5 solutions naturelles contre la rigidité articulaire provoquée par l’arthrite

Même si cela peut nous paraître contradictoire, les exercices physiques de faible intensité peuvent soigner les douleurs articulaires. Toutefois, il est important de les adapter en fonction des possibilités de chacun.

La rigidité articulaire est due à un type d’arthrite, que nous pouvons tous développer à un moment de notre vie.

En règle générale, cette condition survient à un âge assez avancé. Cependant, des personnes en souffrent plus jeunes, à cause de prédispositions génétiques, d’interventions chirurgicales, de lésions, ou d’autres facteurs qui facilitent son développement.

On estime qu’il existe environ 100 types d’arthrite et de maladies associées, notamment celles qui impliquent les os, les muscles et les tissus qui soutiennent les articulations.

Les principaux symptômes sont de fortes douleurs et de la rigidité, qui sont parfois si intenses que les personnes qui en souffrent ne peuvent plus faire certains mouvements.

Cependant, ce ne sont pas les seuls. Ces symptômes peuvent être accompagnés par des inflammations, de l’hypersensibilité, des rougeurs et d’autres réactions désagréables, qui diminuent la qualité de vie.

Bien que dans la majorité des cas ils puissent être éradiqués par la prise de traitements pharmacologiques, il existe des remèdes naturels qui agissent comme des compléments pour diminuer la rigidité et les gênes dues à ces affections.

Dans cet article, nous allons partager avec vous une série de remèdes maison, que vous pouvez essayer si vous souffrez d’une telle maladie.

1. Le céleri

Celeri-500x334

Le céleri est considéré comme un aliment excellent pour l’homme, et notamment pour le traitement des maladies associées à des inflammations.

Ses propriétés diurétiques favorisent la régulation des liquides dans l’organisme, dans le but de désenflammer les tissus et de contrôler les symptômes de l’arthrite.

Le céleri a également la capacité d’assainir les digestions, de diminuer la pression artérielle, et de lutter efficacement contre la prolifération des cellules cancérigènes.

N’oubliez pas de lire : Le céleri, un bon anti-inflammatoire que vous devriez inclure dans votre régime quotidien

Comment consommer du céleri ?

Rien de plus simple ! Vous pouvez profiter des vertus du céleri sous différentes formes. Voici quelques idées :

  • Jus naturels
  • Smoothies verts
  • Salades et soupes
  • Riz aux légumes
  • Sandwiches

2. La carotte

Ce légume, si consommé à travers le monde, est un excellent complément du céleri.

Grâce à son action anti-inflammatoire très puissante, la carotte protège les artères et diminue les gênes provoquées par les douleurs articulaires.

De plus, c’est une source de vitamine A qui protège la santé visuelle, et qui contribue à maintenir la peau en bon état, grâce à son action antioxydante.

Comment consommer de la carotte ?

Grâce à sa délicieuse saveur et à sa versatilité, la carotte peut être incorporée dans des centaines de recettes différentes.

Cependant, pour profiter au maximum de tous ses bienfaits, le mieux est de la consommer crue.

Pour cela, vous pouvez l’ajouter dans :

  • Des jus naturels
  • Des salades
  • Des soupes (râpée comme du fromage)

3. Le gingembre

gingembre

Les qualités analgésiques et anti-inflammatoires du gingembre peuvent s’utiliser de matière interne et externe, dans le but de soulager les articulations.

Le fait d’en consommer quotidiennement permet de diminuer les douleurs et de réduire les inflammations qui empêchent les mouvements articulaires.

De plus, en l’appliquant de manière topique, il est possible de soulager la zone pendant plusieurs heures.

Comment consommer du gingembre ?

Cette racine dispose d’une saveur légèrement piquante. Elle peut donc être intégrée facilement à des recettes de pâtisseries, de soupes, de jus ou d’autres types de plats.

Toutefois, la meilleure façon d’en ingérer est de la consommer sous forme d’infusion.

Pour l’utiliser de manière topique, trempez un linge dans une infusion tiède ou chaude de gingembre, puis appliquez-le sur la zone touchée.

4. Les compresses de laurier

L’application de compresses, ou d’un cataplasme à base de feuilles de laurier, peut permettre de diminuer l’inflammation de manière topique, pour soulager l’articulation et l’aider à se mettre en mouvement.

Les propriétés du laurier diminuent la rigidité et soulagent les tensions, notamment lorsque vous traversez une crise particulièrement aiguë.

Comment réaliser des compresses de laurier ?

Les compresses se préparent à partir de l’infusion de la plante, à l’aide d’un linge absorbant.

De quoi avez-vous besoin ?

  • 1 litre d’eau
  • 20 g de feuilles de laurier
  • 1 linge en coton

Instructions

  • Mettez le litre d’eau à bouillir, puis lorsqu’il arrive à ébullition, incorporez-y les feuilles de laurier. Faites chauffer le mélange à feu doux pendant 5 minutes.
  • Retirez l’infusion du feu, laissez reposer pendant 10 minutes, puis lorsque vous êtes prêt, plongez-y un linge et appliquez-le sur la zone qui vous fait mal, pendant 5 minutes.
  • Répétez ce processus plusieurs fois par jour.

Vous voulez en savoir plus ? : Les jambes gonflées peuvent être à l’origine d’un problème de santé plus grave

5. Le curcuma

Curcuma

Cette épice fantastique est au premier rang des meilleurs anti-inflammatoires naturels, en plus d’être antioxydante et analgésique.

Le curcuma peut aider les patients qui souffrent d’arthrite et d’autres pathologies qui affectent les muscles et les articulations.

Comment consommer du curcuma ?

Pour profiter des bienfaits du curcuma au quotidien, vous pouvez l’incorporer dans de nombreuses recettes.

Etant donné que l’objectif est de compléter le traitement contre la rigidité et les douleurs, il n’y a pas de temps limite pour en consommer.

En revanche, vous ne devez pas en ingérer une trop grande quantité par jour.

Ajoutez-en dans :

  • Vos soupes
  • Vos salades
  • Vos smoothies
  • Vos thés ou vos infusions
  • Vos riz parfumés

En guise de recommandation finale, nous devons vous rappeler qu’il est important de bien bouger vos articulations, en réalisant des exercices à faible impact.

Même si vous pouvez penser que l’activité physique augmente la douleur, il est certain que c’est l’une des meilleures thérapies pour contrôler ce type de maladies. Ne l’oubliez pas !

 

Catégories: Remèdes naturels Étiquettes:
A découvrir aussi