Ce que trois tasses de café par jour peuvent faire à votre foie

 

De nombreuses études démontrent que la consommation de café en quantités modérées, peut être bénéfique pour la santé.

Pendant des années, de nombreuses personnes évitaient de boire du café car elles pensaient que c’était nocif pour leur organisme à cause de sa haute teneur en caféine.

Cependant, au cours des dernières années, plusieurs recherches ont été menées et l’on affirme aujourd’hui que la consommation de café est excellente pour le corps. 

Il y a peu, diverses études ont démontré que le café a des effets positifs dans le traitement et la prévention de problèmes comme le diabète, et les maladies d’Alzheimer et de Parkinson.

Aujourd’hui, de nouvelles études nous donnent une bonne raison de boire plus de café et de profiter de ses bienfaits.

Dans une étude réalisée par l’Institut National du Cancer de Bethesda (Maryland, Etats-Unis) et publiée dans la revue Hepatology, il a été révélé que la consommation de café a des effets positifs sur le foie. 

Pour mener à bien cette recherche, les scientifiques ont utilisé les données de l’Enquête Nationale de Santé des Etats-Unis et de Nutrition (NHANES, 1999-2010) et ont sélectionné un total de  27.793 participants de plus de 20 ans.

Les volontaires ont rempli une enquête sur leurs habitudes de consommation de café et les chercheurs ont mesuré leurs niveaux sanguins avec différents marqueurs de la fonction hépatique.

La conclusion de l’enquête était de mesurer la santé du foie des participants et il a été découvert que ceux qui consommaient trois tasses ou plus de café par jour, avaient moins de niveaux d’enzymes hépatiques, en comparaison avec ceux qui ne consommaient pas de café. 

Pour finir, les chercheurs ont déterminé que les composés du café, différents de la caféine, promeuvent la santé du foie, à partir du moment où il est consommé modérément.

La consommation du café réduit le risque de fibrose chez les personnes souffrant de foie gras

foie-gras-foie-normal

Dans une autre recherche, également publiée dans la revue Hepatology, il a été révélé que la consommation de café réduisait significativement l’augmentation de l’accumulation du tissu connectif (la fibrose) dans le foie, chez les patients qui souffrent de foie gras non alcoolique.

La recherche a montré que la caféine consommée à travers le café peut réduire la fibrose chez les personnes souffrant de foie gras, de la même façon que chez les personnes souffrant de maladie hépatique chronique.

Pour mener à bien cette recherche, les scientifiques ont réalisé une interview auprès de 306 personnes, concernant leur consommation de caféine.

Elles ont été divisées en quatre groupes : les patients sans signe de fibrose dans l’écographie (le contrôle), la stéatose, la stéatose hépatique non alcoolique (SHNA) au stade 0-1 et  2-4.

Les patients ayant une stéatose qui ont consommé du café, ont montré une différence significative en comparaison avec les patients au stade SHNA 0-1.

La consommation de café a été plus grande chez les patients ayant une SHNA au stade 0-1, avec 58% de l’ingestion du café normal, en comparaison avec les patients ayant une SHNA au stade 2-4, avec seulement 36% de la consommation de la caféine du café normal.

Selon les experts, nous avons besoin de plus de preuves et de recherches pour examiner la quantité de consommation de café dans les résultats cliniques. 

Les bienfaits du café

creme-froide-cafe

Même si pendant longtemps, on a cru que le café pouvait être mauvais pour la santé, ses bienfaits sont de mieux en mieux identifiés.

  • De récentes études ont montré que le café pouvait prévenir et protéger du diabète, ainsi que certains cancers en lien avec l’obésité, les oestrogènes et l’insuline, comme le cancer de l’endomètre.
  • Grâce à ses hauts contenus en antioxydants, le café est lié à la prévention du cancer de la vessie ou du foie. 
  • Il réduit les risques de souffrir d’une cirrhose.
  • Il diminue le risque de souffrir de maladies du coeur, grâce à sa haute teneur en flavonoïdes.
  • Il est recommandé pour réduire les maux de tête et quelques types de migraines. 
  • Sa consommation est liée à la diminution du risque de calculs biliaires et de maladies de la vésicule.
  • Le café alimente la flore bactérienne, qui nous protège de l’apparition de maladies.
  • La consommation de café stimule la sécrétion gastrique, et active la production de bile et la contraction de la vésicule biliaire, car elle améliore significativement la digestion.
  • De nombreuses études scientifiques ont mis en avant le fait que les personnes qui consomment trois tasses de café par jour ont 50% moins de risques de souffrir d’une détérioration cognitive.
Catégories: Bonnes habitudes Étiquettes:
A découvrir aussi