Différences entre l’acide folique et le folate

12 avril 2020
L'acide folique et le folate ont des origines différentes. Alors que le folate est naturel et se trouve dans les aliments, l'acide folique est fabriqué par l'homme et utilisé comme complément.

Il existe des différences entre l’acide folique et le folate, même s’ils ont la même apparence et que leurs noms sont similaires. La principale différence est que le folate est la forme naturelle de la vitamine B9, et que l’acide folique est la version artificielle.

L’acide folique est présent dans la plupart des légumes verts. Il est aussi utilisé dans certains compléments alimentaires. De plus, il est présent dans certains aliments enrichis, en raison de son caractère artificiel.

Qu’est-ce que la vitamine B9, ou acide folique ?

L’acide folique et le folate portent aussi le nom de vitamine B9. C’est une vitamine hydrosoluble, c’est-à-dire qu’elle se dissout dans l’eau. Le nom acide folique vient du terme latin folium, qui signifie feuille. Les principales sources alimentaires d’acide folique ou de vitamine B9 sont :

  • Légumes verts : comme les épinards, les feuilles de navet, le chou, la laitue
  • Certains fruits, tels que les agrumes, le melon ou les bananes
  • Légumineuses
  • Viande : principalement le foie et les rognons
  • Céréales complètes
  • Lait et œufs
  • Quelques fruits secs
Les fruits secs contiennent de l'acide folique

La vitamine B9 est essentielle au cours des premiers stades de la grossesse et est utilisée comme complément. En effet, elle permet de prévenir et de réduire les risques éventuels de malformations congénitales chez le bébé. La Société espagnole de gynécologie et d’obstétrique (SEGO) fait campagne sur l’importance de consommer les quantités nécessaires de folate ou de vitamine B9 avant, pendant et après la grossesse.

La vitamine B9 est nécessaire à la formation des acides nucléiques (ADN et ARN), porteurs de l’information génétique aux cellules. Avec la vitamine B12, elle participe à la formation des globules rouges et est impliquée dans le développement du système nerveux.

Lire aussi : De quelles vitamines le corps a-t-il besoin à 20, 30 et 40 ans ?

Différences entre l’acide folique et le folate

Votre corps est prêt à assimiler le folate. Il le fait naturellement à travers la muqueuse de l’intestin grêle. Le système digestif est capable de convertir toutes les formes de folate en 5-MTHF, la molécule qui passe dans notre sang.

En revanche, l’acide folique est une molécule synthétique. Contrairement au folate, il n’est pas reconverti par notre système digestif. Il doit être métabolisé dans le foie, ce qui entraîne de multiples réactions enzymatiques et métaboliques supplémentaires.

Ce processus peut entraîner un excès d’acide folique non assimilé, et peut constituer un risque. Des taux élevés d’acide folique dans le sang s’associent à divers problèmes de santé.

Alors que le folate se métabolise instantanément, il peut falloir des heures, voire des jours, pour que sa version synthétique se métabolise après son ingestion. Il n’y a aucun danger à avoir des niveaux élevés pendant une courte période. Ce qui a des conséquences, c’est de les maintenir élevés de manière chronique.

On a décrit deux conséquences du maintien de niveaux élevés d’acide folique dans le sang :

  1. Dissimulation d’une carence en vitamine B12 : des taux élevés d’acide folique dans le sang peuvent rendre le test de la B12 positif
  2. Risque accru de cancer : différentes études dans le monde ont décrit une corrélation statistique entre des niveaux élevés d’acide folique dans le sang et un risque accru de cancer du côlon
La vitamine B12 et l'acide folique

Pourquoi avez-vous besoin de vitamine B9 ?

Pour rester en bonne santé, votre corps a besoin de différentes quantités de folates selon que vous êtes enceinte, votre âge, votre poids et votre sexe. Il est recommandé de consulter votre médecin afin qu’il puisse évaluer votre cas particulier et faire les recommandations nécessaires.

L’acide folique et le folate sont essentiels pour certaines des fonctions suivantes :

  • Décomposer les protéines et absorber les nutriments
  • Former les globules sanguins : les globules blancs et rouges
  • Collaborer à la formation de l’ADN afin de transporter l’information génétique
  • Prévenir le risque de problèmes congénitaux du bébé chez les femmes enceintes
  • Aider le système cardiovasculaire à fonctionner correctement
  • Contribuer au bon fonctionnement du système immunitaire
  • Aider à réduire la fatigue et l’épuisement

Autres liens d’intérêt : Compléments alimentaires pour réduire les nausées pendant la grossesse

Conclusion

Bien que toutes les sources soient bonnes pour maintenir un niveau adéquat de vitamine B9, la meilleure chose à faire est de consommer des légumes verts.

Il y aura des situations précises où un supplément d’acide folique sera nécessaire. Les professionnels de la santé sauront quand vous le dire, surtout si vous êtes enceinte.

 

  • Ácido Fólico: nutriente redescubierto. (2003). Acta Médica Costarricense.

  • Pita Rodríguez, G. (1998). Ácido Fólico y Vitamina B12 en la Nutricion Humana. Revista Cubana Aliment Nutr.

  • Acuña, J., Yoon, P., & Erickson, J. D. (2007). Prevención de los defectos del tubo neural con ácido fólico. Oms.