Comment purifier vos poumons et vos bronches ?

5 mai 2016
Il est important d'avoir un contact avec la nature et de fuir les environnements pollués, mais également de respirer de manière consciente et de profiter de toute notre capacité pulmonaire.

Nous entendons régulièrement parler de la nécessité de réaliser régulièrement une cure purifiante du foie, des reins, de la peau et même de l’intestin.

Mais pourquoi ne faisons-nous pas une purification des poumons et des bronches ? Ces organes souffrent au quotidien des conséquences de la pollution et donc des toxines accumulées.

Dans cet article, nous allons vous expliquer comment vous pouvez nettoyer vos poumons et vos bronches pour améliorer votre système respiratoire et votre santé en général.

Qu’est-ce qu’une purification des poumons et des bronches ?

Une purification des poumons et des bronches est différente des autres car elle requiert des changements importants, et ses effets sont plus lents.

Au lieu de faire une cure de 15 jours ou d’un mois, il faudra incorporer petit à petit ces changements dans notre vie de manière graduelle et selon nos possibilités.

Selon la médecine traditionnelle chinoise, l’état des poumons se reflète dans la peau. Cet organe réalise son travail de régénération de 3 à 5 heures du matin et cela affecte très négativement le sentiment de tristesse.

Nous allons vous donner des astuces pour vous aider à bien purifier vos poumons et vos bronches naturellement.

Consultez cet article : Comment combattre la tristesse de manière naturelle?

Bougez et transpirez

Bouger-transpirer-500x334

Le sport ne peut manquer dans la purification, et il est fondamental de réaliser des exercices d’intensité moyenne deux ou trois fois par semaine. 

Si vous ne transpirez pas facilement, vous pouvez vous habituer à consommer du gingembre chaque jour pour stimuler la transpiration.

Vous pouvez en prendre en infusion, en smoothies et en boissons, en tant que condiment etc.

Le contact avec la nature

Les personnes qui vivent dans des environnements naturels ont un gros avantage sur celles qui vivent dans les villes car la pollution de l’air urbain nuit beaucoup à notre santé pulmonaire.

Dans tous les cas, nous devons essayer de nous rendre à la montagne et la plage, dans des lieux qui nous permettent de respirer un air plus pur.

Dans ces endroits, vous pouvez aussi faire des exercices pour stimuler le travail pulmonaire.

Le piment de Cayenne contre les mucosités

Piment-de-Cayenne-mucosites500x334

Le piment de Cayenne est une épice piquante aux nombreuses propriétés pour la santé, dont celle d’améliorer la circulation, d’apporter de la chaleur et de nous aider à éliminer les mucosités.

C’est pour cela que c’est un bon complément pour la purification des poumons et des bronches.

Commencez à en consommer en très petite quantité : ajoutez une petite pincée à vos plats chaque jour. Avec le temps, vous augmenterez petit à petit les doses.

Beaucoup de gens remarquent que le corps en redemande, surtout dans les endroits où les températures sont extrêmes (froides ou chaudes).

Le pothus à la maison

Pothus-a-la-maison-500x387

Même si l’on vit à la ville, on peut faire de petits changements pour respirer un air le plus propre possible.

Un conseil simple consiste à mettre chez soi des plantes d’intérieur dans le but de purifier l’air des substances toxiques, comme c’est le cas des pothus.

Vous pouvez même en mettre dans la chambre sans aucun risque. Cette plante éliminera les particules de formaldéhyde, de xylène et de benzène qui s’accumulent dans nos foyers et qui génèrent des maux.

Le pothus ne demande pas beaucoup d’entretien. Il faut seulement savoir qu’il est toxique pour les animaux domestiques.

Lisez aussi : 5 plantes à mettre dans la chambre pour trouver le sommeil

Apprendre à respirer

Cela paraît évident mais nous devons apprendre à respirer. Si vous vivez dans un environnement pollué, vous respirez en utilisant une seule partie de vos capacités. Nos poumons ont une fonction limitée qui finit par s’atrophier.

C’est pour cela qu’une solution pour bien purifier tout l’appareil respiratoire consiste à apprendre à respirer, ou plutôt, à prendre conscience de cet acte vital que la plupart d’entre nous oublions de faire.

Nous ressentons le besoin de respirer profondément seulement quelques fois. Et en général, nous le faisons très discrètement.

De plus, il y a beaucoup de situations qui génèrent chez nous de l’angoisse, de la peur ou de l’anxiété qui limitent d’autant plus la respiration.

C’est pour cela que de temps en temps, nous sommes obligés de faire un grand soupir.

Consacrez chaque jour, quelques minutes avant de vous coucher, à bien respirer, tranquillement et profondément.

A découvrir aussi