Qu'est-ce qu'une échographie testiculaire et quand est-elle nécessaire ?

Une échographie testiculaire est simple et indolore, elle n'a donc pas de complications. Apprenez tout sur cette méthode disponible dans presque toutes les cliniques.
Qu'est-ce qu'une échographie testiculaire et quand est-elle nécessaire ?

Dernière mise à jour : 10 septembre, 2021

L’échographie testiculaire est un test médical utilisé pour obtenir des images des testicules et des tissus environnants chez les hommes. On l’appelle aussi échographie car elle utilise des ondes sonores à haute fréquence.

C’est une méthode d’étude d’imagerie sûre, simple, indolore, non invasive qui ne nécessite pas de préparation préalable. Elle ne présente pas non plus de complications ou de risques. Ici, nous vous disons quand cela est nécessaire.

Anatomie de la zone

Les testicules font partie du système reproducteur masculin. Leur fonction est de produire du sperme et de la testostérone, qui est l’hormone sexuelle masculine.

Il y a deux testicules et elles sont situées dans le scrotum, un sac de tissu qui se trouve sous le pénis. Habituellement, la gauche est plus basse que la droite. Leur taille varie entre 4 et 5 centimètres de long et 2 à 3 centimètres de large. Le volume normal est de 30 millilitres.

Dans la zone postérieure des testicules se trouve un tube appelé épididyme, qui est responsable du stockage et du transport des spermatozoïdes. À leur tour, les testicules sont reliés au reste du corps par le cordon spermatique, qui contient une artère, une veine et le canal déférent, à travers lequel le sperme circule des testicules à l’urètre.

Bases de l’échographie

L’échographie est une méthode d’étude qui utilise des ondes sonores à haute fréquence pour produire des images d’organes. L’échographe se compose de 3 parties : le transducteur, l’unité de traitement et l’écran. Le transducteur est un appareil portable capable d’envoyer des ondes sonores à haute fréquence inaudibles dans le corps.

Les transducteurs émettent les ondes sonores et captent la réflexion ou le rebond produit par les tissus. Cela permet à l’unité de traitement de produire une image en niveaux de gris sur l’écran.

Selon les caractéristiques des ondes, l’image sera plus ou moins lumineuse, ce qui sera interprété par le radiologue ou l’échographiste. De plus, il est possible de fournir des images fixes ou animées en temps réel.

Ultrasons ultrasons.
L’échographie utilise des ultrasons pour générer des images. Actuellement, il existe des options de couleur.

Quand l’échographie testiculaire est-elle recommandée

Un médecin peut recommander une échographie testiculaire pour différentes raisons. Parmi eux, les plus importantes sont les suivantes :

  • Vérifier si une masse dans le scrotum ou les testicules est solide (tumeur) ou remplie de liquide (kyste).
  • Vérifier l’effet d’un traumatisme direct sur le scrotum ou le testicule.
  • Identifier les causes de la douleur ou du gonflement des testicules.
  • Rechercher les causes de l’infertilité.
  • Localiser un testicule qui n’est pas descendu.
  • Évaluer la circulation sanguine testiculaire.

Procédure d’échographie testiculaire

L’échographie testiculaire ne nécessite aucune préparation préalable. Il n’y a pas d’aliments spécifiques interdits ou de consommation de liquides pour avoir la vessie pleine. La suspension de tout médicament n’est pas non plus nécessaire.

Pendant la procédure

La procédure sera effectuée par un échographiste ou un radiologue. Elle se fera dans votre cabinet ou dans le service de radiologie.

Il faut 20 à 30 minutes pour la réaliser. Le patient sera dans une chambre noire pour une meilleure visualisation des images. Il vous sera demandé de retirer tout vêtement de la taille vers le bas.

Vous devez être allongé sur le dos, les jambes écartées. Dans le cas d’une échographie testiculaire, le scrotum doit être légèrement surélevé, de sorte qu’une serviette est parfois placée dans la zone inférieure. Par la suite, un gel à base d’eau chaude est appliqué qui permet au transducteur de glisser.

La glisse se fait avec des mouvements d’avant en arrière, en variant l’angle. Ce n’est pas douloureux, mais cela peut créer une sensation de pression. Dans certains cas, il y a une gêne à se trouver sur une zone sensible ou avec une anomalie.

Procédure de poste

Immédiatement, le patient peut reprendre ses activités habituelles. Il ne nécessite aucun temps de récupération.

Les résultats seront d’abord observés et analysés par l’échographiste ou le radiologue qui l’a réalisé. Ils seront ensuite envoyés au médecin traitant.

Résultats possibles de l’échographie testiculaire

Les anomalies trouvées peuvent varier. Il est possible de détecter une infection testiculaire, un kyste bénin, une torsion ou une tumeur testiculaire, une hydrocèle, une épididymite ou une spermatocèle.

Dans le cas de la présence d’une masse testiculaire, lorsqu’elle est à contenu liquide (kyste) elles sont généralement bénignes. Alors que dans le cas du contenu solide (tumeur), les processus malins doivent être exclus.

La torsion testiculaire se produit lorsque le cordon spermatique se tord et ne permet pas au sang de circuler vers les testicules, créant une condition médicale urgente qui peut entraîner la mort des tissus si elle n’est pas traitée à temps. Elle se manifeste généralement par des douleurs de forte intensité sans cause et sa résolution est chirurgicale.

L’épididymite ou l’inflammation de l’épididyme peut provoquer une masse testiculaire, une douleur et une inflammation. L’hydrocèle, quant à elle, est causée par l’accumulation de liquide dans le tissu qui tapisse le testicule. La spermatocèle génère généralement une masse testiculaire indolore, dont le contenu est du liquide séminal.

Les testicules non descendus se retrouvent chez les bébés après 6 mois. En général, ils ne manifestent pas d’autres symptômes que l’absence du testicule dans le sac scrotal.

La dilatation des veines testiculaires est appelée varicocèle. Elle peut se manifester par des douleurs testiculaires, une atrophie ou une stérilité.

Traumatisme testiculaire nécessitant une échographie.
Les traumatismes peuvent générer des hématomes ou des altérations de l’anatomie testiculaire qui sont étudiées par échographie.

Limites de l’échographie testiculaire

Cette échographie est utile pour trouver des anomalies, telles que des masses scrotales ou testiculaires. Mais elle ne permet pas toujours un diagnostic exact, puisqu’elle ne permet pas de savoir quel est le type de tissu d’une masse.

En revanche, les images du flux sanguin ne sont pas toujours fiables. Et en cas d’absence de testicules, ils peuvent ne pas être trouvés s’ils sont intra-abdominaux, car les anses intestinales distendues par les gaz bloquent la vue.

Dans tous les cas, l’échographie testiculaire est une méthode d’étude indolore, non invasive, facilement accessible et sans risque. Cela justifie son utilisation comme première ligne dans le diagnostic des anomalies des testicules et des tissus adjacents.

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi recevoir un coup de pied dans les testicules fait-il aussi mal ?
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Pourquoi recevoir un coup de pied dans les testicules fait-il aussi mal ?

Un coup de pied dans les testicules est l'une de ces expériences qu'aucun homme ne veut connaître. Pourquoi cela fait-il aussi mal ?



  • Rodríguez, R. Mayayo, T. Lennie, A. Sanz, E. Arias, F. García, R. Ecografía testicular. Arc. Esp. Urol., 59,4(441-454), 2006.
  • Tovar, M. Parlorio, E. Hernández, L. Carrillo, M. Solano, A. et al. La física en la ecografía.: Aplicaciones. Seram, 2018. Disponible en: https://piper.espacio-seram.com/index.php/seram/article/view/1578.