7 choses intéressantes que le corps fait lorsqu’on dort profondément

28 mars 2016
Contrairement à ce que l'on peut penser, quand nous dormons, notre corps ne s'arrête pas. Savez-vous ce qui se passe pendant ces heures de sommeil ? Vous allez être surpris.

L’un des principaux besoins de notre corps est de dormir tous les jours, pendant au moins 8 heures.

Durant les heures de sommeil, l’organisme se répare et renouvelle ses énergies pour faire face à une nouvelle journée avec les meilleures dispositions physiques et mentales.

Pendant cette période, des actions très intéressantes sont réalisées, qui influent sur la qualité du sommeil et la santé en général.

Si vous faites partie de ceux qui pensent que lorsqu’on dort, toutes les activités du corps sont en pause, vous vous trompez.

Même si parfois, nous ne sommes pas conscients de cela, l’organisme continue à synchroniser ses fonctions pour mener à bien toutes ses tâches.

Dans cet article, nous allons vous révéler toutes les choses qui se passent pendant que vous êtes plongé dans un sommeil profond. Vous allez être surpris !

1. Le mouvement des yeux augmente

Mouvement-des-yeux-qui-augmente-500x338

On estime que pendant le cycle de sommeil, nous traversons 5 étapes, la dernière étant la plus profonde.

Elle est connue sous le nom de MOR (Mouvement Oculaire Rapide) et elle est caractérisée par un mouvement continu des yeux, qui ne reste pas gravé dans la mémoire lorsqu’on se réveille.

On atteint cette étape environ 90 minutes après s’être endormi et elle doit correspondre à 20% du sommeil total.

On ne sait pas encore très bien comment l’expliquer mais on pense qu’elle pourrait être due à l’excitation neuronale.

Voir aussi : Remède au miel et au curcuma pour apaiser les douleurs articulaires

2. L’hormone de croissance est produite

L’une des raisons pour lesquelles il est important d’avoir une bonne qualité de sommeil est que l’organisme sécrète des hormones comme la HGH (ou hormone de croissance), nécessaires pour régénérer les tissus, les os et les muscles, et essentielles pour le développement adapté des enfants.

Cette substance est également requise pour lutter contre les faibles niveaux de sucre dans le sang et pour réguler le métabolisme.

3. Les reins doivent se mettre à jour

Pendant la journée active, les reins travaillent pour filtrer les toxines présentes dans le sang et pour produire l’urine.

Pendant la période de sommeil, ce travail est plus lent et il y a une production d’urine moins élevée en comparaison avec la journée.

Cela explique pourquoi il n’est quasiment jamais nécessaire de se lever pour aller aux toilettes pendant la nuit et qu’au petit matin, l’urine a tendance à être plus sombre.

4. On grince des dents

Grincer-des-dents-500x403

Ce symptôme étrange peut être le produit du stress ou du fait que les dents ne soient pas bien alignées.

En termes professionnels, on l’appelle le bruxisme et parfois, la personne ressent une douleur dans la mâchoire et souffre de complications dentaires.

Il est important de consulter un dentiste car c’est un facteur qui, à long terme, influe sur la détérioration dentaire.

5. Les mouvements brusques

Au moment où l’on tombe dans le sommeil, tout d’un coup, nous sursautons ou nous ressentons une forte secousse.

C’est quelque chose qui arrive régulièrement et ce n’est pas grave du tout. Ce qui se passe, c’est que le cerveau s’organise pour les changements qu’il doit faire pendant ce cycle, et il les interprète comme une chute.

Le phénomène est connu sous le nom de spasme musculaire et ne survient que pendant la période de repos.

6. Le cerveau rejette ce dont il n’a pas besoin

Grâce au système lymphatique, le cerveau accumule pendant la journée une série d’information qu’il analyse pendant la nuit pour rejeter ce dont il n’a pas besoin.

Ce système permet de nettoyer le système nerveux central et de se défaire des protéines extra-cellulaires, des excès de fluides et des produits inutilisables du métabolisme du tissu périphérique.

Nous vous recommandons de lire : 6 manières de garder votre système nerveux en bonne santés

7. La paralysie du sommeil

Paralysie-du-sommeil-500x334

Nous l’expérimentons quasiment tous à un moment de notre vie, certains plus fréquemment que d’autres.

Elle se produit dans la phase la plus profonde du sommeil et se caractérise par une sensation gênante d’immobilité corporelle dans un cycle où nous n’avons pas conscience que nous sommes en train de rêver.

C’est un phénomène qui est terrorisant car il est souvent accompagné de terribles cauchemars dans lesquels on ne peut pas réagir pour s’échapper.

Pour conclure… saviez-vous que pendant le sommeil, on consomme également de l’énergie ?

Toutes les actions que joue l’organisme dans cette période supposent des dépenses énergétiques significatives qui ont une influence positive sur le contrôle du poids.

C’est la raison pour laquelle les personnes qui n’ont pas une bonne qualité de sommeil ont tendance à souffrir de surpoids et d’obésité.

 

A découvrir aussi