Les meilleures et les pires huiles de cuisine pour la santé

· 8 septembre 2015
Malgré la mauvaise réputation qu'elle a subi pendant de nombreuses années, l'huile de coco apporte de l'énergie au cerveau et aide à maintenir l'organisme en bonne santé.

Depuis de nombreuses années, la graisse a une très mauvaise réputation car c’est l’une des principales causes du surpoids et de l’obésité, en plus de provoquer d’autres problèmes de santé. 

Cependant, plusieurs études ont mis en avant l’existence des graisses saines et le fait qu’elles doivent être consommées dans des quantités déterminées pour garantir le bon fonctionnement de tous les organes du corps.

L’une des principales sources de graisses sont les huiles qui s’utilisent fréquemment dans la cuisine.

La plupart d’entre elles sont d’origine végétale, mais certaines sont d’origine animale, même s’il a été prouvé qu’elles sont plus nocives pour la santé.

De nombreuses personnes croient que, sous prétexte qu’elles soient d’origine végétale, toutes les huiles de cuisine sont bonnes pour la santé.

En revanche, certaines d’entre elles ne sont pas recommandées, car elles sont soumises à un processus qui leur enlève leurs propriétés et les rendent nocives pour la santé.

Si vous êtes inquiet du type d’huile de cuisine que vous utilisez dans la préparation de vos aliments, nous allons partager avec vous une liste en classifiant celles qui sont bonnes et celles qui peuvent être nocives pour la santé. 

Les meilleures huiles de cuisine pour la santé

Les huiles de cuisine qui ne font pas de mal à la santé sont celles qui sont composées de graisses polyinsaturées et mono-insaturées, également connues sous le nom de « bonnes graisses ».

L’huile d’olive

Huile-d'olive-500x334

Sans aucun doute, l’huile la plus saine est l’huile d’olive.

Cet ingrédient basique dans le régime méditerranéen, est caractéristique car c’est une graisse mono-insaturée qui dispose de grands bénéfices pour la santé cardiovasculaire.

La meilleure que l’on puisse acheter est celle qui n’est pas raffinée, car elle est mise sous pression à de faibles niveaux de chaleur, ce qui permet de conserver les polyphénols qui sont bienfaisants pour la santé.

N’oubliez pas de lire : Les 10 usages de l’huile d’olive que vous ne connaissiez pas !

L’huile de coco

Même si pendant de nombreuses années, l’huile de coco était réputée pour sa haute teneur en graisses saturées, plusieurs études ont démontré qu’il s’agit en réalité d’une très bonne huile. 

La plupart des graisses saturées qu’elle contient sont des triglycérides de chaîne moyenne, que le corps transforme en énergie au lieu de la stocker comme graisse corporelle.

Elle a des propriétés antibiotiques et antimicrobiennes qui protègent l’organisme de différents pathogènes.

De plus, l’huile de coco représente une source d’énergie pour le cerveau et elle contribue à assainir l’organisme.

Mieux vaut éviter de la réchauffer ou de la mélanger avec d’autres huiles.

L’huile de sésame

Huile-de-sesame-500x332

Cette huile d’origine asiatique est reconnue pour être une forte source de graisses mono-insaturées.

Ses principaux bienfaits sont attribués à sa haute teneur en antioxydants qui ne sont pas détruits lors de la soumission à la chaleur.

De plus, elle contient de la phosphatidylcholine, un nutriment lié à la bonne santé cérébrale.

Malgré cela, on recommande une consommation limitée de cette huile, car elle contient également des acides gras oméga-6.

Les pires huiles de cuisine pour la santé

La majorité des huiles végétales qui sont commercialisées sur le marché à bas prix sont celles qui sont composées de » mauvaises graisses », également appelées graisses saturées ou graisses trans. 

La consommation de ce type d’huiles est devenue l’une des causes principales des problèmes de cholestérol

L’huile de soja

Huile-de-soja-500x373

Ce type d’huile est soumis à un processus d’hydrogénation qui a pour but de retarder sa date de péremption et de maintenir stable le goût des aliments.

Ce même processus est celui qui est responsable de la transformation de cette graisse en un aliment peu sain. 

Les huiles non nocives sont toujours d’origine organique. 

La margarine

Auparavant, on pensait que la margarine était bien meilleure que le beurre, car elle est d’origine végétale.

Pourtant, plusieurs études ont démontré que ses effets sur la santé sont bien pires, car elle est riche en graisse trans.

Pour élaborer la margarine, la graisse est soumise à un processus d’hydrogénation, qui la rend fraîche, crémeuse et qui lui donne un goût agréable.

Ce procédé rend cette huile mauvaise pour la santé, surtout quand elle est soumise à de hautes températures.

Nous vous recommandons : Les pires aliments que vous puissiez manger

Le saindoux

saindoux-500x378

Ce type de graisse est l’une des huiles préférées dans de nombreuses cuisines du monde, grâce au goût qu’elle apporte aux plats.

Malgré cela, c’est l’une des moins recommandées, car elle est riche en graisses saturées qui obstruent les artères et élèvent les niveaux de cholestérol.