Les mauvaises habitudes qui vous font mal au genou

Nous pouvons tous souffrir, à un moment ou à un autre de notre vie, de douleurs au genou. Voilà pourquoi il est indispensable, avant chaque activité physique, de bien étirer vos articulations et de prendre des précautions.

Vous avez régulièrement mal au genou ? Vous adoptez peut-être, sans le savoir, des mauvaises habitudes qui provoquent des irrégularités dans le fonctionnement de cette articulation complexe.

Les genoux servent à donner de la stabilité à notre corps. En effet, ils nous permettent tout simplement de plier et d’étirer nos jambes, nous donnant ainsi une grande flexibilité.

Cela paraît évident, mais il est utile de rappeler que, sans genoux, nous ne pourrions pas marcher, courir, sauter ou tourner.

Parmi les parties du genou qui participent à cet effort, on retrouve :

  • Les muscles
  • Les ligaments
  • Les tendons
  • Les os
  • Le cartilage

Lorsque l’une de ces parties est touchée par une lésion, il est fort possible qu’une douleur aiguë surgisse dans l’un des deux genoux.

Malgré ce qu’il est commun d’affirmer, l’âge n’a pas forcément le plus grand impact sur ces douleurs, car les enfants peuvent également les expérimenter.

Les symptômes

Les diverses formes que peuvent prendre les douleurs au genou varient en fonction de leur cause. Pour autant, on retrouve principalement :

  • Une inflammation et de la rigidité
  • Des rougeurs
  • Une sensation de chaleur
  • Une perte d’équilibre
  • Des craquements
  • Des problèmes pour redresser totalement le genou

Lire également : Comment travailler vos jambes confortablement chez vous ?

A quel moment devez-vous vous inquiéter ?

douleur au genou

  • Vous ne parvenez plus à supporter le moindre poids avec votre genou.
  • Votre genou est extrêmement gonflé.
  • Vous souffrez de douleurs intenses lorsque vous tendez ou pliez votre genou.
  • Vous remarquez une difformité.
  • Vous souffrez de fièvres et de douleurs au genou.
  • Vous avez l’impression que votre genou sort de son axe.

Quelles sont les causes des douleurs au genou ?

Une anomalie mécanique peut se produire au niveau du genou pour les raisons suivantes :

  • Un coup ou un mouvement brusque qui provoque une entorse.
  • De l’ostéoarthrite provoquée par l’usure et le vieillissement de tout ou partie du genou.
  • Des maladies rhumatologiques, comme l’arthrite rhumatoïde.
  • Du surpoids : l’excès de graisse augmente la pression sur les articulations, ce qui entraîne une déformation du cartilage.
  • Une trop grande sédentarité : lorsque nous conservons la même position pendant des heures, nos muscles perdent de leur force, notamment ceux qui sont chargés de protéger nos extrémités supérieures et inférieures.
  • L’âge : avec le passage du temps, le cartilage qui entoure notre genou devient plus fragile, il perd de son élasticité et de sa flexibilité, rendant les mouvements plus difficiles à effectuer.
  • Les sports extrêmes : certaines pratiques sont si agressives qu’elles peuvent abîmer tout ou partie de notre genou.
  • Le port de talons hauts : la pression qui s’exerce sur notre genou lorsque nous portons ce type de chaussures est grande. Cela est dû à une déformation de notre colonne qui demande aux genoux de supporter le double du poids qu’ils soutiennent d’habitude.

Les connaissiez-vous ? : Comment préparer 5 remèdes relaxants pour soulager les douleurs au genou

Comment diagnostiquer un problème au genou ?

diagnostic de la douleur au genou

Dès les premiers symptômes, il est fondamental que le patient consulte un spécialiste du genou, afin que ce dernier puisse enclencher le processus suivant :

  • En premier lieu, il va poser une série de questions au patient, afin d’obtenir des informations sur ses antécédents médicaux.
  • Ensuite, il va procéder à un examen physique approfondi.
  • Dans les cas les plus complexes, le professionnel de santé peut demander la réalisation de radiographies, de densitométries et de tomographies informatisées, ainsi qu’un IRM, qu’une arthroscopie et qu’une biopsie, en fonction de la gravité de la situation.

Les différents types de lésions du genou

  • La bursite : il s’agit d’une inflammation produite par une pression constante exercée sur le genou (par exemple, lorsqu’une personne doit s’accroupir fréquemment).
  • La dislocation de la rotule : elle se présente lorsque cet os de forme triangulaire, qui entoure le genou, se déplace.
  • Le syndrome de la bandelette ilio-tibiale : il s’agit d’une lésion qui touche la bandelette épaisse qui part de la hanche et qui couvre la partie extérieure du genou.
  • Les douleurs dans la partie frontale et au centre du genou.
  • Une rupture des ligaments : cette lésion peut provoquer un saignement du genou, ainsi qu’un gonflement et un déséquilibre de la zone.
  • Une foulure : il s’agit d’une lésion mineure des ligaments, provoquée par une entorse.

Comment prévenir les douleurs au genou

Il est certain que, face à des situations à risque, comme les accidents, il est impossible de prévenir les douleurs au genou. Mais, comme nous le disions au début de cet article, il est possible d’agir sur les mauvaises habitudes que nous avons et qui sont néfastes pour la santé de cette articulation.

  • Il est recommandé de marcher et de réaliser des étirements avant de débuter toute pratique sportive.
  • Les muscles ont besoin d’être fortifiés, voilà pourquoi il est important de soulever des poids, de faire du vélo et réaliser des exercices aérobics.
  • Vous devez suivre une routine d’exercices pour fortifier votre genou. Faites-le de manière constante, car tout changement brusque augmente le risque de souffrir d’une lésion.
  • La clé réside dans le fait d’augmenter l’intensité et la durée de vos exercices petit à petit.
  • L’un des points fondamentaux à travailler pour ne plus avoir mal au genou réside est le port de chaussures adaptées. Vous devez vous sentir bien dans vos chaussures et ne pas les porter trop serrées.
  • Enfin, nous ne pouvons que vous recommander de garder un poids sain pour ne pas exercer de pression trop importante sur votre genou. Il est donc indispensable que vous pratiquiez une activité physique, au moins 3 fois par semaine.

 

 

Catégories: Bonnes habitudes Étiquettes:
A découvrir aussi