Loading...
 

Que peut-on faire pour soulager les ballonnements ?

Le meilleur moyen de prévenir les ballonnements est d'avoir une alimentation adéquate. Cela signifie qu'il faut éviter les aliments qui provoquent des allergies et des flatulences. Face à ces problèmes, il est toujours conseillé de consulter un médecin pour écarter des problèmes plus sévères.

Dernière mise à jour : 08 octobre, 2021

Les douleurs de ballonnements peuvent être extrêmement inconfortables dans certains cas, au point de devenir parfois invalidantes. Par ailleurs, il n’est pas rare que les médecins les confondent avec une appendicite, des calculs biliaires ou parfois un problème cardiaque.

L’apparition de gaz est normal durant le processus digestif. On estime qu’une personne expulse, en moyenne, entre 13 et 21 gaz par jour, à travers des éructations ou des flatulences. Les douleurs de ballonnements surviennent lorsque les gaz sont bloqués.

De manière générale, ces douleurs ne sont pas graves et peuvent se résoudre par de petits changements alimentaires. Toutefois, dans certains cas, il s’agit également d’un symptôme d’un trouble plus sévère.

Tout ce que vous devez savoir sur les gaz

Les gaz se forment dans le gros intestin ou le colon, par l’action des bactéries. Ces dernières fermentent les glucides qui ne sont pas digérés dans l’intestin grêle. Ces glucides comprennent certains amidons, sucres et fibres.

Par ailleurs, les gaz se forment pour diverses causes. Ce sont les suivantes :

  • Avaler de l’air. Sans s’en rendre compte, nous avalons de l’air en mangeant ou en buvant. Cet air reste généralement dans l’estomac et est ensuite libéré par les éructations.
  • Aliments riches en fibres. Ces derniers augmentent la production de gaz. Parmi eux, nous trouvons les haricots, les poix, les légumes, fruits et céréales complètes.
  • Boissons gazeuses. Les boissons gazeuses ou la bière augmentent la production de gaz.
  • Compléments et substituts de sucreLes suppléments en fibre ainsi que les édulcorants artificiels augmentent également la production de gaz.
  • Mauvaises habitudes. Manger trop rapidement, mâcher des chewing-gums ou boire à la paille, entre autres, sont des habitudes qui conduisent à avaler plus d’air et qui entraînent des ballonnements.
  • Troubles médicaux. Les maladies intestinales chroniques, les intolérances alimentaires ainsi que la croissance excessive de bactéries dans l’intestin grêle sont aussi des causes d’une augmentation de la production de gaz.
  • Usage de médicaments. Certains médicaments altèrent la flore intestinale et augmentent les gaz.

Les ballonnements

Les ballonnements surviennent lorsque les gaz sont bloqués ou ne parviennent pas à se déplacer librement à travers le système digestif. Ces douleurs sont aiguës et s’accompagnent souvent de crampes dans la région abdominale, d’une sensation d’oppression, de borborygmes et d’une inflammation du ventre.

L’émission de nombreux gaz est rarement le signal d’un problème médical. En revanche, la rétention peut être un symptôme de difficultés digestives. Lorsque les douleurs de ballonnements sont très intenses ou apparaissent souvent, il est nécessaire de consulter un médecin.

Il est également nécessaire de consulter un spécialiste quand la douleur s’accompagne des symptômes suivants :

  • Changements dans la fréquence des selles.
  • Changement de la consistance des selles
  • Sang dans les selles
  • Diarrhée ou constipation
  • Perte de poids
  • Nausées ou vomissements récurrents

Que faire pour éliminer les gênes?

La mesure la plus conseillée pour mettre fin aux ballonnements est d’effectuer des changements dans l’alimentation et d’éviter les problèmes qui les favorisent. Il est donc judicieux de réduire ou d’éliminer les aliments riches en fibres, les produits laitiers, les substituts de sucre, les boissons gazeuses, les aliments frits et gras ainsi que les compléments de fibres.

En général, les changements alimentaires sont suffisants pour résoudre le problème. Il est fortement recommandé de tenir un journal pendant au moins un mois. Il faut y consigner les aliments consommés ainsi que la réaction digestive qu’ils provoquent. De cette façon, il est plus facile d’identifier les responsables des douleurs.

De même, il convient de consulter un médecin. Ce dernier déterminera la présence ou non d’une autre pathologie à l’origine du trouble. Il est également important d’être attentif aux intolérances alimentaires.

D’autres conseils utiles en cas de ballonnements

Pour résoudre ce trouble, il est essentiel d’adopter des habitudes saines, telles que :

  • Manger de plus petites portions de nourriture et mâcher lentement
  • Eviter les produits à mâcher tels que les chewing-gums
  • Faire régulièrement de l’exercice
  • Cesser de fumer
  • Ne pas retenir volontairement les gaz ou le besoin d’aller à selles
  • Ne pas boire avec une paille
  • Boire régulièrement de l’eau naturelle
  • Boire du thé, en particulier l’infusion d’anis, de camomille, de menthe ou de gingembre
  • Consommer des probiotiques

Enfin, en cas de ballonnements dûs aux gaz, il est conseillé de placer un linge chaud sur le ventre. La chaleur aide à détendre les muscles de l’intestin et facilite la circulation et l’expulsion des gaz. Elle aide également à réduire la sensation de douleur.

Cela pourrait vous intéresser ...
Lisez-le dans Améliore ta Santé
10 aliments sains pour réguler la digestion

Il est important d'adopter les bons gestes lorsque l'on mange. Découvrez ici quels aliments permettent de réguler la digestion.



  • Rosas, M. R. (2006). Alergia e intolerancia alimentaria. Ámbito farmacéutico, 25(7).
  • Hernández-Hernández, B., Figueroa-Gallaga, L., Sánchez-Castrillo, C., & Belmonte-Montes, C. (2007). Utilidad de la presencia de ruidos intestinales, flatos y evacuación en la predicción de la tolerancia a la vía oral en pacientes sometidos a cirugía abdominal mayor. Revista de Gastroenterología de México, 72(3), 207-213.
  • Cortés, C. (2002). Gases del abdomen su utilidad diagnóstica: gases endoluminales (segunda parte). Revista chilena de radiología, 8(3), 107-118.