Traitement de la folliculite : 5 remèdes alternatifs

La folliculite ne doit pas être confondue avec l'acné ni les poils incarnés. Chacune de ces affections a sa particularité et nécessite un traitement et des soins spécifiques.
Traitement de la folliculite : 5 remèdes alternatifs

Dernière mise à jour : 02 mars, 2022

Vous avez une éruption cutanée et des démangeaisons constantes ? Il pourrait s’agir d’une folliculite. Ces symptômes doivent être traités rapidement pour éviter une infection ou des complications.

La peau est un organe qui recouvre tout notre corps, pourtant ses soins sont parfois négligés. Prêtez attention à tout signe ou symptôme indiquant une affection cutanée. Nous vous proposons ici quelques alternatives naturelles pour traiter la folliculite.

Qu’est-ce que la folliculite ?

La folliculite est une affection cutanée qui survient lorsque les follicules pileux sont enflammés. Ces follicules se trouvent dans tout le corps, de sorte que l’apparition de la maladie peut survenir dans n’importe quelle zone.

Comme l’explique une étude du Wellington Regional Medical Center Dermatology Program, la folliculite est causée par le frottement constant des vêtements avec certaines zones de la peau, l’épilation au rasoir ou encore par une infection par le staphylocoque. Elle se manifeste par une éruption cutanée, une inflammation, des démangeaisons et des douleurs dans la zone touchée.

Elle survient principalement sur les jambes, le cou, le visage (en particulier chez les hommes barbus), l’aine et les fesses. Bien qu’elle présente des similitudes avec l’acné et les poils incarnés, ce sont trois affections différentes.

Anatomie des poils.

Les différences entre la folliculite, l’acné et les poils incarnés

Dans la folliculite, les follicules pileux s’enflamment en raison d’un frottement excessif avec les vêtements, de l’épilation à la cire ou d’un contact avec certaines substances chimiques. Enflammés, les follicules pileux s’affaiblissent et font de la place à des bactéries et des champignons qui peuvent déclencher des infections.

L’acné est aussi une infection de la peau, mais les causes sont différentes. Il peut s’agir d’un excès de sébum qui obstrue les pores ou encore d’un problème hormonal.

Pour leur part, les poils incarnés sont très similaires à la folliculite. Cependant, la différence est que les causes à l’origine des poils incarnés sont l’épilation ou les cellules mortes qui obstruent le follicule. Lorsqu’un poil est épilé, il peut pousser anormalement et ne pas remonter à la surface, il pénètre donc de nouveau dans la peau par un autre follicule ou pore.

Toutes les informations contenues dans cet article ne remplacent pas une consultation médicale. Nous vous recommandons donc de consulter un médecin pour évaluer votre cas. Seul un diagnostic et un traitement appropriés de la maladie permettront de contrôler les symptômes et d’éviter l’apparition de taches ou de cicatrices.

Lisez aussi : 5 plantes qui vous aideront à combattre l’acné

Le traitement pharmacologique de la folliculite

Le traitement de cette maladie dépendra du type et de la gravité, en plus des préférences personnelles de chaque patient. L’une des premières options pour traiter la maladie est l’application de crèmes antibiotiques et cicatrisantes. L’utilisation d’antibiotiques oraux n’est réservée qu’aux cas les plus graves.

Dans le cas où l’agent étiologique est un champignon, les antibiotiques n’auront aucun effet. Dans ce cas, la recommandation sera d’appliquer des crèmes ou des shampooings avec des composants antifongiques.

Les mesures d’hygiène et de soins personnels sont aussi importantes que le traitement médicamenteux. Idéalement, lavez la zone touchée au moins 2 fois par jour avec un savon doux, utilisez des chiffons propres pour sécher la zone et appliquez une crème apaisante.

Des alternatives naturelles pour le traitement de la folliculite

Il existe plusieurs alternatives pour le traitement pharmacologique de la folliculite. La préparation et l’application de ces remèdes ne prendront que quelques minutes par jour et, en plus, ils sont très bon marché et faciles à faire.

1. Infusion d’échinacée

L’échinacée est une plante idéale pour le traitement de la folliculite, en raison de ses propriétés anti-inflammatoires, nettoyantes et désinfectantes, comme le confirme cette étude réalisée par l’Université de Téhéran (Iran). L’infusion pourrait vous aider à dégonfler le follicule et à combattre l’infection. Vous pouvez également appliquer une crème commerciale à base d’échinacée.

Ingrédients

  • 2 cuillères à café d’échinacée (10 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Élaboration

  • Faites chauffer l’eau et, lorsqu’elle bout, ajoutez les 2 cuillères à soupe d’échinacée.
  • Laissez infuser.
  • Imbibez une gaze de l’infusion et appliquez-la sous forme de compresse sur la zone touchée pendant 10 minutes.

2. Compresses d’eau chaude

Ingrédients

  • 2 tasses d’eau (500 ml)
  • 1 cuillère à café de sel (5 g)

Élaboration

  • Dans une casserole, faites chauffer l’eau, puis ajoutez la cuillère à café de sel. Assurez-vous que l’eau n’est pas trop chaude, afin de ne pas vous brûler.
  • Faites tremper une serviette ou un tissu en coton dans l’eau et appliquez-le sous forme de compresse sur la zone touchée pendant 15 minutes.
  • Vous pouvez appliquer ce traitement tous les jours, deux fois par jour. Les compresses aideront à extraire le pus des boutons et, grâce au sel, elles auront également un effet antibactérien.

3. Aloe vera

L’Aloe vera est un ingrédient merveilleux pour traiter la folliculite et d’autres affections cutanées, comme l’explique cette étude du SRM Dental College. De plus, elle vous aidera à combattre les infections, à réduire l’inflammation et à prévenir les cicatrices.

Ingrédients

  • 1 feuille d’Aloe vera

Élaboration

  • Épluchez la feuille d’Aloe vera et lavez bien le gel de manière éliminer la substance jaunâtre que la plante sécrète.
  • Appliquez le gel directement sur la zone touchée et laissez-le agir pendant 30 minutes.
  • Rincez la peau abondamment à l’eau.

4. Curcuma

Le curcuma est une plante qui possède de multiples propriétés bénéfiques pour le corps. Une étude publiée dans la revue Phytotherapy Research a montré qu’il possède des propriétés anti-inflammatoires, antimicrobiennes et antioxydantes.

De plus, son application topique ou son ingestion apportent des bienfaits pour la santé de la peau. Cette étude menée par l’Université de Malaisie met l’accent sur ses capacités antifongiques.

Ingrédient

  • 1 cuillère à soupe de lait (15 ml)
  • 2 cuillères à soupe de poudre de curcuma (30 g)

Élaboration

  • Mélangez le curcuma avec le lait jusqu’à obtenir un masque homogène.
  • Appliquez-le sur la zone touchée et laissez agir pendant 30 minutes.
  • Rincez abondamment à l’eau.
Du curcuma.

5. Eau de flocons d’avoine

Cette recherche menée par le Norwich Research Park montre que l’avoine possède des propriétés antifongiques très intéressantes.

Ingrédients

  • 2 verres d’eau (500 ml)
  • 3 cuillères à soupe de flocons d’avoine (45 g)

Élaboration

  • Mélangez les 3 cuillères à soupe d’avoine avec un peu d’eau (assez pour couvrir l’avoine, réservez le reste pour une utilisation ultérieure).
  • Une fois les flocons d’avoine écrasés, ajoutez-les dans une casserole avec le reste de l’eau.
  • Portez à ébullition et laissez bouillir pendant 5 minutes.
  • Ce mélange peut être appliqué avec une compresse de gaze sur la zone touchée.
  • Vous pouvez également avoir recours à des crèmes et des savons à base d’avoine.

Ces remèdes natures pour traiter la folliculite sont très simples. Si vous souffrez de cette affection cutanée, n’hésitez pas à agir rapidement. Toutefois, nous vous recommandons d’aller chez un dermatologue pour vérifier l’état de l’infection et des lésions.

This might interest you...
10 soins qui peuvent régénérer le collagène de la peau
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
10 soins qui peuvent régénérer le collagène de la peau

Il existe de nombreux traitements pour régénérer le collagène dans la peau, mais ceux-ci doivent compléter un mode de vie sain.



  • Anti-inflammatory activity of colloidal oat (Avena sativa). (2014).
    jaad.org/article/S0190-9622(14)00254-0/abstract
  • Pazyar N, et al. (2012). Oatmeal in dermatology: A brief review [Abstract].
    ijdvl.com/article.asp?issn=0378-6323;year=2012;volume=78;issue=2;spage=142;epage=145;aulast=Pazyar
  • Group E. (2015). How turmeric keeps you looking young.
    globalhealingcenter.com/natural-health/how-turmeric-keeps-you-looking-young/
  • Gopal J, Anthonydhason V, Muthu M, Gansukh E, et al. Authenticating apple cider vinegar’s home remedy claims: antibacterial, antifungal, antiviral properties and cytotoxicity aspect. Nat Prod Res. 2019 Mar;33(6):906-910.
  • Manayi A, Vazirian M, Saeidnia S. Echinacea purpurea: Pharmacology, phytochemistry and analysis methods. Pharmacogn Rev. 2015 Jan-Jun;9(17):63-72.
  • Vaughn AR, Branum A, Sivamani RK. Effects of Turmeric (Curcuma longa) on Skin Health: A Systematic Review of the Clinical Evidence. Phytother Res. 2016 Aug;30(8):1243-64.
  • Moghadamtousi SZ, Kadir HA, Hassandarvish P, Tajik H, Abubakar S, Zandi K. A review on antibacterial, antiviral, and antifungal activity of curcumin. Biomed Res Int. 2014;2014:186864.
  • Carter JP, Spink J, Cannon PF, Daniels MJ, et al. Isolation, characterization, and avenacin sensitivity of a diverse collection of cereal-root-colonizing fungi. Appl Environ Microbiol. 1999 Aug;65(8):3364-72.