que nous envelopperons dans une gaze stérile.
  • Nous devrons y faire un nœud, qui restera en dehors du vagin pour pouvoir le retirer facilement.
  • Nous le laisserons agir pendant maximum 4 heures, une fois par jour. Nous ne devrons pas dépasser ce temps, car nous pourrions irriter la zone davantage.

 

 

A découvrir aussi