10 symptômes du cholestérol à connaître

Un taux de cholestérol élevé ne déclenche pas l'apparition de symptômes clairs. Il est essentiel d'apprendre à repérer les symptômes du cholestérol subtiles.
10 symptômes du cholestérol à connaître

Dernière mise à jour : 10 août, 2022

Le cholestérol est un lipide présent dans toutes les cellules du corps. Vous découvrirez ici quels sont les symptômes du cholestérol.

Même si beaucoup d’entre nous le considèrent comme un élément nocif pour la santé, il s’agit en réalité d‘une substance essentielle pour le fonctionnement optimal de l’organisme. 

Le foie se charge de sécréter la plus grand partie, même s’il est aussi absorbé via la consommation de certains aliments qui en contiennent.

Il est nécessaire pour la formation d’acides biliaires, responsables de la digestion des graisses : il intervient aussi dans la production de certaines hormones et dans la santé cardiovasculaire.

Le problème est que bien que beaucoup d’organes en aient besoin, une accumulation excessive génère des dommages irréparables. Le cholestérol peut alors facilement se transformer en un assassin potentiel.

Le plus inquiétant, c’est que beaucoup de gens ignorent qu’ils ont du cholestérol. Cette affection ne se manifeste pas avec des symptômes clairs.

Le cholestérol peut déboucher sur le développement de troubles graves de santé comme, par exemple, l’athérosclérose, l’hypertension et l’insuffisance rénale. Il est donc essentiel de savoir identifier les symptômes du cholestérol.

1. Inflammation et engourdissement des extrémités

La sensation d’engourdissement des extrémités est l’un des premiers symptômes du cholestérol élevé.

Cette réaction a lieu car les lipides accumulés empêchent une circulation sanguine optimale. Cela bloque le passage de l’oxygène et des nutriments vers les muscles.

2. L’halitose fait partie des symptômes du cholestérol

La mauvaise haleine, connue sous le nom d’halitose, est un signe très commun chez les patient-e-s qui ont des problèmes de cholestérol.

Puisque cette substance est sécrétée par le foie, une accumulation excessive génère de graves difficultés dans le processus digestif. Cela se manifeste par de la sécheresse et des odeurs désagréables dans la bouche.

3. Lourdeur et indigestion

L'indigestion est l'un des symptômes du cholestérol

Un taux de mauvais cholestérol (LDL) élevé déclenche des épisodes continus d’indigestion et de lourdeur.

L’excès de lipides dans le sang et le foie affecte le métabolisme et empêche un bon processus digestif, notamment lorsqu’on ingère des aliments riches en graisse.

4. Les nausées et les maux de tête

Puisque le cholestérol se dépose dans les artères, la circulation sanguine cesse d’être fluide et l’oxygénation cellulaire est interrompue.

Cela se manifeste par des nausées continues, une perte d’équilibre, et de fortes céphalées de tension.

5. Les problèmes visuels

L’excès de cholestérol conduit au développement de problèmes visuels qui, s’ils ne sont pas contrôlés à temps, peuvent déboucher sur des dommages irréversibles.

Il est fréquent que les patient-e-s présentent un grossissement jaune sur les yeux, une irritation, ou qu’iels souffrent d’une vue floue.

6. La constipation

L’accumulation de lipides dans les artères affecte les fonctions digestives. Puisque la motilité intestinale diminue, de forts épisodes de constipation surviennent.

Si cette affection peut se développer à cause de multiples facteurs, il ne faut pas oublier qu’elle peut être le symptôme de déséquilibres des taux de cholestérol.

7. La douleur dans la poitrine

Une douleur dans la poitrine est l'un des symptômes du cholestérol

La douleur dans la poitrine est un symptôme très facile à percevoir. De même, c’est presque toujours un motif de consultation médicale.

Même si les maladies liées à son apparition sont nombreuses, la plupart des cas ont un rapport avec les effets du fort taux de cholestérol.

L’accumulation de graisses dans les artères rend le pompage du sang difficile et peut même provoquer de l’hypertension.

8. La fragilité et la fatigue sont des symptômes du cholestérol

La sensation de fragilité, la fatigue et l’envie de dormir à des heures non habituelles peuvent être provoquées par :

Ce que peu de gens savent, c’est que lorsque cet état dure dans le temps, cela peut être un signe contondant de l’augmentation du taux de cholestérol.

Puisque cette substance intervient dans la circulation et le processus d’oxygénation cellulaire, une fragilisation physique et mentale a lieu.

9. Les affections cutanées

L’urticaire et d’autres affections cutanées peuvent apparaître lorsque le corps a des difficultés à réguler les niveaux de cholestérol.

Ces affections se manifestent avec des taches rougeâtres, une inflammation et une sensation gênante de démangeaison souvent difficile à contrôler.

10. Les intolérances alimentaires

Les personnes qui ont un taux de cholestérol élevé souffrent parfois subitement d’intolérances alimentaires. L’accumulation excessive de graisse dans les artères et le foie est l’un des facteurs possibles.

Il s’agit souvent d’intolérances à la suite d’ingestion de viandes ou d’aliments riches en graisse.

Au vu de la gravité des forts taux de cholestérol dans le corps, il est fondamental de consulter un médecin et de solliciter les examens correspondants à sa détection.

Même si au début, il ne semble pas influer sur la santé, avec le temps, le cholestérol peut provoquer de graves altérations dans les systèmes du corps.



  • Atamanalp S. S, Keles M. S, et al. The effects of serum cholesterol, LDL, and Hdl levels on gallstone cholesterol concentration. Pakistan Journal of Medical Sciences. Enero-Marzo 2013. 29 (1): 187-190.
  • Aylickci B. U, Çolak H. Halitosis: from diagnosis to management. Journal of Natural Science, Biology and Medicine. Enero-Junio 2013. 4 (1): 14-23.
  • Boston Medical Group. Erectile disfunction: effects of hight cholesterol in men. Noviembre 2017.
  • Chércoles Cazate L, Fong Estrada J. A. Algunas especificidades sobre la vasculitis. Medisan. Noviembre 2016. 20 (11).
  • Clínica Mayo. Colesterol alto. Julio 2021.
  • Elshourbagy N. A, Meyers H. V, et al. Colesterol: the good, the bad and the ugly. Therapeutics targets for the treatment of dyslipidemia. Medicinal Principles and Practice. Febrero 2014. 23 (2): 99-111.
  • Gállego J, Herrera M, et al. Manifestaciones oftalmológicas de la enfermedad cerebrovascular. Anales del Sistema Sanitario de Navarra. 2008. 31.
  • Lusis A. J. Atherosclerosis. Nature. Septiembre 2000. 407 (6801): 233-241.
  • Medline Plus. Problemas circulatorios. Biblioteca Nacional de Medicina de Estados Unidos.
  • Medline Plus. Eruptive xanthomatosis. Noviembre 2020. Biblioteca Nacional de Medicina de Estados Unidos.
  • National Heart, Lung and Blood Institute. ¿Qué es el colesterol en la sangre? Marzo 2022. U. S. Department of Health and Human Services.
  • Rist P. M, Tzourio Ch, et al. Associations between lipid levels and migraine: cross-sectional analysis in the EVA Study. Cephalalgia. Octubre 2011. 31 (14): 1459-1465.
  • Valle Muñoz A. Colesterol y riesgo cardiovascular. Fundación Española del Corazón.
  • Villar Álvarez F, Mata López P, et al. Recomendaciones para el control de la colesterolemia en España. Revista Española de Salud Pública. Noviembre-Dicimebre 2000. 74 (5-6).

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.