Les produits alimentaires light font-ils grossir ?

5 juin 2020
Les produits alimentaires light sont des produits populaires auprès des personnes voulant perdre du poids. Néanmoins, consommer ces produits est-il vraiment une bonne idée ? Nous vous disons ici tout ce qu'il faut savoir sur ces produits.

Les produits alimentaires light attirent l’attention des personnes qui luttent contre l’excès de poids. Mais ces produits sont-ils vraiment une bonne option ?

L’excès de poids est l’une des préoccupations en matière de santé les plus importantes en ce siècle. Souffrir d’obésité est un facteur de risque pour une bonne santé, car l’excès de poids favorise le développement de certaines maladies et détermine le pronostic. Il est donc nécessaire de soigner son alimentation et, si cela s’avère nécessaire, de procéder de manière graduelle à des changements alimentaires.

Ces préoccupations autour du poids ont incité l’industrie alimentaire à proposer des produits alimentaires light. Ces produits alimentaires ont une densité calorique inférieure à celle de leurs homologues non light. Néanmoins, ils ne sont pas forcément meilleurs, c’est même souvent le contraire. Pour quelle raison ? Découvrez ici tous les secrets cachés derrière cette gamme de produits alimentaires.

Les produits alimentaires light contiennent moins de calories

Les produits light apportent moins de calories que leur équivalent non light. La différence se doit à l’élimination des graisses. Néanmoins, la quantité de sucres simples ne change généralement pas, elle est souvent même supérieure. Or, on connaît les dangers de la consommation régulière de glucides simples, dangers dont parle cet article publié dans la revue Frontiers in Bioscience

Par ailleurs, éliminer les graisses des aliments, à moins qu’ils ne s’agissent de graisses trans, n’est généralement pas une bonne idée. Les vitamines liposolubles comme les vitamines du groupe D se dissolvent dans les graisses. Éliminer ces graisses revient donc à réduire l’apport de certains micronutriments dans l’organisme.

Prenons encore l’exemple de la vitamine D… La quantité de cette vitamine est, d’un point de vue endémique, déficitaire : les réserves de ce micronutriment sont limitées. Une carence en vitamine D favorise le risque de développer une maladie cardiovasculaire ou inflammatoire, comme l’explique cet article publié dans la revue Annual Review of Medicine. Un apport réduit peut donc causer un problème de santé à moyen ou long terme.

Une femme qui choisit des produits alimentaires light

Cet article peut également vous intéresser : Remplacez simplement ces 8 aliments et vous enlèverez 500 calories à votre consommation quotidienne

Les produits alimentaires light peuvent inciter à une consommation excessive

Les produits alimentaires light ont une densité calorique inférieure à celle de leurs homologues non light, mais précisément parce que nous savons cela, nous avons tendance à consommer une plus grande quantité du produit. Par conséquent, nous finissons par consommer plus d’énergie que lorsque nous consommons la variante non light. 

À cela s’ajoute le fait qu’une plus grande quantité de produit light revient à consommer plus de sucre et même même d’additifs. Ces produits alimentaires peuvent donc nuire à notre santé à moyen ou long terme.

Comment perdre correctement du poids ?

Plutôt que d’acheter les aliments les moins caloriques du commerce, il est préférable de baser son alimentation sur des produits frais. Réduire sa consommation d’aliments transformés revient à réduire sa consommation de calories, de sucres et d’additifs. Et réduire sa consommation de calories, de sucres et d’additifs aide à prévenir des maladies complexes telles que le diabète, l’obésité et d’autres troubles métaboliques liés à l’alimentation.

Par ailleurs, il est également préférable d’opter pour des méthodes de cuisson peu agressives et avec peu d’huile. Vous limiterez ainsi la production de substances toxiques et nocives pour l’organisme telles que l’acrylamide.

Enfin, il est important de consommer des bonnes sources de graisses telles que les poissons bleus, les fruits secs ou encore les huiles végétales. Il est à noter que limiter la consommation de graisses animales (même si cela fait encore débat au niveau scientifique) et de graisses trans peut contribuer à améliorer la santé.

Cet article peut également vous intéresser : 5 meilleures méthodes de cuisson pour manger plus sainement

Une femme en train de manger des produits alimentaires light

En somme… Il faut rester sur ses gardes vis-à-vis des produits alimentaires light 

Les produits alimentaires light sont moins caloriques, mais cela ne veut pas dire qu’ils sont meilleurs pour la santé. Il est donc essentiel de lire les étiquettes de ces produits. La raison est la suivante : la réduction des calories est due à l’élimination des graisses qui est compensée par l’ajout de sucres simples afin que le goût reste agréable.

À cet effet néfaste s’ajoute le fait que nous avons tendance à consommer une plus grande quantité de ce type de produits en raison de leur apport calorique moins important, ce qui aggrave progressivement la qualité de notre alimentation.

Un mode de vie sain implique une alimentation variée et équilibrée et la pratique régulière d’une activité physique. Adopter une bonne alimentation signifie consommer essentiellement des produits frais et éviter les aliments transformés.

Enfin, gardez à l’esprit que les graisses sont aussi des nutriments importants, notamment les graisses monoinsaturées et polyinsaturées.

 

  • Freeman CR., Zehra A., Ramirez V., Wiers CE., Volkow ND., et al., Impact of sugar on the body, brain and behavior. Front Biosci (Landmark Ed), 2018. 23: 2255-2266.
  • Wang TJ., Vitamin D and cardiovascular disease. Annu Rev Med, 2016. 67: 261-72.
  • Luick, B. (2020). Advances in Food and Nutrition Research. Journal of Nutrition Education and Behavior52(3), 336. https://doi.org/10.1016/j.jneb.2019.06.010