5 solutions naturelles pour éliminer les poils incarnés

27 janvier 2021
Il est essentiel de traiter les poils incarnés afin d'éviter des complications telles qu'une infection et des problèmes esthétiques tels que le noircissement de la zone affectée.

Nous devons d’abord considérer certains aspects clés afin de choisir une procédure appropriée pour éliminer les poils incarnés. Voyons-les ci-dessous.

Les poils incarnés ou kystiques sont ceux qui, après avoir été rasés, au lieu de pousser vers l’extérieur, poussent sous la peau. Cela peut causer de l’irritation, de la douleur et rendre la peau inesthétique.

Ce type de problème résulte d’une obstruction des follicules pileux qui accumulent des cellules mortes et des résidus de sébum à leur surface.

Les poils incarnés sont-ils inoffensifs ?

N’importe qui peut en souffrir à un moment de sa vie. Les personnes les plus sujettes à ce problème sont cependant celles qui ont des poils bouclés trop serrés ou celles qui ignorent certains soins nécessaires avant et après l’épilation.

Bien qu’ils soient considérés comme inoffensifs et qu’ils apparaissent souvent sporadiquement. Dans certains, les poils incarnés provoquent de l’inflammation, des rougeurs et se remplissent de pus, ce qui est gênant et inesthétique.

Causes des poils incarnés

les poils incarnés

Les poils incarnés apparaissent car, au lieu de pousser vers le haut et vers l’extérieur, ils poussent vers l’intérieur et ne franchissent pas la barrière formée par le derme. Cela peut se produire en raison de l’accumulation de peau morte sur le follicule pileux ou parce que le poil est trop épais ou bouclé.

Voici d’autres facteurs connexes :

  • Utilisation de rasoirs mécanique ou de lames de rasoir,
  • Rasage sur la peau sèche,
  • Peau tendue pendant le rasage,
  • Épilation avec pinces.

Vous voulez en savoir plus ? 5 remèdes maison pour lutter contre l’infection des follicules pileux

Symptômes des poils incarnés

Les poils incarnés apparaissent dans les zones d’épilation continue, comme la barbe, les jambes et la région pubienne.

Leur symptôme principal est une petite protubérance, semblable à un bouton d’acné, qui contient un poil incrusté à l’intérieur.

Les autres inconvénients qu’ils peuvent causer sont :

  • Rougeur cutanée,
  • Petites lésions semblables à celles des ampoules, contenant du pus,
  • Noircissement de la peau,
  • Douleur ou sensibilité,
  • Sensation de démangeaison.

Heureusement, il existe plusieurs solutions d’origine naturelle qui peuvent aider à les extraire sans maltraiter la zone. 

Solutions naturelles pour faciliter l’élimination des poils incarnés

Pour extraire les poils incarnés, vous pouvez commencer par suivre les indications suivantes :

  • Lavez la zone affectée à l’eau tiède, puis à l’aide d’une brosse à dent à poils doux, massez la zone en effectuant de doux mouvements circulaires afin de soulager l’inflammation et la douleur  ;
  • Appliquez une compresse de camomille pendant quelques minutes ;
  • Insérez une aiguille stérilisée sous les poils incarnés ;
  • Il est recommandé d’arrêter de raser ou d’épiler la zone pendant une période.

Selon la culture populaire, vous pouvez également avoir recours aux remèdes naturels ci-dessous.

1. Compresse tiède

 

les poils incarnés
Vous pouvez faire votre propre compresse chaude en humidifiant une serviette à main avec de l’eau chaude.

L’application d’une compresse chaude sur la zone affectée peut adoucir les tissus autour de l’inflammation, favorisant l’élimination des poils incrustés.

Comment l’utiliser ?

  • Plongez un chiffon ou une serviette dans de l’eau chaude et appliquer sur les poils.
  • Laissez agir 5 minutes, puis faites une pause de 5 minutes et répétez l’opération.
  • Effectuez le traitement plusieurs fois par jour, jusqu’ à ce que le poil soit assez près de la surface de la peau.

2. Sel marin

Le sel de mer est un exfoliant naturel qui aide à éliminer les cellules mortes de la surface de la peau pour rétablir la fonction du follicule pileux affecté.

Ceci, entre autres, améliore la circulation sanguine et favorise la croissance normale des poils.

Comment l’utiliser ?

  • Humidifiez un peu de sel marin avec de l’eau et frottez-le sur la zone affectée avec un léger massage.
  • Laissez agir 5 minutes et rincez.
  • Répétez le traitement tous les jours jusqu’ à ce que les poils soient enlevés.

3. Vinaigre de cidre

les poils incarnés

 

Bien qu’il n’existe aucune preuve scientifique, les acides organiques contenus dans le vinaigre de cidre aideraient à réduire l’inflammation dans la zone où se trouvent les poils incarnés.

Comment l’utiliser ?

  • Trempez un morceau de coton dans du vinaigre de cidre et l’appliquez-le sur les poils incarné.
  • Pressez doucement et laissez agir 5 minutes.
  • Répétez l’utilisation deux fois par jour, jusqu’à ce que le problème soit réglé.

4. Bicarbonate  de sodium

Au niveau populaire, on considère qu’outre le vinaigre, vous pouvez utiliser du bicarbonate de soude. Vous devez cependant être très prudent avec ce produit car s’il est utilisé en grande quantité ou trop fréquemment, il pourrait brûler la peau et aggraver le problème.

Comment l’utiliser ?

  • Préparez une pâte de bicarbonate de soude avec de l’eau et frottez-la sur la zone affectée. Il n’est pas nécessaire de couvrir toute la zone de la peau, mais uniquement l’endroit où se trouvent les poils incarnés.
  • Laissez agir 5 minutes et rincez.

5. Thé noir

les poils incarnés

Le thé noir contient de l’acide tannique, une substance qui adoucit la peau tout en réduisant l’inflammation et les rougeurs. C’est un produit idéal pour éliminer les poils incarnés.

Comment l’utiliser ?

  • Plongez un sachet de thé noir dans de l’eau chaude et laissez reposer.
  • Lorsqu’il est bien chaud, appliquez-le sur les poils affectés et laissez agir pendant 10 minutes.
  • Répétez son utilisation 2 ou 3 fois par jour.

Que faire si ces solutions ne fonctionnent pas?

Si les solutions ne vous ont pas aidé à éliminer les poils incarnés, il est préférable d’aller chez le dermatologue. Le professionnel saura vous fournir le traitement le plus approprié, non seulement en fonction des poils incarnés, mais aussi de votre type de peau et d’autres facteurs importants dont il faut tenir compte.

N’oubliez pas qu’il est très important de ne pas manipuler la zone avec vos mains en permanence, ou avec un instrument (pincettes, crayons ou autres objets pointus), car cela ne fera qu’augmenter l’inflammation.

Si la boule de pus éclate, la plaie peut se réinfecter. Par conséquent, il est essentiel d’éviter de la manipuler et, si nécessaire, de le faire avec des mains propres et avec de l’alcool et du coton à portée de main.