Comment l’intelligence émotionnelle nous aide dans le sport

3 juin 2019
L'intelligence émotionnelle nous apprend à apprécier le sport pour la simple pratique, sans chercher à surpasser les autres, seulement pour être nous-mêmes et de meilleures personnes.

Le succès et le dépassement dans le sport ne dépendent pas seulement des conditions physiques. En effet, avoir un corps bien exercé et en pleine forme ne garantit pas d’atteindre certains objectifs à tous les coups. Certains facteurs mentaux et émotionnels peuvent influer sur le résultat dans une compétition. Découvrez dans cet article comment l’intelligence émotionnelle nous aide dans le sport !

L’intelligence émotionnelle est, sans aucun doute, une capacité qui nous aidera à dépasser nos seuils les plus insoupçonnés. Un apport supplémentaire d’énergie émotionnelle à un moment critique peut déterminer la fin d’un match, d’une course, etc. L’influence de l’esprit sur la résistance physique est plus que prouvée. Apprenez donc à améliorer votre mental.

Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle ?

En 1995, le psychologue américain Daniel Goleman a publié un livre intitulé L’intelligence émotionnelle. L’intelligence émotionnelle est définie pour la première fois comme la capacité de ressentir, de comprendre, de contrôler et de modifier ses propres sentiments et ceux des autres.

Si nous appliquons cette qualité de l’être humain sur le terrain du sport, nous pouvons maximiser nos performances. En comprenant notre humeur et leur influence sur les résultats, nous aurons une vision plus large du sport.

Découvrez cet article : Quelques conseils pour un meilleur rendement à la salle de sport

Intelligence émotionnelle dans le sport

1. Apprendre à contrôler la frustration

Le sport est une activité de laquelle nous pouvons tirer de grandes leçons pour d’autres aspects de la vie. En ce sens, la gestion de la frustration est une caractéristique que nous devons développer et contrôler.

Le découragement après une défaite, une blessure, un objectif que l’on arrive pas à atteindre… Toute frustration sportive sera une expérience enrichissante.

Nous devons affronter et comprendre l’échec sportif comme un défi. Ne soyez pas abattu ou déçu. La force mentale et la capacité à exceller sont la clé du succès dans ce combat.

Les sentiments de colère, de violence, de vengeance ou de ressentiment ne constituent pas des valeurs sportives ou saines dans notre vie. Essayez donc de ne pas nourrir des sentiments négatifs et exprimez vos émotions avec sportivité.

intelligence émotionnelle et motivation

2. Renforcer la motivation

Sur le chemin du progrès personnel ou collectif, la motivation est nécessaire. Avoir un but aide à rester attentif, à se battre pour atteindre un objectif. Les émotions positives dans l’effort pour réaliser un objectif nous invitent à gagner, à nous améliorer en tant que personnes.

Dans le sport, il est conseillé de noter et de conserver un petit fichier de nos progrès. De cette façon, nous pouvons établir des comparaisons.

Avoir une image schématique de nos forces et de nos faiblesses nous place dans la réalité et nous permet d’avoir conscience de la situation. L’athlète doit connaître ses atouts et toujours avoir une attitude positive. De cette manière, il augmente son seuil de résistance à la douleur et il est capable de résister à la fatigue physique et mentale.

3. Maintenir la persévérance

L’intelligence émotionnelle dans le sport est également nécessaire au moment d’être constant. La persévérance nous donne un caractère de ténacité pour toute activité de notre vie. Nous devons développer la patience, car les réalisations sont généralement progressives. Tout se réalise à condition d’avoir un objectif ferme et d’être persévérant.

Nous ne devons pas couler. Bien que le vent souffle fort et que les circonstances soient défavorables, nous devons nous battre au-delà de la limite de nos forces. Grâce au sport, on peut acquérir différentes valeurs telles que l’esprit de sacrifice. Il existe très peu de sensations aussi agréables que celle d’atteindre un objectif difficile.

intelligence émotionnelle et exercices

4. Savoir perdre

Un autre grand défi consiste à accepter la défaite. Comprenez que le but du sport n’est pas de gagner, mais de pratiquer le sport lui-même. Ce n’est pas l’arrivée qui compte, mais le chemin. Savoir perdre, après tant d’efforts, nous rend également plus tolérants, plus humbles. Avec une dose de défaite, l’égo et la confiance en soi retombent à des niveaux décents.

Le monde du sport est rempli de gens qui ne rentreront jamais dans l’histoire. Ils n’obtiendront jamais de médailles, mais ils seront tout de même heureux d’avoir essayé. En fait, il est possible que l’amélioration personnelle soit la meilleure des récompenses. L’intelligence émotionnelle dans le sport est donc une force motrice pour surmonter les échecs et nous aider à nous relever.

Lisez également : 5 conseils pour commencer à pratiquer le yoga

5. Ne pas oublier l’empathie et l’esprit sportif

L’empathie fait de nous des gens meilleurs. C’est une valeur humaine qui nous invite à nous mettre dans la peau de l’autre et à mieux comprendre sa situation. De cette manière, nous apprenons à contrôler ce type d’émotions positives et nous valorisons davantage le travail d’équipe dans un sport.

Grâce à notre intelligence émotionnelle et à notre esprit sportif, nous comprenons les humeurs des autres athlètes. Certains athlètes sont devenus plus célèbres davantage du fait de leur façon d’être de bon équipiers que de celui de leurs résultats.

Les valeurs humaines sont les plus importantes. Pour cette raison, vous devez développer une intelligence émotionnelle dans le sport et dans la vie.