Tout ce que vous ne résolvez dans votre vie vous rattrape

Si vous ne faites pas face à vos problèmes et que vous ne les résolvez pas, ils resteront toujours là, attendant que vous les affrontiez enfin et que vous clôturiez ce chapitre de votre vie.

Nous avons tendance à ne pas faire aux situations qui nous font le plus mal, à tourner le dos à la peur et à fuir ce que nous craignons le plus. Cependant, tout ce que vous ne résoudrez pas dans votre vie par finir par revenir.

Donc, inutile de se boucher les yeux et de prétendre qu’il ne se passe rien. Les problèmes qui nous affectent le plus sont ceux que nous devons absolument résoudre.

Comment faire? Il faut les regarder en face et utiliser la peur comme une motivation pour les surpasser.

Lire : La peur, le cerveau émotionnel dans un coin

Tout ce que vous ne résolvez pas revient d’une manière plus forte

homme enfouissant sa tête dans le sable

Tout ce que vous ne résolvez pas, que vous ignorez, que vous craignez, vous reviendra d’une manière deux ou trois fois plus violente. C’est une façon qu’a la vie de vous dire : « Hé, ne prends pas ce chemin là ! »

Si vous n’y faites pas attention, si vous ne réglez pas le problème, la prochaine fois, vous vous retrouverez face à la même situation, mais en pire.

Prenons quelques exemples :

Ana a 37 ans et toutes ses relations de couple se terminent très mal. Elle a souffert d’infidélité, de maltraitance et également de manque d’engagement, de la part de l’autre personne dans sa relation.

Quel est le problème d’Ana ?

Ana débute toujours ses relations avec la peur de l’abandon, mais surtout elle entre dans les relations sans le vouloir vraiment . Elle a surtout peur d’être seule, et tant qu’elle n’aura pas surmonté cette peur, ses relations resteront stériles.

Pablo, quant à lui, a 28 ans et n’arrive pas à trouver un emploi fixe. Il a en a eu quelques uns, mais de quelques mois seulement, voire de quelques jours. Quand il va à un entretien, on le rappelle rarement.

Le problème de Pablo, c’est qu’il a une grande peur de l’échec et, jusqu’à ce qu’il surmonte cette peur, la difficulté à trouver un travail devrait l’alerter qu’il y a quelque chose qu’il doit absolument affronter.

Découvrez : Des habitudes de vie saines pour une meilleure qualité de vie

Notre attitude à l’égard de la vie est très importante. Dès que nous avons une crainte ou un traumatisme qui entraîne un blocage dans n’importe quel domaine, c’est là que commencent les difficultés.

A quoi ça sert de fuir ?

femme avec ses mains sur le visage

Sachant tout cela, à quoi bon s’échapper ? Fuir ce qui vous effraie, ce que vous essayez d’éviter, n’est pas la bonne de résoudre un problème qui vous affecte et qui ne disparaîtra pas.

Si vous n’ y faites pas face, le problème restera sera toujours là, et plus vous lui tournerez le dos, plus il se manifestera intensément dans votre vie.

Par conséquent, l’évitement est une attitude contre-productive. Cependant, il n’est pas si facile non plus de faire face à ses peurs.

Que pouvez-vous y faire ?

  • Admettez que vous avez peur : Vous fuyez, vous l’ignorez, mais la niez-vous  ? Accepter votre peur est une première étape importante.
  • Examinez d’où ça peut provenir : Rappelez-vous quand ça s’est manifesté pour la première fois et si vous savez ce qui l’a déclenché.
  • Soyez objectif avec votre peur : Maintenant, il est temps de regarder votre peur de l’extérieur et de vous demander: »Quel est le pire qui puisse arriver ?
  • Lancer-vous ce défi : Faire face à ses plus grandes peurs est une expérience difficile, une vraie aventure. Allez-vous vous empêcher de arrêter de l’expérimenter ?

Lisez aussi : 14 astuces pour surmonter le stress, l’anxiété et la peur

Allez-vous commencer à changer votre vision de tout ce que vous n’arrivez pas à résoudre ?

homme au bord d'une falaise accroché à des ballons

Maintenant, connaissant tout ce qui précède, il est temps d’arrêter de craindre quelque chose qui peut être résolu. Mais cela sera surement difficile, parce que garder une plaie ouverte pendant longtemps,  ça fait du mal.

Cependant, si les choses s’aggravent, vous pouvez vous rendre compte qu’il ne faut négliger les obstacles ou les barrières qui vous limitent et qui rendent les plaies encore plus vives.

Tout cela vous permettra de vous concentrer sur elles, de les écouter et de les guérir.

Il est important qu’elles cicatrisent, qu’elles cessent d’être une plaie ouverte. Vous ne pouvez pas continuer à traîner ce qui a déclenché un jour, une peur qui perdure sans qu’elle soit vraiment nécessaire.

Pour aller plus loin : Lorsque l’écriture nous aide à panser nos blessures

La peur vous avertit d’un danger imminent qui nécessite une action, qu’il s’agisse de fuir ou d’attaquer.

Cependant, lorsqu’elle n’est pas gérée et qu’elle se transforme en angoisse, lorsqu’elle limite et cause des insécurités dans certains aspects de la vie qui sont liés à cette peur, il est nécessaire de l’affronter.

Rappelez-vous que tout ce que vous ne résolvez pas revient vers vous d’une manière amplifiée. Ce n’est pas de la malchance, ce n’est pas un mauvais karma.

La solution pour mettre fin à vos angoisses est entre vos mains. Comment ? En étant courageux, en regardant la peur droit dans les yeux.

 

Catégories: Bonnes habitudes Étiquettes:
A découvrir aussi