La cuisine japonaise : délicieuse, saine et idéale pour mincir

20 août 2014
Le régime japonais se base sur la consommation de riz, de légumes, et de poisson. Outre la gastronomie, nous pourrions également adopter leurs habitudes de vie telles que la méditation, les promenades, et profiter des choses simples.

Avez-vous déjà entendu parler de la cuisine japonaise comme régime idéal pour perdre du poids ? En effet, il existent beaucoup d’études consacrées aux bienfaits de ce type de règime alimentaire. Des aliments frais, des quantités raisonnables, des boissons végétales, du riz, du poisson… ce sont des mets très simples que nous pouvons apprendre à cuisiner et qui peuvent nous aider à maigrir. Êtes-vous prêt à découvrir d’un peu plus près la cuisine japonaise ?

Les secrets de la cuisine japonaise

recette-sushi

1. La population japonaise : une grande longévité et quasiment pas d’obésité

Les statistiques montrent qu’au Japon, les gens vivent plus longtemps. Le secret ne se trouve pas seulement dans leur cuisine saine, qui est fondamentale, grâce aux mets comme le teriyaki ou le sushi, mais aussi dans leurs habitudes du quotidien. Malgré leur penchant très marqué pour le travail, les japonais savent user de stratégies pour se reposer, pour profiter de la nature, pour pratiquer la relaxation et pour adopter des habitudes de vie saines au quotidien.

Il est très rare de voir des gens obèses au pays du soleil levant. D’ailleurs, le taux d’obésité représente seulement 3% de la population féminine. Comment font-ils ? Est-ce grâce au saumon cru ? Aux graines de sésame qui, selon certains, apportent vigueur et énergie ? La réalité est que les nippons suivent des règles de base très précises que nous allons expliquer dans la suite de cet article.

2. En quoi consiste cette fameuse cuisine japonaise ?

  • La première explication est que les japonais consomment des aliments toujours frais et en proportions réduites. Qu’est ce que cela signifie ? Leurs plats sont caractérisés par la qualité et non pas par la quantité, c’est-à-dire qu’il n’y a ni cuisine industrielle ni aliments à réchauffer au micro-ondes, ni farines raffinées ni nourriture grasses… il n’y a que des aliments frais et naturels.
  • Un autre aspect à prendre en compte est la manière de manger. Les japonais mangent lentement et avec délectation. Ils dégustent chaque bouchée sans se presser et en en profitant au maximum. Ils ne font jamais d’excès au point d’être écœurés et s’appliquent dans la présentation des aliments en réalisant des jeux visuels avec les images des plats. Chez eux, on ne manger pas seulement avec l’estomac mais également avec les yeux. C’est très important.
  • Une autre donnée primordiale : les japonais ne consomment pas de produits laitiers. Ils ne sont pas non plus trop friands du pain ou des viandes. Ils préfèrent le riz, les légumes et le poisson. Les fruits très frais sont aussi essentiels dans leur régime alimentaire, toujours dans des doses modérées.
  • Pour les japonais, le repas le plus important de la journée est le petit-déjeunerIls débutent la journée avec des mets très variés composés de végétaux, de riz, de soupes, d’œufs et avec leur boisson incontournable : le thé vert.

Aliments basiques dans le régime alimentaire japonais : idéaux pour maigrir

riz

  • Le riz : aliment basique. Encore mieux que le riz blanc, le riz complet.
  • Les pâtes : il existe des spécialités japonaises idéales pour un régime oriental : ce sont les udon, les somen, les ramen, les soba…  Elles peuvent être de tailles multiples, élaborées avec différents blés, tous très sains, et ne contiennent quasiment pas de glucides. Beaucoup d’entre elles sont recommandées pour les maladies cœliaques. Une option saine qui vaut la peine d’être essayée.
  •  Les fruits : surtout les pommes Fuji, les kakis et les mandarines. Délicieux, non ?
  •  Du poisson comme le maquereau et le saumon.
  •  Le soja, le millet, le tofu.… riches en calcium et protéines, ils sont des alternatives aux produits laitiers. Ils sont également riches en antioxydants, réduisent le cholestérol et préviennent le diabète.
  • Le thé vert : Toujours indispensable.
  • Les végétaux : les aubergines, les pousses de soja, les haricots rouges, les champignons, les choux, le gingembre, les courges, les pommes de terre, les pousses de bambou, les radis et les algues marines.

Exemples de régimes orientaux pour maigrir

Dans ce qui suit, nous vous donnons un exemple de régime que vous pouvez adopter. La cuisine japonaise offre beaucoup de possibilités, elle n’est pas compliquée à faire et est vraiment délicieuse. Souvenez-vous que l’essentiel est que tous les aliments doivent être frais, qu’il faut jouer avec les couleurs au moment du dressage des plats et qu’il faut manger lentement en appréciant chaque saveur.

Le régime présenté ici est idéal pour un suivi de dix jours par mois, au moins. C’est un moyen de manger sain et de perdre du poids. Prenez note !

Le petit-déjeuner

soupe-miso- japonaise-avec-champignons

  • Une mandarine
  • Une tasse de soupe miso : il est possible de trouver des ingrédients comme le miso dans des magasins spécialisés. Il s’agit d’une soupe typique, souvent prise le matin pour nous donner de l’énergie. Elle ne contient quasiment pas de graisses. Elle se compose de bouillon de thon, de tofu, d’algues, de miso (pâte aromatisée faite de soja) et de ciboulette.
  • Une tasse de thé vert.

Le déjeuner

sushi

  • Un bol de sushi (poisson cru avec du riz), accompagné de sauce soja.
  • Une tasse de nouilles aux champignons
  • Une pomme
  • Une tasse de thé vert.

Le dîner

te-verde-japones

  • Un assortiment de sashimi (c’est un plat composé de différents types de poisson), accompagné de sauce soja et de wasabi (attention au wasabi, ça ressemble à de l’avocat à première vue mais c’est très piquant).
  • Un bol de riz complet.
  • Une orange.
  • Une tasse de thé vert.

N’oubliez pas non plus que les habitudes des japonais font aussi partie du régime : ils méditent, ils font beaucoup de promenades à pied et à vélo et ils savent apprécier les choses simples. 

A découvrir aussi