6 conseils pour cuisiner sainement et sans graisse

6 décembre 2017
Vous voulez améliorer votre régime alimentaire et limiter votre apport en graisses ? Si c'est le cas, ou si votre plan est de perdre du poids, gardez à l'esprit toutes ces recommandations et commencez à cuisiner plus sainement.

La consommation excessive de graisse est l’un des principaux obstacles pour ceux qui veulent contrôler leur poids.

Bien que son élimination complète de notre régime alimentaire ne soit pas recommandée, il est important de modérer sa consommation et, surtout, de choisir des graisses « saines ».

Le problème, c’est que nous ignorons qu’elles sont présentes dans de nombreux repas que nous mangeons tous les jours et, en outre, nous ne mesurons pas les portions, ni ne considérons la méthode de cuisson.

C’est pourquoi, souvent, notre régime échoue et, bien que nous fassions de l’exercice physique, nous atteignons à peine les résultats désirées.

Cependant, pour commencer à changer cela, il suffit de mettre en pratique quelques conseils qui nous permettront de cuisiner d’une manière plus saine.

Dans la suite de cet article, nous partageons avec vous 6 techniques, pour que vous puissiez les prendre en compte lors de la préparation de vos plats.

1. Remplacez certains ingrédients par d’autres

Matière grasse

Avez-vous vérifié la qualité des ingrédients avec lesquels vous cuisinez ? Savez-vous quel type de gras ils contiennent et dans quelles proportions ?

Eh bien, si vous ne le faites pas, il est probable que vous ayez une grosse surprise.

Heureusement, vous avez la possibilité de les remplacer par des options plus saines, car il existe de nombreux ingrédients qui contiennent moins de calories et de graisses.

Suggestions :

  • Si vous utilisez habituellement du saindoux, du bacon ou du gras de poulet, remplacez-les par de la margarine végétale, de préférence « légère » ou « faible en gras ».
  • Vérifiez les étiquettes et choisissez les produits, par exemple, contenant du tournesol ou du canola.
  • Au lieu d’utiliser des huiles végétales hydrogénées, optez pour des options saines telles que l’huile d’olive, d’avocat et de tournesol.
  • Evitez le lait entier et ses dérivés, et optez pour du lait écrémé ou des laits végétaux.

2. Utiliser d’autres méthodes de cuisson

Nous savons que les aliments frits sont faciles à préparer et, en plus, qu’ils donnent une saveur particulière aux aliments que nous aimons.

L’inconvénient est que c’est une méthode de cuisson qui implique l’utilisation d’huile et, par conséquent, qui apporte une quantité supplémentaire en gras.

Suggestions :

  • Au lieu de frire, choisissez, dans la mesure du possible, de faire bouillir ou de cuire à la vapeur.
  • Dans le cas des viandes et de certains légumes, vous pouvez également choisir de cuisiner sur le grill.

3. Retirez la graisse des bouillons

Le bouillon sans graisse

Bien que nous vous conseillons de préparer des bouillons uniquement à base de légumes, si vous décidez de le faire avec du poulet ou de la viande, retirez la couche de graisse qui se forme habituellement à la surface.

Suggestions:

  • Attendez que le bouillon refroidisse et, lorsque vous remarquez la graisse solidifiée, retirez-la avec une cuillère ou un filtre.
  • Une autre astuce consiste à les préparer puis à les congeler. Le lendemain, vous pourrez enlever la graisse facilement avant de chauffer.

4. Préparez un sofregit plus léger

Généralement, les gens ont tendance à préparer le sofregit avec des quantités élevées de margarine ou d’huiles végétales.

Cependant, nous pouvons choisir de le préparer plus légèrement, en utilisant seulement une quantité minimale d’huile d’olive.

Suggestion :

  • Laissez la poêle chauffer à petit feu et, quand elle est chaude, ajoutez l’ail, l’oignon et les autres condiments.
  • Ensuite, saupoudrez d’un petit filet d’huile d’olive et remuez pendant 3 à 5 minutes.

5. Limitez votre consommation de viande

La viande

Inclure des viandes dans l’alimentation n’est pas mauvais, et, il est même recommandé de consommer suffisamment de protéines tous les jours.

Le problème, c’est que beaucoup de personnes en mangent trop et, comme si cela ne suffisait pas, choisissent des morceaux pleins de graisses nocives.

Suggestion :

  • Mesurez les portions de viande que vous consommez par jour et, surtout, choisissez des morceaux maigres.
  • Bien que certaines graisses restent cachées, elles représentent une façon plus saine de les consommer.
  • Evitez d’utiliser des méthodes de préparation à base d’huiles ou de graisses ajoutées.
  • Si vous manipulez ou cuisez, égouttez la graisse quelques minutes avant de servir la viande.
  • Préparez-la avec un peu de sel ou choisissez de l’assaisonner avec des épices.

6. Evitez les sauces toutes prêtes

Sur le marché, nous trouvons une grande variété de vinaigrettes et de sauces qui promettent d’améliorer le goût de nos plats préférés.

Même s’il est vrai qu’elles apportent une touche supplémentaire, la vérité est que beaucoup sont faites avec des huiles et des produits chimiques ajoutés qui ne sont pas si sains.

Suggestions:

  • Bien que vous aimiez leur saveur, essayez d’éviter ces produits au maximum.
  • Préparez vos propres sauces maison, en utilisant des ingrédients 100% biologiques.
  • Il existe des dizaines de recettes de vinaigrettes qui ne contiennent pas d’huiles.
  • Assaisonnez vos viandes et vos ragoûts avec des épices ou du jus de citron.

Vous voulez améliorer votre régime alimentaire et limiter votre apport en graisses ? Si c’est le cas, ou si votre plan est de perdre du poids, gardez à l’esprit toutes ces recommandations et commencez à cuisiner plus sainement.

 

A découvrir aussi