7 raisons qui expliquent les tics oculaires

Si malgré la changement de vos habitudes et la réduction du stress, vous continuez à avoir des tics oculaires, consultez un spécialiste pour écarter de possibles problèmes de santé plus importants.

 

Si lors de certaines étapes de la vie, vous avez des tics oculaires et que vous ne savez pas bien pourquoi, vous devez prêter attention à ces 7 raisons, qui pourraient en être la cause.

Même si nous les associons en général à la fatigue, il faut rester prudent car selon les spécialistes, les tics oculaires sont parfois dus à des problèmes plus graves dans l’organisme.

Caractéristiques des tics nerveux

  • Les tics nerveux, comme c’est le cas des tics oculaires, sont des spasmes involontaires et répétitifs.
  • Ils ont lieu au niveau du muscle de la paupière et peuvent durer quelques secondes jusqu’à une minute ou deux. Ils peuvent nous accompagner pendant plusieurs jours, de manière intermittente.
  • Dans la plupart des cas, il s’agit d’un type de tic qui n’apparaît que sur la paupière inférieure.
  • Parfois, la paupière supérieure peut aussi se contracter, avec les gênes que cela entraîne.

Souvenez-vous qu’un tic nerveux peut être dû à de nombreuses raisons. Nous allons vous présenter ici les plus courantes. Mais si vous remarquez qu’il ne prolonge dans le temps, nous vous recommandons de consulter un-e ophtalmologue.

1. Le stress

Le stress est l’une des principales causes de ce type de tics oculaires, et lutter contre est fondamental pour réussir à les faire disparaître.

Que faire ?

Pour essayer de les éviter, le plus important est de se détendre et de bien dormir. Avec ces conseils, ils devraient disparaître car ils vous aideront à surmonter le stress.

2. Le manque de sommeil

Et si le stress est très nocif, le manque de sommeil l’est tout autant pour les tics oculaires. Même si cela peut nous sembler relativement inoffensif, ne pas dormir suffisamment peut aussi provoquer des tremblements au niveau des paupières.

Que faire ?

La solution est assez simple et passe par le fait de prendre soin de ses heures de repos et de sommeil quotidiennes.

Il faut dormir 8 heures sans interruption chaque jour.

3. La sécheresse oculaire

Souvent, l’apparition des tics oculaires est le fruit de la sécheresse oculaire. Il s’agit d’une gêne très fréquente chez les personnes qui passent beaucoup de temps face à l’ordinateur ou qui utilisent des lentilles.

Que faire ?

Si vous souffrez de ce type de tics et que vous remarquez que vos yeux sont secs, vous avez besoin de quelques gouttes hydratantes ou de larmes artificielles pour les soulager.

4. La vue fatiguée

Si vous croyez que vous avez la vue fatiguée, vous avez peut-être besoin de changer de lunettes. Les problèmes les plus minimes en lien avec la vue peuvent faire trop travailler les yeux et les abîmer.

Tout cela finit par provoquer les tremblements gênants des paupières.

Que faire ?

Si vous pensez que c’est votre cas, la première chose à faire est de faire une révision de votre vue. De plus, l’usage excessif de dispositifs électroniques peut aussi entraîner des problèmes de vue fatiguée.

Essayez de suivre la règle des 20 minutes quand vous utilisez des dispositifs électroniques : toutes les 20 minutes, déviez le regard de l’écran et laissez vos yeux se reposer.

5. L’excès de caféine

L’ingestion de caféine à l’excès peut aussi provoquer des problèmes en lien avec les tics oculaires.

Que faire ?

Afin d’éviter cela, vous devez réduire votre consommation de café pendant une ou deux semaines, pour voir si les tics oculaires disparaissent. Dans tous les cas, souvenez-vous que la caféine doit être consommée avec modération.

6. L’alcool

Tout comme le café, l’excès d’alcool peut aussi provoquer des tics oculaires des plus gênants.

Que faire ?

Pour cela, le mieux est d’essayer d’exclure pendant un moment les boissons alcoolisées.

Et comme nous vous l’avons dit, l’alcool provoque aussi des tremblements au niveau des paupières, et l’exclure de son régime alimentaire fait la différence.

7. La mauvaise alimentation

Nous savons tou-te-s que nous sommes ce que nous mangeons. C’est pour cela qu’une mauvaise alimentation peut finir par se transformer en problèmes en lien avec les tics oculaires.

Que faire ?

Souvenez-vous que la déficience en certains nutriments (comme le magnésium par exemple) provoque des tics oculaires.

C’est pour cela qu’il est important de suivre un régime alimentaire équilibré et d’avoir un style de vie sain, car les organes fonctionnent ainsi correctement.

Prêtez attention aux signes que vous envoie votre organisme car certains, comme le tremblement des paupières, peuvent être dus à des problèmes plus importants que ce que l’on peut penser.