8 remèdes maison pour mettre fin à l'écoulement nasal

Certains remèdes naturels semblent apaiser temporairement l'écoulement nasal. De plus, en raison de leur teneur en nutriments, ils ont le potentiel de renforcer les fonctions immunitaires. Découvrez-les ici !
8 remèdes maison pour mettre fin à l'écoulement nasal

Dernière mise à jour : 02 janvier, 2022

L’écoulement nasal est un symptôme inconfortable qui survient lorsque la membrane muqueuse du nez devient hyperactive et produit trop de liquide pour combattre les allergènes et les substances irritantes. Il survient généralement à la suite d’une infection respiratoire, bien qu’il apparaisse également en raison de dérèglements hormonaux, d’une utilisation prolongée de médicaments ou de températures trop froides.

Les glandes de la muqueuse des cavités nasales et des sinus paranasaux produisent du mucus pour maintenir la zone lubrifiée, mais les altérations produisent des excès qui peuvent provoquer une congestion et un écoulement nasal. Heureusement, quelle que soit la cause, il existe plusieurs remèdes maison qui semblent stopper cet écoulement. Bien qu’ils n’éliminent pas les causes sous-jacentes, ils peuvent être une aide pour calmer temporairement ce symptôme.

8 remèdes maison pour stopper un écoulement nasal

Un article publié sur Stanford Children’s Health souligne que l’écoulement nasal disparaît tout seul dans la plupart des cas. Cependant, s’il persiste plus de 10 jours, il est conseillé de consulter un médecin, car ce symptôme peut être le signe d’une maladie nécessitant plus de soins.

Selon la cause, le médecin ou l’oto-rhino-laryngologiste peut suggérer des lavages nasaux, des médicaments oraux ou un spray. S’il s’agit d’un cas complexe, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Dans les cas plus bénins, des remèdes maison peuvent soulager cet inconfort. Cependant, il faut garder à l’esprit qu’il s’agit de remèdes dont les bienfaits n’ont pas été étayés par la science et qui, pour la plupart, sont issus de la culture populaire. Par conséquent, alors que chez certaines personnes ils produisent une sensation de soulagement, chez d’autres, ils peuvent ne pas avoir d’effet.

1. Zeste d’orange, vinaigre et miel

Ce remède se distingue par son apport important en vitamine C. La vitamine C joue un rôle important dans le renforcement du système immunitaire et la prévention des infections. Et comme nous le savons, le rhume, la grippe et d’autres infections du système respiratoire sont une cause fréquente de l’écoulement nasal.

Miel orange.
L’écorce d’orange contient des doses intéressantes de vitamine C. Comme elle renforce le système immunitaire, elle pourrait aider à soulager l’écoulement nasal causé par les infections respiratoires.

Ingrédients

  • 1 orange pour son écorce
  • 2 cuillères à café de vinaigre de cidre de pomme
  • 5 cuillères à soupe de miel

Préparation

  • Coupez le zeste d’orange en plusieurs lanières et recouvrez-les de vinaigre de cidre de pomme.
  • Laissez-les bien sécher et faites-les à cuire, à feu doux, avec du miel.
  • Au bout de 3 ou 5 minutes, retirez-les du feu.

Mode de consommation

  • Mangez les zestes avec du miel avant de vous coucher.

2. L’eau d’oignon peut stopper un écoulement nasal

Un autre remède traditionnel qui pourrait être utile contre l’écoulement nasal est l’eau d’oignon. Une étude publiée en 2012 a déterminé que, comme l’ail, l’oignon possède des propriétés immunostimulantes qui pourraient être utiles pour augmenter les défenses contre les agents pathogènes qui causent l’infection.

Bien que les preuves soient assez limitées, les remèdes à l’oignon ont toujours été utilisés en médecine naturelle comme adjuvants pour réduire la congestion et l’écoulement nasal. Oserez-vous l’essayer?

Ingrédients

  • ½ oignon
  • 1 tasse d’eau

Préparation

  • Coupez l’oignon en plusieurs lanières et mettez-les dans une tasse d’eau chaude.
  • Couvrez la boisson, laissez-la reposer 5 minutes, puis filtrez.

Mode de consommation

  • Buvez l’eau d’oignon 2 ou 3 fois par jour.

3. Citron et miel

Ce mélange classique continue d’être utilisé comme complément pour aider à soulager les symptômes des maladies respiratoires. Le miel possède des propriétés antioxydantes, immunomodulatrices et anti-inflammatoires qui pourraient expliquer ces bienfaits.

Citron et miel.
Le miel et le citron font tous deux partie des remèdes populaires pour améliorer les symptômes de la grippe, du rhume et d’autres affections respiratoires qui provoquent un écoulement nasal.

Ingrédients

  • ½ citron pour son jus
  • 2 cuillères à soupe de miel
  • ½ tasse d’eau

Préparation

  • Mélangez le jus de citron avec le miel et diluez le mélange dans une demi-tasse d’eau chaude.

Mode de consommation

  • Prenez le remède à jeun et répétez sa consommation en milieu d’après-midi.
  • Renouvelez le traitement jusqu’à disparition des symptômes.

4. Le cumin, un allié contre l’écoulement nasal

Le cumin est une épice aux propriétés anti-inflammatoires qui semblent aider à diminuer l’irritation des voies nasales en cas de congestion et d’égouttement. Selon une étude publiée sur Integrative Medicine Researchses huiles sont utiles pour réduire l’irritation des muqueuses en cas de sinusite, de rhume ou de grippe.

Ingrédients

  • ½ cuillère à café de cumin
  • 1 tasse d’eau

Préparation

  • Ajoutez le cumin dans une tasse d’eau bouillante et couvrez la boisson.
  • Attendez que l’infusion refroidisse pendant 10 minutes et filtrez-la à travers une passoire.

Mode de consommation

  • Sirotez l’infusion lorsque vous avez le nez qui coule.
  • Buvez-en 2 fois par jour.

5. Piment de Cayenne

Le piment de Cayenne contient une substance active connue sous le nom de capsaïcine, qui peut aider à dissoudre le mucus pour réduire la congestion et l’écoulement nasal, comme le montre une étude publiée sur Annals of Allergy, Asthma & Immunology.

Cayenne pour le nez qui coule.
La capsaïcine présente dans le piment de Cayenne a le potentiel de renforcer le système immunitaire et de soulager les symptômes des infections respiratoires.

Ingrédients

  • 1 cuillère à café de piment de Cayenne moulu
  • 1 cuillère à café de miel
  • ½ tasse d’eau

Préparation

  • Mélangez le piment de Cayenne et le miel.
  • Versez le mélange dans une demi-tasse d’eau chaude et remuez pour qu’il se dissolve bien.
  • Laissez reposer la boisson jusqu’à ce qu’elle soit prête à être consommée.

Mode de consommation

  • Prenez ce remède lorsque vous ressentez une gêne dans le nez, et ce, 2 fois par jour si nécessaire.

Remarque : évitez ce remède si vous allaitez. Vous ne devez pas non plus le prendre si vous souffrez d’une maladie rénale ou des problèmes de foie.

6. Inhalations avec de la blette ou du basilic

Les vertus médicinales de la blette sont connues depuis l’Antiquité. Les peuples arabes, grecs et romains connaissaient ses propriétés décongestionnantes, émollientes, rafraîchissantes, digestives, diurétiques, diaphorétiques et, bien sûr, nutritionnelles.

Dans les traités de médecine traditionnelle, on peut lire que l’eau de la décoction de la racine de blette est le remède le plus efficace contre le nez bouché. Elle est également recommandée pour traiter la congestion nasale et soulager les voies respiratoires. Il suffit d’écraser les feuilles de blette et de faire des inhalations avec le jus.

La même chose peut être faite avec des feuilles de basilic. Et pour continuer avec les remèdes méditerranéens, les figues au sirop aident à dissoudre les sécrétions bronchiques. Elles sont efficaces dans les cas suivants : asthme, bronchite, laryngite et angine de poitrine.

7. Inhalations d’essence d’eucalyptus

En raison de ses propriétés balsamiques et antiseptiques, l’eucalyptus est utilisé pour soulager les affections respiratoires, par voie orale et par inhalation. L‘huile essentielle d’eucalyptus a une activité mucolytique lorsqu’elle agit sur l’épithélium bronchique.

Ingrédients

  • 1/2 litre d’eau
  • 1 cuillère à soupe d’essence d’eucalyptus

Préparation

  • Mélangez les ingrédients.
  • Portez le mélange à ébullition.

Mode d’utilisation

  • Faites des inhalations.

8. Infusion de thé vert

Le thé vert bloque la production d’histamine, une substance qui provoque des allergies et donc un écoulement nasal agaçant. De plus, il contient de la quercétine et de la catéchine, deux composés à l’action antioxydante, qui font que le thé vert agit comme un antishistaminique naturel. Et si vous ajoutez un antitussif naturel, vous aurez une option efficace pour soulager les gênes respiratoires.

Pour stopper l’écoulement nasal, évitez l’exposition aux irritants

En plus de consommer ces remèdes, vous devez augmenter votre apport hydrique et éviter la fumée ou les environnements pollués. Moins vous exposez votre nez aux agents irritants, plus vite vous réduirez votre écoulement nasal.

N’oubliez pas non plus que vous devez prendre ces remèdes naturels avec prudence, surtout si vous suivez un traitement médical ou si vous souffrez d’une maladie. Consultez votre professionnel de la santé pour déterminer s’ils peuvent provoquer ou non des effets secondaires chez vous.

Cela pourrait vous intéresser ...
Que faire en cas de saignement de nez ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Que faire en cas de saignement de nez ?

Si vous souffrez d'un saignement de nez, vous devez avant tout maintenir une posture droite et ne pas vous boucher le nez.



  • Carretero, M., & Ortega, T. (2018). Eucalipto en afecciones respiratorias. Dialnet plus, 42, 131-135. https://botplusweb.portalfarma.com/documentos/2018/5/8/122555.pdf
  • Funes, J. A. R. (2009). Remedios naturales para enfermedades de nariz y garganta. Revista Vinculando.
  • Hemilä H. Vitamin C and Infections. Nutrients. 2017;9(4):339. Published 2017 Mar 29. doi:10.3390/nu9040339
  • Jonathan A. Bernstein, Benjamin P. Davis, Jillian K. Picard, Jennifer P. Cooper, Shu Zheng, Linda S. Levin. A randomized, double-blind, parallel trial comparing capsaicin nasal spray with placebo in subjects with a significant component of nonallergic rhinitis. Annals of Allergy, Asthma & Immunology, 2011; 107 (2): 171 DOI: 10.1016/j.anai.2011.05.016
  • Mahboubi M. Natural therapeutic approach of Nigella sativa (Black seed) fixed oil in management of Sinusitis. Integr Med Res. 2018;7(1):27–32. doi:10.1016/j.imr.2018.01.005
  • Mirabeau TY, Samson ES. Effect of Allium cepa and Allium sativum on some immunological cells in rats. Afr J Tradit Complement Altern Med. 2012;9(3):374–379. Published 2012 Apr 2.
  • Miguel MG, Antunes MD, Faleiro ML. Honey as a Complementary Medicine. Integr Med Insights. 2017;12:1178633717702869. Published 2017 Apr 24. doi:10.1177/1178633717702869
  • Pellecuer, J. (1992). Árboles y medicamentos. Natura Medicatrix: Revista médica para el estudio y difusión de las medicinas alternativas, (30), 20-22.Disponible en este enlace