7 astuces pour stimuler l'homme

Ne laissez pas la monotonie s'emparer de votre relation, il existe d'innombrables stratégies pour raviver la passion au lit. Apprenez à stimuler un homme avec ces conseils simples.
7 astuces pour stimuler l'homme
Isbelia Esther Farías López

Rédigé et vérifié par la philosophe Isbelia Esther Farías López.

Dernière mise à jour : 16 décembre, 2022

Stimuler l’homme, parcourir toute son anatomie et pratiquer quelques trucs peut l’aider à éprouver un grand plaisir. Avez-vous remarqué que votre partenaire n’est plus excité comme avant ? Vous voulez le surprendre en toute intimité ? Continue de lire!

Comme les femmes, les hommes ont de nombreuses zones érogènes ; c’est-à-dire des points sur le corps qui, une fois stimulés, conduisent à l’ excitation sexuelle. Apprenez à les connaître pour mieux les explorer et lui offrir une rencontre pleine de passion et de plaisir.

6 astuces pour stimuler un homme

Séduire, provoquer et exciter sont des mots -clés que vous devriez considérer lorsque vous partagez une rencontre sexuelle avec un homme. Pour profiter au maximum du début à la fin, commencez à mettre en pratique ces recommandations et faites-les exploser de plaisir.

Stimuler les mamelons

1. Attente

Avant de commencer à stimuler l’homme, faites-le attendre un peu, mais à bon escient. Essayez de le séduire subtilement puis provoquez-le intensément.

2. Ne vous précipitez pas

Choisissez un bon moment pour le stimuler. Lorsque vous obtenez sonérection, vous pouvez utiliser vos mains et caresser doucement son pénis.

3. Stimule les zones érogènes

Les zones érogènes sont des parties du corps qui ont une plus grande sensibilité ou terminaisons nerveuses, par rapport au reste. Parmi ceux-ci figurent :

  • Nuque.
  • Oreilles.
  • Lèvres.
  • Cou.
  • Paupières
  • Pectoraux.
  • bas ventre
  • Intérieur de la cuisse.
  • Cuir chevelu.

4. Lingerie

Achetez de la lingerie audacieuse sans crainte ni timidité. Votre garçon vous remerciera et il vous concevra comme une femme confiante et sûre de votre corps et de votre sexualité.

5. Pratiquez le sexe oral

C’est l’un des secrets pour maintenir une relation sexuelle agréable et durable. Votre salive fera dresser son pénis, mais si vous ne l’aimez pas, vous pouvez aussi utiliser des lubrifiants aromatisés.

6. Masturbez-le

Pour le masturber, vous devez saisir délicatement son pénis par la hampe. Ensuite, vous procédez au massage, en montant et en descendant, en alternant le rythme (il peut vous dire d’aller plus vite à certains moments). À votre tour, vous pouvez caresser ses testicules.

7. Regarder des films sexuels

Les hommes sont très visuels, donc un film pornographique ou des scènes de sexe explicite peuvent vous aider à l’exciter. Une autre idée utile est de se masturber devant lui et de le caresser dans les zones érogènes mentionnées en même temps.

Anatomie du pénis

Répéter le même mouvement, de haut en bas tout le temps est plus que suffisant. Ça marche, mais c’est ennuyeux. Il existe de nombreuses parties de l’anatomie masculine, et notamment de son anatomie génitale, qui peuvent être prises en compte pour vous apporter un maximum de plaisir.

  • A la racine, il aime qu’elle soit bien tenue dans ses mains.
  • Le corps apprécie toutes sortes de massages et de caresses.
  • La couronne (petite crête entre le tronc et le gland), est une zone extrêmement sensible.
  • Le gland, l’extrémité du pénis, est très réceptif aux coups de bouche et de main.
  • Pour certains, les testicules sont de bonnes zones à masser.
  • Le périnée est une peau très fine et sensible entre l’anus et les parties génitales.
  • L’anus est une partie taboue pour certains, alors que pour d’autres c’est un plaisir intense, mais attention ! Vous devriez arrêter si, au contraire, vous voyez que cela provoque un inconfort.

Le point H

Le point G d’un garçon, également connu sous le nom de point H, est sa prostate. Celui-ci est responsable de la production de la majeure partie du sperme, mais c’est aussi une zone érogène très sensible. Vous pouvez rechercher sa prostate à environ 7 centimètres à l’intérieur de son anus, près de ses parties génitales. Il a à peu près la taille et la forme d’une noix.

Essayez de masser le périnée. Ensuite, déplacez votre doigt autour de son anus, prenez un peu de lubrifiant et insérez-le soigneusement. Une fois à l’intérieur, essayez de déplacer vos doigts de haut en bas. Cela l’excitera.

Conseils à retenir

Tout d’abord, chaque fois que vous entrez dans l’un de ces points chauds, demandez-lui s’il l’aime et regardez et apprenez de ses réponses. De plus, les petits gémissements de bonheur vous serviront de bon indicateur pour découvrir les goûts de votre partenaire.

  • Prenez une douche avec lui.
  • Utilisez du lubrifiant.
  • Gardez vos ongles propres et courts.
  • Les jouets sexuels aident.
  • Si votre homme veut que vous expérimentiez son point H, cela ne veut pas dire qu’il est gay. Alors ne t’en fais pas. Essayez de lui faire comprendre qu’il est tout à fait naturel et normal de vouloir expérimenter.

Bien que nous soyons tous différents, il y a certains traits communs qui nous caractérisent, notamment en matière de sexualité. Suivez ces recommandations pour stimuler l’homme dans chacun de ses sens et vivre une meilleure expérience intime avec vous.



  • Schober, J. M., Meyer-Bahlburg, H. F. L., & Dolezal, C. (2009). Self-ratings of genital anatomy, sexual sensitivity and function in men using the “Self-Assessment of Genital Anatomy and Sexual Function, Male” questionnaire. BJU International. https://doi.org/10.1111/j.1464-410X.2008.08166.x

  • Alwaal, A., Breyer, B. N., & Lue, T. F. (2015). Normal male sexual function: Emphasis on orgasm and ejaculation. Fertility and Sterility. https://doi.org/10.1016/j.fertnstert.2015.08.033

  • Levin, R. J. (2018). Prostate-induced orgasms: A concise review illustrated with a highly relevant case study. Clinical Anatomy. https://doi.org/10.1002/ca.23006


Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.