4 raisons d’arrêter la malbouffe

13 juin 2018
La consommation régulière de malbouffe n'entraîne pas seulement une prise de poids, cela affecte aussi notre santé cardiovasculaire et peut ainsi être à l'origine de graves complications.

Nous vivons à une époque où tout se déroule à vitesse grand V. Le rythme et le mode de vie de la société moderne nous poussent à être toujours pressé et stressé. Tout semble urgent, y compris le moment du repas : nous ne mangeons pas tranquillement.

Conséquence de cela : la malbouffe fait complètement partie de notre régime alimentaire. Nous consommons beaucoup trop d’aliments de mauvaise qualité, lesquels font généralement l’objet de grandes campagnes publicitaires. Ces campagnes visent les secteurs les plus vulnérables de la population, notamment les adolescents et les enfants.

La malbouffe concerne essentiellement les aliments transformés, lesquels sont très appétissants aussi bien en termes de goût que visuellement, et sont, qui plus est, économiques. Mais ces produits sont aussi de mauvaise qualité et très pauvres en nutriments.

Plus précisément, la malbouffe désigne les produits transformés présentant les caractéristiques suivantes :

  • produits riches en graisses et en huiles végétales raffinées
  • aliments contenant des additifs alimentaires (colorants artificiels, exhausteurs de goût, conservateurs…)
  • produits riches en sucres
  • condiments
  • produits riches en sel raffiné

Toutes ces substances nuisent à la santé et créent, qui plus est, une addiction, car elles stimulent l’appétit et la soif. Plus nous consommons de la malbouffe, plus nous avons envie de malbouffe. Nous entrons ainsi dans un cercle vicieux duquel nous pouvons seulement sortir en éliminant ces aliments de notre alimentation.

Cette mauvaise habitude implique de grands risques pour la santé à court et long termes, tels que les troubles cardiovasculaires, le surpoids, la fatigue et la dépressionSi vous souhaitez être en bonne santé et avoir une bonne qualité de vie, découvrez ici les raisons pour lesquelles vous devez arrêter de consommer de la malbouffe.

1. La malbouffe augmente le cholestérol 

La malbouffe augmente le cholestérol

L’alimentation exerce une grande influence sur l’augmentation ou la diminution du cholestérol dans le sang. Les graisses hydrogénées qui se trouvent dans la malbouffe sont métabolisées dans l’organisme et passent dans le sang provoquant ainsi une augmentation du mauvais cholestérol (LDL). Les aliments d’origine animale ne sont alors pas les seuls responsables du mauvais cholestérol.

À son tour, la présence de mauvais cholestérol augmente le risque de souffrir d’une maladie cardiovasculaire, car l’augmentation du sucre dans le sang endommage les vaisseaux sanguins, lesquels s’enflamment. Si l’obstruction est grande, la probabilité d’avoir un infarctus augmente considérablement.

Nous vous recommandons de lire aussi : 5 remèdes naturels pour réduire le cholestérol mauvais (LDL)

2. La malbouffe est responsable de l’obésité 

Les raisons pour expliquer l’augmentation de l’obésité à l’échelle mondiale sont variées. Parmi ces raisons figurent les mauvaises habitudes alimentaires.

Avec l’apparition de la malbouffe, la tendance est de consommer des aliments hypercaloriques, riches en graisses et en sucres, et totalement dépourvus de nutriments, tels que les vitamines et les minéraux. Conséquence de cela : le taux d’obésité de la population mondiale augmente de façon alarmante, tout comme les maladies liées à l’obésité. Cela concerne notamment les pays occidentaux où la consommation de malbouffe est la plus importante. De plus, dans ces pays-là, les enfants y ont facilement accès.

3. L’abus de malbouffe peut provoquer une dépression et une fatigue chronique chez les jeunes 

La malbouffe peut provoquer une fatigue chronique

Une alimentation saine est fondamentale pour réguler les changements hormonaux survenant à l’adolescence. L’abus de malbouffe qui provoque généralement des carences nutritionnelles peut prédisposer à la dépression de façon directe, et encourager l’apathie et le manque de motivation.

Une consommation excessive de malbouffe peut également provoquer une fatigue chronique, notamment si nous ne consommons pas les protéines et les vitamines dont notre organisme a besoin pour bien fonctionner. Le taux d’énergie est si faible que n’importe quel effort semble difficile.

Nous vous recommandons de lire également : Traitements naturels contre la dépression

4. La malbouffe provoque des problèmes de digestion 

Généralement, la malbouffe est préparée à une température très élevée, notamment pour les fritures. Une fois ces aliments consommés, l’huile des aliments frits se fixe sur la paroi de l’estomac. Conséquence de cela : la production d’acide augmente, ce qui irrite l’estomac et provoque un reflux gastrique.

Étant riche en graisses et pauvre en fibres, la malbouffe entrave le processus digestif et, par conséquent, le risque de souffrir d’hémorroïdes et de constipation augmente.

La malbouffe est aussi un facteur responsable d’autres maladies, telle que :

  • les maladies inflammatoires intestinales
  • les ulcères peptiques
  • le cancer du colon

L’abus de malbouffe cause très rapidement des dommages similaires aux dommages causés par l’abus d’alcool et d’autres produits toxiques. C’est pourquoi nous vous recommandons, dès aujourd’hui, d’opter pour une alimentation plus naturelle et saine.

 

A découvrir aussi