Comment traiter le zona naturellement

9 octobre 2014
Vous pouvez appliquer des compresses froides pour soulager les démangeaisons. Il est également recommandé de prendre le soleil quelques minutes par jour pour accélérer le processus de guérison.

Le zona est une dermatose virale, due au virus de l’herpes zoster, le même virus que la varicelle. Les virus reste endormi dans le corps et se réveille pour des raisons diverses. Sachez-en un peu plus sur cette maladie et comment traiter le zona naturellement dans cet article.

Informations sur le zona

Le zona est douloureux, il est rempli de liquide et apparaît comme des plaques avec des ampoules, en particulier sur le ventre et le dos. Il provient du même virus que celui de la varicelle, qui dort dans l’organisme tout au long de la vie.

Le zona survient lorsque le virus se réactive. Généralement parce que le système immunitaire est affaibli par certaines maladies, comme le cancer, le sida, la transplantation d’organes ou le manque de vitamines et le stress, des nerfs tendus ou une anxiété excessive.

Cette réaction ne concerne que ceux qui ont eu la varicelle, une maladie très fréquente chez les enfants. Il commence par une sensation de picotement sur le torse, puis va évoluer en éruptions cutanées et en cloques avec du liquide à l’intérieur.

Cela peut durer d’une à quatre semaines. Par la suite, une croûte va et vient, mais les marques restent toujours. Une caractéristique du zona est le fait qu’il ne se manifeste que sur un seul côté du corps, généralement dans la poitrine, mais il y a aussi des cas sur les cuisses ou sur le visage.

Lorsque les ampoules  sèchent, une vive douleur très dérangeante peut parfois apparaître.

Découvrez aussi : 9 remèdes pour soigner les ampoules

Remèdes naturels pour traiter le zona

  • Appliquer un pansement humide sur les éruptions cutanées. Trempez une serviette dans de l’eau froide, la tordre et laisser quelques minutes jusqu’à ce qu’à ce qu’elle soit à température ambiante.
  • Placer une poignée de farine d’avoine ou de fécule de maïs dans l’eau de la baignoire. Rester immergé pendant environ 20 minutes. Répéter tous les jours avant de se coucher pour soulager les démangeaisons.
  • Appliquer de l’eau oxygénée non diluée sur chacune des ampoules avec une bout de coton ou au compte-goutte si elles sont infectées.
  • Étaler du miel pur sur les éruptions ou bien du jus de poireau frais plusieurs fois par jour. Cela permettra de soulager les démangeaisons.
Comment traiter le zona naturellement avec du miel

  • Faire bouillir 50 grammes de verveine dans un verre d’eau pendant cinq minutes. Étaler sur un chiffon et placer sur la peau sur la zone touchée. Répétez l’opération puis séchez.
  • Versez deux cuillères à soupe de plantain par tasse d’eau bouillante. Couvrir et laisser refroidir. Mettre un coton sec et utiliser comme une compresse sur la zone touchée.
  • Mélangez une demi-carotte hachée et cuite à l’eau pour obtenir une pâte ou une purée. Appliquer comme un cataplasme sur les zones touchées par le zona.
  • Boire plusieurs tasses de thé avec du baume de citron tous les jours pour profiter de ses propriétés anti-virales. Cela prévient la propagation du virus à d’autres parties du corps. Conserver les sachets de thé dans le réfrigérateur et appliquer sur les ampoules.
Comment traiter le zona naturellement avec de l'aloe vera

Remèdes avec des plantes médicinales

  • Faire bouillir pendant cinq minutes une poignée de bardane laissée dans un litre d’eau. Retirer du feu, laisser refroidir et tremper un chiffon de coton. Appliquer  sur la zone touchée. Puis laisser agir pendant une demi-heure.
  • Faire bouillir une poignée de pissenlit dans un litre d’eau pendant quinze minutes. Boire trois tasses par jour.
  • Faire bouillir deux poignées de feuilles d’oseille par litre d’eau pendant dix minutes. Retirer du feu, laisser refroidir et tremper un chiffon dans cette infusion. Placez-le sur les ampoules.
  • Verser quelques gouttes d’huile d’arbre à thé sur un bout de coton puis passer doucement sur la zone touchée par le zona.
  • Faites une crème avec des graines de piment de Cayenne et du gel d’aloe vera  ou bien des crèmes qui contiennent cet ingrédient).
  • Une autre plante médicinale fortement recommandée pour traiter le zona est la « griffe du chat ». Mais elle doit être évitée par les femmes enceintes. C’est un puissant anti-viral et anti-inflammatoire. Faire une infusion et répétez les étapes indiquées pour la mélisse.

La mélisse est une très bonne plante, puissante et efficace pour traiter le zona naturellement. Elle est apaisante, analgésique et a des effets antispasmodiques.

  • Faire un thé avec une bonne quantité de cette herbe et laisser refroidir. Appliquer sur la zone avec un coton-tige ou un chiffon, au moins quatre fois par jour. Si vous buvez du thé, vous pouvez combattre les malaises associés, comme la fièvre ou la douleur généralisée.

Lisez aussi : L’eczéma : causes, symptômes, diagnostic et traitement

Recommandations pour prévenir ou traiter le zona

  • Consommez des aliments riches en vitamines B et C. Car ils sont un très bon stimulant du système immunitaire et des nerfs.
  • Évitez n’importe quel tissu ou matériel chaud près des ampoules, comme la laine. Car cela augmente la douleur et l’inconfort. Ayez des vêtements amples, en coton, les textiles synthétiques  peuvent causer plus de démangeaisons et de douleur.
  • Ne pas éclater les cloques, vous pouvez laisser des marques sur la peau et faire rejaillir de la douleur ou de l’inconfort.
  • Évitez les gens qui ont des problèmes immunitaires, comme les jeunes enfants, les greffés, les personnes vivant avec le VIH ou le cancer, etc. Vous pouvez les infecter.
  • Détendez-vous et laissez aller le stress ou l’anxiété, en utilisant des techniques qui sont les plus utiles pour vous, du yoga à la méditation, ou l’auto-hypnose.
  • Évitez les changements brusques de température ou les courants d’air, parce que ça envoie des  signaux pour activer les nerfs et la douleur.
  • Exposez-vous à des endroits où vous pourrez profiter de la lumière du soleil quelques minutes afin d’accélérer le processus de guérison, et sécher la zone.