4 traits de la personnalité obsessionnelle

Être excessivement rigide et inflexible peut vous causer des problèmes professionnels, sociaux et personnels. Découvrez-en plus sur ce type de personnalité et comment l'aborder.
4 traits de la personnalité obsessionnelle

Dernière mise à jour : 12 juillet, 2021

Chacun possède une personnalité différente. Il y a des personnes plus spontanées, extroverties et qui adorent l’improvisation, et d’autres plus sérieuses, formelles et organisées. Cependant, quand la rigidité du caractère devient excessive, des conflits sociaux et un mal-être personnel peuvent surgir. C’est ce qui arrive avec la personnalité obsessionnelle.

Le mot obsession et toutes ses variantes se sont utilisés avec différents sens, pas toujours justes. Par exemple, si une personne se focalise intensément sur une idée, une activité ou une relation, d’autres affirment généralement qu’elle est obsédée. Néanmoins, cela s’éloigne du sens de ce terme dans le domaine clinique.

Qu’est-ce que la personnalité obsessionnelle ?

La personnalité obsessionnelle est celle que l’on connaît sous le nom de trouble de la personnalité obsessionnelle-compulsive. Elle se caractérise par un modèle stable et persistant de pensées, d’émotions et d’actions marquées par la rigidité, le perfectionnisme et le besoin de contrôle.

Étant donné qu’il s’agit d’un trouble de la personnalité, ces caractéristiques se manifestent dans différents domaines de la vie, comme le travail, le couple, les relations sociales et ne changent pas pendant des années.

Quels sont les traits d’une personnalité obsessionnelle ?

La personnalité obsessionnelle se manifeste à travers une série de traits identifiables. Néanmoins, il arrive que ces attitudes se présentent à un niveau inférieur qui n’atteint pas les critères diagnostiques ; elles débouchent malgré tout sur beaucoup des inconvénients liés au trouble.

Une femme qui ressent des obsessions.

Les obsessions perturbent les habitudes et changent la façon de se comporter, ce qui peut apporter des problèmes au quotidien.

1. Organisation excessive

Être organisés nous aide à accomplir nos tâches et obligations et même à disposer de plus de temps libre. Néanmoins, avec la personnalité obsessionnelle, cette organisation devient excessive et peu productive.

Par exemple, la personne peut consacrer une grande partie de son temps à remplir des agendas, établir des horaires et écrire des notes, en laissant même de côté la tâche principale.

2. Perfectionnisme

Les personnes avec ce trouble de la personnalité recherchent la perfection dans tout ce qu’elles font et ne se laissent pas de marge d’erreur. Ceci les pousse à réaliser leurs activités avec une énorme pression.

C’est pour cela qu’elles ont tendance à remettre les plus difficiles à plus tard. Par ailleurs, elles regardent tout de façon répétitive pour trouver des erreurs, ce qui fait qu’il leur est impossible, bien souvent, de respecter les délais impartis.

3. Inflexibilité

Ces personnes ont besoin de normes claires et précises auxquelles elles (et tous les autres) doivent se tenir. Ces normes sont techniques (au travail), sociales et morales, et elles se montrent donc intransigeantes avec leurs collègues, leurs proches et leurs connaissances.

Elles considèrent que les autres ne sont pas capables de suivre leurs hauts standards et se surchargent donc de travail. Par ailleurs, elles pensent que toute transgression volontaire ou involontaire doit être signalée et punie.

4. Faible expression émotionnelle

La personnalité obsessionnelle pousse à se montrer formel, sérieux et poli dans les interactions, ce qui fait que son expression émotionnelle est réduite. En outre, ces personnes peuvent se sentir gênées face à l’expression émotionnelle spontanée des autres.

Comment se développe la personnalité obsessionnelle ?

À l’origine de la personnalité obsessionnelle, nous retrouvons aussi bien des facteurs génétiques qu’environnementaux. Ainsi, à la charge biologique héritée, nous pouvons rajouter des aspects liés au style d’éducation, aux expériences dans l’enfance et à la culture dans laquelle la personne grandit.

Avoir grandi avec une éducation autoritaire et stricte peut conduire la personne à développer ces traits pour éviter la punition, même quand elle est adulte. La surprotection joue également un rôle car les parents ne permettent pas à l’enfant d’essayer et de se tromper, et on finit par avoir l’idée qu’il faut agir à la perfection.

De la même façon, les sociétés qui se composent de normes morales strictes et obligatoires (par exemple, dans certaines religions) peuvent aussi contribuer à l’apparition des symptômes.

Comment surmonter la personnalité obsessionnelle ?

Pour que le traitement de la personnalité obsessionnelle-compulsive soit efficace, il est nécessaire, dans un premier temps, que la personne prenne conscience de sa condition, c’est-à-dire qu’elle reconnaisse que ces schémas de pensée et de comportement lui font du mal.

Par ailleurs, l’accompagnement professionnel sera d’une grande importance pour nous aider à comprendre l’origine de cette personnalité et pour la modifier.

L’exposition est l’une des techniques les plus efficaces. La personne commence à affronter certaines situations au cours desquelles elle agirait de façon rigide, en prévenant ce type de réponses. Les techniques de relaxation et l’entraînement en résolution de problèmes sont aussi efficaces.

Une femme qui a des pensées obsessionnelles.

Les pensées récurrentes se transforment en actions répétitives, ce qui envahit les relations sociales.

Poursuivez votre lecture : Techniques de relaxation pour les périodes de crise

En quoi la personnalité obsessionnelle se différencie-t-elle du trouble obsessionnel compulsif ?

Il est important de différencier la personnalité obsessionnelle du trouble obsessionnel compulsif (TOC). Même si ces deux pathologies se présentent souvent ensemble, il s’agit de conditions différentes.

Dans un premier temps, la première est un trouble de la personnalité alors que la seconde est un trouble anxieux. Le TOC se caractérise par la présence d’obsessions (pensées intrusives) et de compulsions (comportements destinés à éliminer le mal-être naissant de ces pensées).

Ces entités n’apparaissent pas dans la personnalité obsessionnelle. En outre, alors que, dans le TOC, les pensées sont vues comme impropres et contraires à la propre personne, avec la personnalité obsessionnelle, les croyances sont perçues comme cohérentes et acceptables.

S’il vous limite, il ne vous aide pas

Plusieurs des traits de la personnalité obsessionnelle sont loués et récompensés dans la société actuelle, qui est individualiste et compétitive. Cependant, quand ils sont poussés à l’extrême, ils peuvent générer un mal-être émotionnel et des problèmes dans les relations avec les autres.

Par conséquent, si vous sentez que votre attitude rigide vous limite dans un domaine de votre vie, cherchez une aide professionnelle.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment gérer les pensées obsessionnelles ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Comment gérer les pensées obsessionnelles ?

Avoir des pensées est quelque chose de commun. Le problème apparaît lorsque ces pensées deviennent des pensées obsessionnelles.



  • Caballo, V. E. (2001). Tratamientos cognitivo-conductuales para los trastornos de la personalidad. Psicología Conductual9(3), 579-605.
  • Barrionuevo, B. J. (2020). Caso de trastorno de personalidad obsesivo compulsivo y modelo cognitivo conductual. Recuperado abril, 2021 de http://repositorio.utmachala.edu.ec/bitstream/48000/15224/1/ECFCS-2020-PSC-DE00002.pdf
  • Sanz, P., & Fernández-Cuevas, A. (2015). Trastorno obsesivo compulsivo. Medicine-Programa de Formación Médica Continuada Acreditado11(84), 5008-5014.