5 règles à suivre pour soulager l’indigestion

· 3 mai 2019
L'exercice physique modéré, comme par exemple le fait d'aller marcher, nous aide à combattre les symptômes de l'indigestion en activant le métabolisme et en soulageant les lourdeurs d'estomac.

L’indigestion a tendance à être la conséquence d’excès alimentaires. Cela survient généralement pendant les fêtes, à Noël ou à des dates importantes où tous les aliments présents sur la table sont très appétissants et nous donnent envie de tout dévorer. Que pouvons-nous donc faire pour soulager l’indigestion ?

Une bonne manière d’éviter l’indigestion consiste à être prévoyant, c’est-à-dire d’éviter de manger plus que de raison.

Cependant, si vous ne pouvez plus faire machine arrière, nous vous présentons 5 conseils qui peuvent vous faire du bien et soulager l’indigestion.

Soulager l’indigestion grâce à des conseils simples

Nous allons vous donner 5 conseils pour soulager l’indigestion. N’hésitez pas à tous les essayer pour voir quel est celui qui fonctionne le mieux dans votre cas.

1. Préparer une infusion

Quand nous avons mal à l’estomac, que nous nous sentons lourd ou que nous souffrons de remontées acides en raison de l’indigestion, nous avons tendance à avoir recours aux infusions pour pallier ce mal-être. Il est toutefois important de savoir quelles sont les meilleurs infusions pour y arriver :

  • Thé à la menthe : grâce à ses propriétés, il aide à calmer la douleur d’estomac, ainsi que les coliques
  • Thé au gingembre : il réduit les nausées et les vomissements
  • Camomille : elle réduit les spasmes ou les crampes d’estomac

A voir aussi : Camomille et autres remèdes pour faciliter la digestion

le thé à la menthe contre l'indigestion

 

2. Boire de l’eau

Boire de l’eau peut être une aide rapide pour pallier certains des premiers symptômes de l’indigestion. Cependant, malgré le fait qu’elle nous procure un certain soulagement, il est possible qu’à elle seule, elle ne puisse nous aider à nous débarrasser complètement des symptômes gênants. Que pouvons-nous donc faire ?

  • Dissoudre une cuillerée de bicarbonate de sodium dans l’eau.
  • Opter pour les sels de phosphate que nous pouvons trouver sous forme de comprimés effervescents.

3. Mâcher des graines

Dans les supermarchés, nous pouvons trouver une grande variété de graines. Or, si notre objectif principal est de soulager l’indigestion, nous devons en choisir certaines en particulier : dans ce cas-là on opterait pour des graines d’anis, de fenouil ou de persil.

Cela peut vous sembler déroutant, mais mâcher ce type de graines améliorera votre digestion de manière instantanée. À mesure que le temps passe, vous vous sentirez nettement mieux, plus en forme et avec beaucoup moins de douleurs.

De plus, ces graines aident aussi à lutter contre la sensation de nausées ou contre ces possibles vomissements qui peuvent survenir à la suite d’une indigestion. Il est recommandé de ne pas prendre plus d’une cuillerée de ces graines. Alors, testez-les !

4. Consommer des fruits

Pourquoi certaines personnes choisissent-elles un fruit en guise de dessert ? Pour la simple raison qu’un fruit est un aliment léger et qu’il peut aider à améliorer l’indigestion. C’est également une aide précieuse dans le cas où nous aurions mangé très copieusement et que nous nous sentirions pleins.

Cependant, même si tous les fruits sont bons, seuls certains fruits spécifiques peuvent soulager l’indigestion. Les consommer dès que vous commencez à noter les premiers symptômes les réduira presque instantanément :

  • Orange : elle améliore la digestion et renforce le système immunitaire
  • Pomme : riche en fibres, elle nettoie le système digestif
  • Pamplemousse : il soulage l’irritation produite par l’indigestion

Lisez donc : Comment utiliser le pamplemousse pour prévenir le diabète

5. Sortir marcher

sortir marcher pour apaiser l'indigestion

Le dernier élément-clé pour soulager l’indigestion est de sortir marcher. L’exercice est toujours bon pour mettre en route notre métabolisme et soulager les lourdeurs d’estomac lorsque l’on mange trop.

De plus, sortir marcher évite de rester immobile et peut même vous empêcher de tomber dans la tentation de vous allonger. Vous pourriez alors vous sentir encore plus mal et les nausées et le mal-être pourraient augmenter. Par conséquent, en plus des conseils précédents, l’idée est de faire aussi un peu d’exercice modéré.

La prévention est importante

Si nous souffrons beaucoup d’indigestion, il serait plus judicieux de savoir d’où vient le problème pour ainsi le prévenir. Continuons-nous de manger même lorsque nous n’avons plus faim ? Il y a des aliments qui nous calent plus que d’autres, surtout le soir. Continuons-nous d’en consommer ?

Se préparer des repas légers pour le dîner, éviter de continuer à manger si l’on n’a plus faim et détecter les aliments que nous digérons avec plus de difficulté nous aidera à prévenir les indigestions. Ainsi, nous n’aurons pas à passer par ce moment désagréable que représente l’indigestion.

Nous devons aussi faire attention à certains aliments qui peuvent nous faire du mal. Les personnes qui sont sujettes aux intolérances pensent parfois souffrir d’une indigestion quand en réalité il vaudrait mieux qu’elles ne consomment pas certains aliments qui les rendent malades.

Consulter tout cela avec votre médecin peut vous aider à éliminer certaines possibilités qui peuvent être à l’origine de vos indigestions. Et vous, souffrez-vous souvent d’indigestion ? Avez-vous su détecter d’où vient le problème ?

 

  • Spirling, L. I., & Daniels, I. R. (2001). Botanical perspectives on health peppermint: More than just an after-dinner mint. Journal of The Royal Society for the Promotion of Health. https://doi.org/10.1177/146642400112100113
  • Lee, K. R. (2004). Application method of mixed essential oils. KR 2004107854 A. Repub. Korean Kongkae Taeho Kongbo.
  • Valussi, M. (2012). Functional foods with digestion-enhancing properties. International Journal of Food Sciences and Nutrition. https://doi.org/10.3109/09637486.2011.627841
  • Ali, B. H., Blunden, G., Tanira, M. O., & Nemmar, A. (2008). Some phytochemical, pharmacological and toxicological properties of ginger (Zingiber officinale Roscoe): A review of recent research. Food and Chemical Toxicology. https://doi.org/10.1016/j.fct.2007.09.085
  • Chouksey, D., Sharma, P., & Pawar, R. S. (2010). Pelagia Research Library Biological activities and chemical constituents of Illicium verum hook fruits (Chinese star anise). Der Pharmacia Sinica.