J’aime ceux qui savent que pour être grand, il faut de l’humilité

· 5 octobre 2016
Être humble c'est savoir être empathique et respectueux, ce n'est pas écraser les autres. Il s'agit d'un concept qu'il ne faut pas prendre de manière purement théorique : il faut aussi le mettre en pratique.
 Être humble n’est pas qu’une vertu, c’est aussi une valeur que nous devrions tous mettre en pratique et apprendre à nos enfants. De nos jours, nous avons tendance à confondre la « grandeur » d’une personne avec le pouvoir, mais nous ne faisons que véhiculer de l’égoïsme via cette conception.
Un proverbe arabe nous dit que : « Nous naissons comme des créatures innocentes pour devenir ensuite des chameaux, puis des lions et finalement pour redevenir des enfants.« .L’être humain réalise un voyage personnel compliqué dans l’existence, dans lequel il aspire bien souvent à détenir de la force et du pouvoir, à être un lion.Mais il découvre à un moment ou à un autre que ce qui est réellement important réside dans l’âme innocente qui est capable de voir la vie comme un mélange entre sagesse et humilité.

Il n’est pas facile de faire preuve d’humilité au quotidien. Cela nous demande de changer et de faire des ajustements, mais c’est un effort qui en vaudra la peine car il nous permettra de faire preuve d’harmonie.

Dans la suite de cet article, nous vous invitons à réfléchir sur ce sujet.

J’aime les gens humbles qui savent qu’être grand ce n’est pas être au-dessus des autres

Certains conçoivent l’humilité comme un défaut, une carence, un vœu de pauvreté qui consisterait en un serment de tout donner aux autres, quoi qu’il arrive.

D’autres font le lien entre une personne humble et le courant de pensée véhiculé par Bouddha, qui nous rappelle que nous avons besoin d’être nobles de cœur, de nous libérer des choses matérielles.

Il est également important de nous lier avec les autres pour être plus libres, plus intègres et plus respectueux.

Nous vous recommandons également : Comment adopter une attitude positive face à une situation difficile ?

Nous n’avons pas besoin de chercher des explications complexes à quelque chose d’aussi simple, d’aussi fondamental. Être humble ce n’est pas être pauvre, ce n’est pas suivre une religion, un courant ou une pratique spirituelle en particulier.

Il s’agit plutôt d’une philosophie simple : l’humilité c’est ne pas se croire au-dessus des autres.

L’humilité consiste à entretenir la réciprocité dans nos relations. L’humilité ne se prêche pas, elle se pratique.

Allons un peu plus loin dans la compréhension de ce concept.

femme-fleur-rouge-500x342

Celui qui prêche et qui ne pratique pas

Nous connaissons tous des personnages publics, qu’ils soient politiciens ou industriels, qui prêchent la nécessité d’aider les défavorisés, de partager, de mettre au point des modèles sociaux plus respectueux et plus égalitaires.

  • Ils prêchent de grandes vertus mais ils ne les suivent pas dans leur vie privée. Ils favorisent davantage la délocalisation pour aller chercher de la main d’œuvre bon marché à l’étranger et l’exploitation des travailleurs. Bien souvent, leur train de vie ne peut correspondre aux valeurs qu’ils prétendent défendre.
  • Nous n’avons pas besoin d’aller dans les hautes sphères de la société pour trouver de telles personnes. A un niveau plus personnel, nous avons tous des amis et des membres de notre famille qui parlent de tout ce qu’ils font pour les autres, de tout ce à quoi ils ont renoncé.

Ils parlent de leur bonté personnelle mais, en réalité, ils n’offrent que du malheur à leurs parents les plus proches.

Il est nécessaire de réfléchir sur ces attitudes et de les prendre en compte. Chaque mot que nous disons à voix haute doit correspondre à nos comportements. Nous devons tous agir en conscience et en cohérence.

Lire également : Ma conscience a plus d’importance pour moi que l’opinion des autres

Les personnes humbles de cœur sont celles qui distillent des actes de bonté, des gestes attentionnés et des sentiments positifs dans leurs actes du quotidien. Lorsque nous sommes en leur présence, nous les respectons et nous sommes inspirés par leurs comportements.

L’humilité peut s’apprendre

La psychologie positive, dont le chef de fil est Martin Seligman, comprend et voit l’humilité comme un facteur indispensable à l’être humain pour être heureux.

Nous ne devons pas oublier que la psychologie positive a pour raison d’être de trouver des stratégies adaptées à l’être humain pour qu’il puisse trouver la voie du bien-être.

Durant de nombreuses années, la psychologie était davantage orientée pour apporter des palliatifs aux maladies mentales. Elle était perçue comme quelque chose de clinique, qui soigne le pathologique.

Cependant, grâce à Martin Seligman notamment, la psychologie nous invite désormais à réfléchir sur le bonheur, la joie, l’optimisme…

coeur-500x500

Nous pouvons apprendre toutes ces choses. Pour avoir une vie plus intègre et plus équilibrée, nous devons assumer et adopter des conduites empreintes d’humilité.

Lire également : La patience et le silence : deux vertus de la sagesse

Voici quelques stratégies simples à adopter :

  • Reconnaissez vos erreurs et ayez la maturité émotionnelle nécessaire pour les corriger. Cela vous apportera du bien-être et de l’épanouissement, mais vous permettra aussi de rendre heureux ceux qui vous entourent.
  • Apprenez à valoriser ce qui est important dans votre quotidien. L’amour, l’amitié, la tendresse, le sens de l’humour, l’empathie et la curiosité, autant de choses qui vous apporteront le bonheur que vous cherchez.
  • Ne vous croyez pas meilleur ou moins bon que qui ce soit. Les comparaisons feront fuir tous ceux qui vous entourent.
  • Appréciez les choses les plus simples et les plus élémentaires. Soyez concentré dans le présent, observez ceux qui vous entourent et tentez d’apprendre de toutes les choses et de toutes les personnes que vous croisez sur votre route.
  • Soyez un bon modèle pour vos enfants. Apprenez-leur à être humbles, à comprendre leurs émotions, à se connecter avec respect à leurs semblables.