13 questions à poser à un adolescent

Avoir une conversation fluide avec votre adolescent dépendra des sujets variés et intéressants que vous aborderez. Nous vous proposons une liste d'approches avec lesquelles vous capterez leur attention.
13 questions à poser à un adolescent

Dernière mise à jour : 30 décembre, 2021

La puberté entraîne des changements qui transcendent le physique. Cette étape s’accompagne de préjugés et d’affirmations qui confinent à la difficulté de traiter avec les jeunes. Mais il existe toujours des moyens de favoriser le rapprochement. Par exemple, poser à un adolescent des questions qui le font se sentir compris et non envahi.

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) conceptualise l’adolescence comme une phase nécessaire pour devenir un adulte, avec de multiples possibilités d’apprentissage. L’Organisation mondiale de la santé (OMS), pour sa part, fixe la période de 10 à 19 ans.

À l’heure actuelle, le défi pour les adultes est de jeter les bases d’une relation saine avec les enfants. Surtout à une époque dominée par les réseaux sociaux.

L’importance de communiquer avec les enfants

Les parents et les enfants s’entendent mieux lorsque la communication est efficace. Sinon, il y a la possibilité de comportements qui nuisent à la coexistence et limitent le développement libre, comme mentionné dans la Revista de Divulgación Científica.

Pour sa part, le référentiel institutionnel de l’Université nationale ouverte et à distance met en évidence que certains noyaux familiaux présentent des conflits dus à l’absence de dialogue, à la présence de non-conformités et à l’impossibilité de trouver des solutions. Dans cette optique, il est suggéré aux parents de favoriser un climat de confiance, car si l’on recherche la compréhension et la bonne cohabitation, il est essentiel de s’intéresser à ce que vivent les jeunes au quotidien.

Questions à un adolescent pour instaurer la confiance entre parents et enfants

La socialisation familiale a un impact positif sur les enfants lorsque vous les écoutez, accordez de l’importance à ce qu’ils disent, validez leurs opinions sans jugement, et leur montrez comment exprimer leurs sentiments. Cela semble difficile ; davantage lorsque certains jeunes se cachent derrière des réponses concises.

Alors, comment comprendre et renforcer la communication ? Si vous posez les questions suivantes à un adolescent, vous briserez la glace et ouvrirez la voie à des conversations fluides.

Parlez à un adolescent.
La communication avec les adolescents ne peut être interrompue face à la résistance des parents ou des enfants.

1. Quelle est la chose la plus drôle qui vous soit arrivée aujourd’hui ?

En bref, les situations amusantes représentent l’occasion de commencer une conversation intéressante. Votre enfant a sûrement une anecdote avec laquelle il partagera le rire.

2. Quel est le groupe musical que vous aimez ?

Il ne s’agit pas de se mêler de leurs goûts, mais plutôt de connaître leurs préférences. De plus, les jeunes adorent parler de leur musique préférée. Écoutez quelques chansons ensemble et vous verrez comment d’autres chansons s’enchaînent.

3. Qui est votre meilleur ami ?

Peut-être connaissez-vous ses amis, mais vous ne savez pas qui est le plus proche. Demandez à votre enfant de rencontrer son meilleur ami et laissez-le décider quand le ramener à la maison.

4. Qu’est-ce que vous enviez aux familles de vos amis ?

Toutes les familles sont différentes et leur rôle est essentiel dans le comportement des jeunes. Il est normal que votre enfant compare les aspects et sympathise avec ceux qui sont en dehors de son cercle.

Le Journal électronique des portails médicaux limite que le noyau familial doit s’adapter pour résoudre et soutenir les étapes de l’adolescence, car plus tard, cela se reflétera dans l’estime de soi du garçon, son indépendance, son intégration dans la société et l’autonomie des parents. Ne soyez pas envieux ; travailler et comprendre ce sentiment.

5. Quelle règle définiriez-vous pour toute la maison ?

Parmi les questions auxquelles un adolescent sera le plus attiré, mettez en évidence la norme qu’il établirait à la maison. En effet, du fait de leur état, ils sont habitués à cohabiter dans des environnements où les règles sont fixées par d’autres.

Établir une ligne directrice vous fera vous sentir inclus et respecté. De plus, il vous permet de gérer votre intelligence émotionnelle, de repérer ce que vous n’aimez pas.

6. Qu’est-ce qui vous fait peur ?

Manquer d’amis, ne pas être accepté et échouer à un examen ne sont que quelques exemples de ce que craint un jeune homme. Les papas doivent découvrir ces peurs et aider à les surmonter.

7. Quelle superpuissance voudriez-vous développer ?

Toutes les réponses sont correctes. Il n’y a pas d’âge pour que l’imagination se pose. Surtout pendant la jeunesse, on pense à des pouvoirs qui faciliteraient les tâches ou réaliseraient des fantasmes.

8. Comment allez-vous en amour ?

La discrétion sur la vie amoureuse est caractéristique à l’adolescence. Peut-être par chagrin, ou simplement par réserve, on préfère ne pas y toucher. Mais cela vaut la peine d’essayer de savoir s’il y a un intérêt sentimental pour quelqu’un.

9. Y a-t-il quelque chose qui te fait honte de tes parents ?

Certains comportements parentaux angoissent souvent les enfants. Sans sonner comme une prétention, demandez-lui quelles attitudes de la vôtre le dérangent.

Cela vous a probablement semblé être un fait amusant, mais pas pour lui. Profitez de l’occasion pour aborder le sentiment de ridicule ensemble.

10. Qu’aimez-vous le plus dans notre famille ?

Aussi commune que votre famille puisse paraître, il y a certainement quelque chose qui la rend spéciale. Découvrez-le des yeux de votre enfant.

11. Y a-t-il des problèmes d’intimidation dans votre école ?

C’est une erreur de croire que l’ intimidation n’existe que dans les écoles. Parfois, les intimidateurs entourent la victime dans leur cercle le plus proche. Se renseigner auprès de l’établissement d’enseignement peut ouvrir des portes pour décrypter si le harcèlement a lieu dans le milieu familial.

Aborder la situation est crucial, car aujourd’hui les conséquences conduisent à la dépression et à l’anxiété, comme le rapporte le portail Stopbullying.

L'intimidation des adolescents.
L’intimidation n’est pas seulement l’école. Ce sujet doit être abordé avec prudence, mais pas sous-estimé.

12. Quelle est votre principale force et votre plus grande faiblesse ?

A tout âge, il y a des choses qui sont bonnes et d’autres moins bien. Si le jeune sait de quoi profiter, il fera mieux. Travaillez sur ce qui pose des problèmes pour le rendre optimal pour l’avenir. Apprenez-lui à appliquer la matrice SWOT.

13. Où aimeriez-vous vivre dans le monde ?

Avec cette question, vous abordez les rêves. Demandez au jeune homme quels sont les endroits qu’il aimerait visiter ou rester et vivre. Quel garçon ou quelle fille ne voudrait pas connaître Tokyo, l’Australie ou la Patagonie ?

Les erreurs que vous faites lorsque vous posez des questions à un adolescent

Une erreur majeure dans la communication parent-enfant est de croire que le jeune s’ouvrira dès le début. C’est un processus qui demande de la patience et de la rétroaction. Je veux dire, il s’attend aussi à ce que vous lui parliez de vos expériences.

Ne tombez pas dans les généralisations, les disqualifications et les critiques, car vous vous éloignerez de l’objectif. Écoutez et montrez de l’intérêt. Il y a l’essentiel pour comprendre le jeune et renforcer sa confiance en lui.

Cela pourrait vous intéresser ...
Épilation chez les adolescentes : quelques conseils à retenir
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Épilation chez les adolescentes : quelques conseils à retenir

L'épilation chez les filles et les adolescentes est un traitement esthétique qui, avec hygiène, sécurité et soutien, n'aura pas de conséquences néf...