8 erreurs courantes dans le choix des sous-vêtements

6 août 2017
Il faut choisir des tissus qui transpirent, pour éviter les problèmes d'infection, mais également changer de culotte tous les jours, voire deux fois par jour quand on fait du sport.

 

Les sous-vêtements sont des vêtements plus importants que ce que l’on peut penser, car il s’agit ni plus ni moins d’une seconde peau. 

Parfois, cependant, on se laisse entraîner par des modes et on finit par faire des erreurs qui affectent notre bien-être.

1. Ne portez pas de sous-vêtements trop serrés

Si vous avez l’habitude de porter des sous-vêtements très serrés, vous devez savoir qu’ils peuvent entraîner des infections et des irritations dans la zone  génitale.

Dans le cas des hommes, c’est nocif pour la santé des testicules et cela peut diminuer la fertilité.

Voir aussi : 8 aliments que vous devez manger pour prendre soin de votre flore vaginale

La solution

Optez pour des sous-vêtements amples. Si vous le souhaitez, vous pouvez porter des vêtements serrés pendant un moment très ponctuel, mais cela ne doit pas devenir une habitude.

2. Évitez les strings

Les strings ne sont pas non plus conseillés si vous cherchez à préserver votre santé.

En effet, à cause des frottements que la ficelle produit inévitablement, l’anus et les vagin finissent forcément par avoir des contacts, ce qui favorise la transmission de bactéries nocives.

Tout cela peut alors entraîner des infections vaginales.

Dans le cas des hommes, qui utilisent de plus en plus de strings, ce risque disparaît et il ne s’agit plus qu’une question d’esthétique.

3. Utilisez des sous-vêtements au tissu respirant

Les sous-vêtements doivent respirer à tout moment avec des tissus respirants pour qu’ils soient le plus confortable possible.

Évitez les sous-vêtements en soie ou en lycra. Même s’ils peuvent sembler plus sexy, il faut savoir que ce sont des tissus non respirants et que la peau des parties génitales doit pouvoir respirer.

La solution

Le mieux est d’utiliser des culottes ou des caleçons en coton qui vous permettront ainsi d’éviter les infections. Tout comme les sous-vêtements serrés, vous pouvez garder la soie et la dentelle pour les grandes occasions.

4. Ne pas changer de culotte tous les jours

Les sous-vêtements doivent toujours être changés chaque jour. Et si vous transpirez, encore davantage. Des sous-vêtements plein de sueur ou sales cessent de protéger les parties intimes des bactéries, sachez-le.

De plus, si vous avez mis une nouvelle culotte et que vous allez faire du sport, mieux vaut que vous la changiez à nouveau.

5. Attention aux produits avec lesquels vous lavez vos sous-vêtements

Certains produits chimiques que l’on trouve pour laver les sous-vêtements peuvent être irritants alors faites attention !

Vous éviterez ainsi d’avoir des problèmes de peau comme des irritations ou des infections.

Ne vous faites pas avoir par une odeur agréable et florale et regardez l’étiquette pour connaître les produits chimiques qu’ils contiennent car ils peuvent abîmer la peau sensible des parties génitales.

  • Le mieux est d’utiliser un savon neutre ou une lessive sans parfum.

6. Pour celleux qui ne portent pas de sous-vêtements

Si vous faites partie de ces personnes qui ne portent pas de sous-vêtements, tenez au moins compte d’une série de précautions en lien avec l’hygiène.

La solution

Vous devrez appliquer toutes les recommandations précédemment exposées aux vêtements que vous utilisez et qui sont en contact avec votre zone intime.

Portez une attention particulière aux coutures pour éviter qu’elles ne frottent la peau et que vous souffriez d’irritation.

Vous dormez avec une culotte ou un caleçon ?

Selon une étude réalisée en 2012, chez les hommes, l’excès de chaleur dans la zone intime peut nuire à la qualité du sperme.

N’oubliez pas que pendant ces heures de sommeil, les parties génitales peuvent respirer et transpirer comme il se doit.

Nous vous recommandons de lire : Ne pas bien dormir à l’âge préscolaire peut provoquer des problèmes de comportement futurs

8. Vos sous-vêtements ne sont pas vos poches

Avez-vous déjà utilisé votre soutien-gorge comme une poche pour y mettre de l’argent ou un papier ? C’est nocif pour votre santé, à cause de la quantité de bactéries qui peuvent se trouver sur ce billet ou ce papier.

Le mieux est de conserver ses sous-vêtements bien propres, secs et de choisir un tissu respirant.

Porter des sous-vêtements toute la journée est le plus sain et si vous devez vous en passer, c’est certainement la nuit.

Souvenez-nous que ces conseils sont particulièrement importants quand on fait du sport. À ce moment, la peau a plus de contact avec l’humidité et les bactéries des vêtements, ce qui peut plus facilement entraîner une infection.

 

Image principale de © wikiHow.com

A découvrir aussi