Les meilleurs fruits contre le foie gras

27 août 2020
Certains fruits, en raison de leurs propriétés, pourraient aider à améliorer le foie gras, car ils pourraient contribuer à réduire l'inflammation et à diminuer la présence de graisses.

Le foie est l’organe interne du corps le plus grand. Il aide à digérer les aliments, à stocker l’énergie et à éliminer les toxines. L’une des maladies les plus courantes dont cet organe peut souffrir est le foie gras.

Cette maladie du foie peut être de deux types :

  • Foie gras simple : présence de graisse dans le foie, mais peu ou pas d’inflammation ou de dommages aux cellules du foie
  • Stéatose hépatique non alcoolique : en plus de la graisse, il y a une inflammation et des dommages aux cellules du foie

Le premier type, le foie gras simple, est le plus courant et, avec un régime alimentaire approprié, peut être amélioré en limitant le sel et le sucre et en mangeant beaucoup de fruits et de légumes. Faire de l’exercice fréquemment vous aidera à perdre du poids et à réduire la graisse dans votre foie.

 

Des fruits pour le foie gras

Selon les données de National Institutes of Diabetes and Digestive and Kidney Diseases, des changements dans les habitudes alimentaires aideraient à soulager les symptômes du foie gras.

Parmi les principales recommandations figure la limitation de l’apport en graisses, car elles fournissent de nombreuses calories et contribueraient à la prise de poids, l’un des marqueurs de risque du foie gras. Il est recommandé de remplacer les graisses trans et saturées par des graisses mono et polyinsaturées.

D’autre part, la même institution souligne que l’idéal serait de consommer davantage d’aliments à faible indice glycémique, tels que les légumes, les fruits et les céréales complètes. Voici une liste de fruits qui pourraient vous aider à améliorer votre condition.

Nous avons sélectionné ces fruits pour leurs propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, car un article publié dans l’International Journal of Environmental Research and Public Health a indiqué que ces deux avantages contribueraient à diminuer les risques de maladies cardiovasculaires, de stéatose hépatique, voire de cancer.

Nous vous recommandons de lire également : Comment préparer une infusion de boldo pour protéger son foie

1. Le tamarin

Le tamarin est riche en fibres et il est recommandé de l’inclure dans les régimes amincissants. Les fibres se mélangent aux sucs gastriques, ce qui fait gonfler et diminuer le désir de continuer à manger.

D’autre part, une étude datant de 2014 a conclu qu’il s’agit d’un fruit aux propriétés antioxydantes. Ceci est important car les cellules peuvent être endommages lorsque les nutriments ne sont pas correctement décomposés, ce qui contribue à l’accumulation de graisse dans le foie. Les antioxydants peuvent aider à protéger les cellules contre de tels dommages.

La médecine naturelle conseille généralement de le consommer sous forme d’infusion, pour laquelle il faut 30 g de feuilles séchées par litre d’eau. Buvez jusqu’à 3 tasses par jour.

2. Le citron

Un jus de poire et de coing pour lutter contre le foie gras.

Le citron est riche en vitamine C et en acide citrique, et possède également des propriétés antioxydantes. En réalité, des recherches menées sur des souris ont indiqué que sa consommation pouvait aider à protéger le foie contre les lésions induites par l’alcool.

D’autre part, on pense qu’il faciliterait la digestion car ses acides aideraient à la décomposition des aliments dans l’estomac.

3. La poire

La poire est un fruit riche en eau. Elle a également une teneur élevée en lévulose ou fructose, un sucre présent dans certains fruits et légumes. Elle contient des fibres à la fois insolubles et solubles, ce qui favoriserait la régularité de la fonction intestinale et permettrait ainsi de lutter contre la constipation.

Plusieurs études animales ont suggéré que la poire pourrait réguler le métabolisme de l’alcool, protéger contre les ulcères et abaisser les lipides plasmatiques, en raison de ses effets antioxydants et anti-inflammatoires.

En guise de curiosité, nous vous dirons qu’en consommant deux poires par jour, vous couvrez 20 % de l’apport quotidien recommandé en vitamine C, environ 10 % de celui de l’acide folique et une bonne dose de vitamine du complexe B (B1, B2 et dans une moindre mesure B3 et B6) et de vitamine E.

4. Jus de melon et graines de papaye

La combinaison de jus de melon et de graines de papaye aurait des effets bénéfiques qui permettraient l’absorption intestinale des graisses et des vitamines, ainsi que l’élimination des substances toxiques et de l’excès de cholestérol. Nous n’avons trouvé aucune donnée scientifique à ce sujet.

Préparez le jus avec deux tranches de melon, deux graines de papaye et un verre d’eau. Placez tous les ingrédients dans le mixeur et broyez jusqu’à obtenir la texture appropriée.

5. Les fraises contre le foie gras

On peut lutter contre le foie gras en mangeant des fraises.

Les fraises, en plus d’être un fruit délicieux, sont riches en fibres, en vitamine C et en substances antioxydantes qui protègent notre corps car elles aident à renforcer le système immunitaire.

Leurs acides organiques ont une action antiseptique et anti-inflammatoire. Pour cette raison, il pourrait être intéressant d’inclure des fraises dans l’alimentation pour améliorer l’état du foie gras. Ce fruit est également très riche en eau, il nous aiderait donc à éviter la redoutable rétention d’eau.

Cet article peut vous intéresser : 4 smoothies pour contrôler le cholestérol

Il est conseillé de consommer environ sept ou huit fraises par jour en saison. Vous pouvez le faire sous forme de jus délicieux ou même en faisant une infusion de fraises.

Comme vous pouvez le voir, certains fruits pourraient vous aider à améliorer les symptômes du foie gras. Si vous souffrez de cette maladie, consultez votre médecin pour établir un régime alimentaire sur mesure.